Le plateau de Pierre grise – Olivier Claudon

Olivier Claudon a du nez. Ça aide d’être un fin limier quand on est journaliste (et écrivain). Démarrer son histoire sur une enquête qui met en lumière un scandale en lien avec les Ehpad, et la course au fric des entreprises au détriment des pensionnaires, ne peut pas être plus dans l’actualité en ce mois de février 2022.

Déjà en 2019, il sortait son premier roman Et la ville sera vide, avec comme toile de fond la ville de Strasbourg confinée au début 39. Oui il a le nez creux.

Sujets multiples

Mais réduire son roman à ce seul fait serait lui faire injure. Son récit est plus riche, traitant de bien d’autres sujets. A lire la quatrième de couverture et le bandeau qui accompagne le livre, on pourrait même s’interroger sur le fait que trop de sujets tuent sa matière. En plus du scandale concernant nos anciens, une ZAD, la controverse concernant les éoliennes, et des disparitions. Ça fait beaucoup de choses.

En 250 pages, on aurait pu donc craindre que ça parte dans tous les sens. D’autant plus que le sujet central est Célia Combes, son personnage de jeune journaliste d’investigation parisienne.

Double casquette

Au final, pas du tout. L’auteur maîtrise sa narration, ne se perd pas en route, et développe avec un bel équilibre son personnage et les sujets de fond.

L’avantage de la double casquette de Claudon, c’est qu’il sait de quoi il parle, de comment se déroule une enquête journalistique et les relations dans un comité de rédaction.

Les sujets sont solides, pertinents et de circonstance. Un roman clairement ancré dans son temps, où l’évolution de la société et la perte de confiance générale sont les socles pour bâtir cette intrigue. Avec de quoi mûrir la réflexion, pas si aisée, quand on réfléchit aux parcs éoliens par exemple.

Mais l’écrivain n’a pas voulu trop s’appesantir sur ces sujets, ce roman est avant tout cadré sur Célia. Journaliste qui creuse le sujet. Et creuse aussi sa vie personnelle, avec l’impression de toucher le fond.

Vraies valeurs

Dès la première page, le ton est donné : « Cet automne agité commença par une longue descente aux enfers ; sans fin, sans répit, sans espoir. Célia avait le sentiment de perdre le contrôle de sa vie et tout déraillait ».

Une période où elle se déconstruit, voire se détruit. Les événements vont lui faire reprendre la bonne piste. Qui la guidera vers ce plateau de Pierre grise dans l’Est de la France. Pour se recomposer sur ce qui font de vraies valeurs.

Le roman est difficile à classer, autant enquête d’investigation que quête de soi, tout en flirtant avec le polar, et même le thriller sur la fin. C’est ce qui en fait sa singularité, et ça fonctionne.

Olivier Claudon, en bon écrivain / journaliste, a su faire l’article de nombreux sujets sans perdre le lien qu’il a voulu tisser. Celui qui lie le lecteur à une jeune femme de son époque, perdue mais qui va trouver de quoi s’enraciner à nouveau dans sa vie.

Le plateau de Pierre grise est un roman à la croisée des chemins, à la fois ludique et enrichissant, un mélange de genres qui rend cette lecture vraiment plaisante, avec son personnage central attachant.

Yvan Fauth

Date de sortie : 15 février 2022

Éditeur : La nuée bleue

Genre : Enquête journaliste, polar

4ème de couverture

« Elle venait de toucher le fond. Elle avait le pressentiment que la chute libre était finie. Restait à se reconstruire. Elle pensa à sa grand-mère, l’imagina dans sa cuisine, là-bas, à Cousans-sous-Forêt. Elle eut une montée de larmes, puis un sourire. »

Jeune journaliste d’investigation, Célia Combes enquête sur le secteur des Ehpad, aux mains de financiers sans scrupules. En proie à des tourments sentimentaux et déstabilisée dans son travail, elle sombre peu à peu et finit par craquer. Elle quitte Paris pour se réfugier à la campagne dans l’Est de la France. Là, elle va se reconstruire grâce à la littérature, à l’affection de sa grand-mère et à la fréquentation des zadistes du plateau de Pierre grise, qui luttent contre une mystérieuse société d’éoliennes. Courses-poursuites, menaces, disparitions : l’affaire sur laquelle elle travaillait à Paris la rattrape et, de Strasbourg à Genève, l’expose à tous les dangers.



Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

2 réponses

  1. tentant !
    Merci pour la découverte

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Le plateau de Pierre grise - Olivier Claudon - EmOtionS - Blog littéraire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :