5 lectures pour votre été : romans noirs captivants et engagés

L’été est souvent propice à la lecture. Mais que lire ? Quels livres marquants emporter avec soi ?

Voici cinq histoires fortement ancrées dans leur(s) époque(s). Des romans noirs qui parlent du monde passé, présent ou futur. Qui ont des messages à faire passer, mais sans oublier que la lecture reste aussi un plaisir.

Engagement et divertissement, la littérature populaire est aussi un terrain pour concilier les deux. Surtout avec des auteurs d’un tel talent et avec une telle imagination.

Bonnes lectures !

Jérôme Camut et Nathalie Hug – Et le mal viendra

Editions Fleuve – Pocket

Sortie grand format : 2019 – Poche : 2020

L’idée centrale du roman est folle, tellement dingue qu’elle est terriblement crédible. Ou quand, pour une cause, on peut aller au bout de ses idées. Un concept jusqu’au-boutiste qui laisse sans voix et que je vous laisse découvrir. La vraie et dure violence, elle est là…

Les deux écrivains ont fouillé l’histoire, sans jamais perdre le sens du rythme. Ils l’ont engagée dans des problématiques économiques, sociétales et environnementales sans pour autant oublier l’émotion. Parce que ce sont bien les personnages qui sont au centre de l’intrigue, j’insiste là-dessus.

Jérôme Camut et Nathalie Hug sont des inventeurs visionnaires. Des alchimistes du noir, créateurs d’émotions et de réflexions. Et le mal viendra est une œuvre unique, atypique, prenante, choquante parfois. Impossible d’y rester insensible.

4ème de couverture

2016. Morgan Scali n’est pas encore le terroriste le plus recherché d’une planète en danger. Traumatisé par la mort de sa femme, il a tout plaqué pour découvrir l’Afrique, sa beauté frappante, et les ravages qu’y commet l’Occident…
2028. Jusqu’où est prêt à aller le capitaine Julian Stark pour retrouver sa fille, que ses idéaux écologiques ont poussée dans la radicalisation violente ? Du Congo à l’île d’Oléron, le Bien et le Mal se livrent une guerre sans merci. Mais qui est qui et à qui la faute ?

Michaël Mention – Power

Editions Stéphane Marsan – 10/18

Sortie grand format : 2018 – Poche : 2019

Power n’est pas un documentaire. Tout est vrai ou presque, mais la fiction rattrape la réalité, et le fiction sublime la réalité. Retour vers le passé, Black Power, des hommes et des femmes qui prennent leurs destins en main.

Écriture viscérale, construction d’une vraie modernité, trouvailles stylistiques à chaque page. Sujets sensibles – écriture hypersensible. Travail de recherche ahurissant et une implication de l’auteur qu’on sent maximale. Mots qui t’explosent à la gueule, frissons au rythme du rock, de la soul et du funk. Si vous aimez la musique, ce retour vers ces années-là prend encore plus de force, parce que l’écriture place la musique au cœur des mots.

Power, ou la quintessence de la Mention’s touch. Le génie (n’ayons pas peur des mots) de Michaël Mention a besoin de sujets forts comme celui-ci. Il s’en nourrit pour proposer une expérience de lecture à nulle autre pareille.

4ème de couverture

1965. Enlisés au Vietnam, les États-Unis traversent une crise sans précédent : manifestations, émeutes, explosion des violences policières. Vingt millions d’afro-américains sont chaque jour livrés à eux-mêmes, discriminés, harcelés. Après l’assassinat de Malcolm X, la communauté noire se déchire entre la haine et la non-violence prônée par Martin Luther King, quand surgit le Black Panther Party : l’organisation défie l’Amérique raciste, armant ses milliers de militants et subvenant aux besoins des ghettos. Une véritable révolution se profile. Le gouvernement déclare alors la guerre aux Black Panthers, une guerre impitoyable qui va bouleverser les vies de Charlene, jeune militante, Neil, officier de police, et Tyrone, infiltré par le FBI. Personne ne sera épargné, à l’image du pays, happé par le chaos des sixties.

Olivier Norek – Impact

Editions Michel Lafon – Pocket

Sortie grand format : 2020 – Poche : 2021

Impact est un choc, d’une violence rare, qui laissera des traces indélébiles. Un texte qui va vous remuer comme jamais et vous faire sacrément cogiter.

A l’heure du formatage et du politiquement correct, l’auteur sort des clous ; jusqu’au-boutiste. Ce livre n’est pas qu’un thriller, c’est une bombe à fragmentation.

Est-on encore dans la fiction ? Clairement oui, c’est une enquête, avec du rythme, des acteurs. Mais rarement la frontière avec la réalité n’aura été aussi poreuse, fissurée, explosée. Parce que le lecteur devient lui aussi irrémédiablement acteur (sauf à n’avoir aucune âme).

Des messages sous la forme d’une pluie de grêlons, un propos libre et osé, dans une fiction qui a bien davantage de poids et d’impact que n’importe quelle thèse ou étude sur l’état du monde (écologique et économique).

4ème de couverture

Face au mal qui se propage
et qui a tué sa fille

Pour les millions de victimes passées
et les millions de victimes à venir

Virgil Solal entre en guerre,
seul, contre des géants.

Nana Kwame Adjel-Brenyah – Friday black

Editions Albin Michel

Sortie : 2021

La nouvelle n’est pas un genre reconnu comme il le devrait en France. C’est tout le contraire dans les pays anglo-saxons, où ces courtes histoires sont vues comme des textes de valeur égale aux romans.

Le recueil de Nana Kwame Adjel-Brenyah est un modèle d’inventivité, d’engagement, de puissance et d’émotions diverses.

A coups d’allégories, de métaphores ou d’idées coup de poing, le primo écrivain de génie nous parle de quête d’identité, de justice, de ce qu’est être noir, de consumérisme immodéré. Des sujets universels qu’il habille avec inventivité, en déplaçant les curseurs de telle sorte qu’on se prend les récits en pleine face.

Ces récits d’une intelligence folle sont portés par une plume vibrante au possible, et qui ose. Une parole unique qui s’avère universelle. Je sais déjà que je relirai certains de ces textes au fil du temps, pour m’en imprégner encore, différemment.

4ème de couverture

Avec ce premier livre incroyablement inventif, Nana Kwame Adjei-Brenyah s’est imposé aux États-Unis comme une nouvelle voix explosive dans la lignée de Colson Whitehead et Marlon James. Entremêlant dystopie, satire et fantastique, et ses nouvelles donnent à voir avec une effarante lucidité la violence et la déshumanisation de notre monde. 

Qu’il mette en scène le procès d’un Blanc accusé du meurtre effroyable de cinq enfants noirs (et qui sera acquitté), le parcours d’un jeune qui tente de faire diminuer son « degré de noirceur » pour décrocher un emploi, le quotidien d’un vendeur de centre commercial confronté à des clients devenus zombies, ou celui des employés d’un parc d’attractions faisant du racisme ordinaire une source de divertissement, Adjei-Brenyah le fait avec une maîtrise et une maturité stupéfiantes. On renferme ce livre hébété : si la fiction peut contribuer à bousculer les mentalités, alors Friday Black est une puissante arme littéraire. 

Fabrice Papillon – Alienés

Editions Plon

Sortie 2021

Citius, Altius, Fortius – Plus vite, plus haut, plus fort, pourrait-on titrer pour parler de cet incroyable troisième roman.

Voilà très exactement ce que je recherche et espère dans mes lectures, une inventivité de tous les instants avec un fond réel bien présent et creusé, un culot et une prise de risque continuelle, une volonté de proposer autre chose que ce qui a déjà été lu et relu. Et l’ambition d’à la fois divertir et instruire ; du bon temps et une vraie matière à réflexions.

Ne réduisez pas votre perception de ce roman à son seul titre. Comprenez déjà que le jeu de mot à un vrai sens, une vraie raison. Mais vous n’imaginez pas la richesse qui se dissimule derrière (faites gaffe au GAFAM…).

La réalité dépasse la fiction, mais la fiction ne se laisse pas faire ! Parce que Papillon est aussi un conteur formidable. Une vraie éponge, par son parcours et ses goûts, qu’il sait mettre au service d’une histoire jamais lue.

4ème de couverture

Le pire danger pour l’espèce humaine ? L’ALIENation…

Mai 2022. À 400 kilomètres de la terre, la station spatiale internationale sombre dans la nuit artificielle. Tandis que l’équipage dort, le cadavre éventré d’un astronaute américain flotte en impesanteur dans l’un des modules de recherche. Le même jour, à Lyon, le corps éviscéré d’un biologiste américain est retrouvé à 30 mètres de profondeur, dans un mystérieux réseau de galeries souterraines baptisé les  » arêtes de poisson « .

S’engage une double enquête, d’abord internationale avec la NASA, aux États-Unis, pour tenter d’élucider un meurtre inédit dans l’histoire : celui d’un astronaute dans l’espace. À Lyon, Louise Vernay, commandant de la brigade criminelle, fait rapidement le rapprochement entre les deux assassinats, très semblables et synchrones, l’un dans l’espace, l’autre sous terre… Qu’est-ce qui les relie ? Pour quelle raison ces deux Américains ont-ils été visés ? Comment ont-ils pu être éliminés au même moment, à une telle distance ?


Louise fait rapidement la rencontre d’un étonnant moine jésuite, astrophysicien et directeur de l’observatoire du Vatican, de passage à Lyon et qui avait rendez-vous avec la victime. Ce personnage troublant lui laisse entendre que des signes d’une présence extraterrestre se multiplient, et qu’ils pourraient bien être à l’origine de ces deux meurtres…

Et d’autres listes pour davantage de plaisirs de lecture :

5 lectures pour votre été : des thrillers français qui vont vous retourner le cerveau

5 lectures pour votre été : romans noirs et histoires d’héroïnes (ou d’anti-héroïnes)

5 lectures pour votre été : des gamins qui illuminent des histoires sombres

5 lectures pour votre été : cinq romans inclassables

5 lectures pour votre été : Histoires de famille

5 lectures pour votre été : Des romans noirs historiques

5 lectures pour votre été : des trilogies mémorables



Catégories :Littérature

Tags:, , , , , , , , , , , ,

9 réponses

  1. Merci pour ces idées lecture ! Je pense succomber à black friday !

  2. J’ai adoré Power ! 😉

  3. Des idées de lectures pleines de promesses !

  4. Friday Black et moi, ce n’est pas passé… j’ai apprécié la première histoire, mais ensuite, décrochage total… :/

Rétroliens

  1. 5 lectures pour votre été : cinq romans inclassables - EmOtionS - Blog littéraire
  2. 5 lectures pour votre été : des thrillers français qui vont vous retourner le cerveau - EmOtionS - Blog littéraire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :