L’affaire Clara Miller – Olivier Bal

Après deux premiers romans aux frontières du fantastique, balle au centre. Et passage du rêve à la réalité.

Choral

Mike Stilth, l’une des rock stars les plus médiatisées et vénérées, pensait vivre un rêve en atteignant les étoiles. Tout comme Joan Harlow, l’attachée de presse qui l’a en partie fabriquée.

Paul Green, lui, n’a pas réussi à percer le plafond pour devenir un journaliste phare. Le voilà peut-être devant l’affaire qui le rendra incontournable. Parce qu’elle lui est aussi personnelle.

Et puis, la star adulée a aussi deux jeunes enfants, personnages incontournables de cette histoire.

Il m’arrive rarement de citer tous les protagonistes principaux d’une intrigue, c’est pourtant ici indispensable parce que le roman est choral. Chacun a voix au chapitre, en alternance.

Et quel roman ! Je découvre ici Olivier Bal, et c’est bien l’une des plus belles découvertes de ces derniers mois.

Prend le temps

Dans une époque où tout va (trop) vite, dans un genre littéraire où les chapitres se raccourcissent toujours davantage, l’écrivain balaye cette mode et prend un contre-pied assez réjouissant. Thriller ou roman noir, près de 500 pages où il prend le temps de construire son histoire et surtout ses personnages. Si loin de ces chapitres balancés en deux pages, il développe la vie des protagonistes pour nous faire réellement entrer dans leurs têtes.

Cette balade de gens malheureux va vous ballotter d’une vie à une autre, interconnectées, avec un sens de la narration assez exceptionnel. Un vrai ballet mortifère autour de décès de jeunes filles, et dans un milieu qui perd la mesure. Avec un père attentif doublé d’un rocker excessif, qui surprotège ses gosses ; cannibale. Avec un journaleux qui traque la vérité pour de bonnes et de mauvaises raisons, en usant de méthodes directes et douteuses ; balèze. Et deux « héritiers » à deux moments de leurs vies qui se noient dans leurs failles ; balafrés.

Cinq voix à suivre en alternance, pour comprendre cette histoire dans sa globalité. Cinq destins que l’auteur nous conte avec un talent emballant.

Strates de gris

Olivier Bal balise le terrain minutieusement, avec des personnages qui balisent chaque jour davantage face à l’ampleur du scandale qui se dessine. Alors que le clan de la rock star crie à la cabale, l’enquête journalistique de terrain progresse pour tenter de donner un sens à la pierre tombale de Clara Miller…

Entre la formidable capacité à caractériser en profondeur les personnages, et la qualité et la limpidité de l’écriture, mon cœur balance. Sans compter que l’intrigue, même si elle est de facture assez classique, est vraiment prenante. Et que l’ambiance des années 90 aux USA est très bien rendue.

Il faut du talent pour savoir gérer de nombreuses strates de gris dans un bon roman noir, sans aucun manichéisme. Déballé, c’est pesé : L’affaire Clara Miller est un roman noir formidable. Et Olivier Bal est un nom à retenir !

Lien vers l’interview d’Olivier Bal au sujet de ce roman

Yvan Fauth

Date de sortie : 12 mars 2020

Éditeur : XO

Genre : roman noir / Thriller

4° de couverture

Son cadavre est remonté, comme celui d’autres femmes, à la surface de l’eau. Six au total… Là-bas, dans les forêts du New Hampshire, le lieu maudit porte  un nom : le lac aux suicidées.

Clara Miller était journaliste. Comme Paul Green, le reporter du Globe qui débarque sur l’affaire. Il avait connu Clara étudiante, et ne croit pas un instant à la thèse du suicide.

Un homme l’intrigue : Mike Stilth, l’immense rock star retranchée à quelques kilomètres de là, à Lost Lakes, dans un manoir transformé en forteresse.

L’artiste y vit entouré d’une poignée de fidèles, dont Joan Harlow, redoutable attachée de presse qui veille sur son intimité et se bat comme une lionne dès que l’empire Stilth est attaqué.

Mais Paul, lui, a tout son temps. Dans sa vieille Ford déglinguée, il tourne inlassablement autour du domaine. Avec cette question : et si, du manoir, la route menait directement au lac ?



Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

21 réponses

  1. Jolie Bal-ade dans le roman, que cette chronique rédigée avec un sensibilité que je reconnais bien 😉

  2. Il est sur ma pile. En tout cas, hâte !

  3. Excellent auteur Olivier Bal ! J’ai adoré sa duologie sur le Limbes et aussi Mille Morts ! Toi qui aime le fantastique, il faut que tu lises Les Limbes ! L’affaire Clara Miller possède une superbe couverture ! bravo à la team XO ! 😉

  4. Génial, je l’ai dans ma PAL et …j’ai du temps!

  5. SuperBe chronique Yvan. Je Bave encore partout. Merci à toi. 🐌🙏♥️

  6. C’est de la balle ta chronique, Yvan! Qui sait quand j’aurai l’occasion de découvrir ce roman si tentant…!!

  7. Chronique un peu particulière 😁 mais qui fait le job même si pour le coup, je suis déjà une convaincue par l’auteur 😉

  8. Merci pour ton avis tellement bien structuré (comme d’habitude) et qui donne envie (comme d’habitude bis).

  9. Merci pour ce beau retour sur ce livre qui est dans ma whishlist depuis quelques temps. Bientôt un passage à l’acte littéraire je pense 😅😂

Rétroliens

  1. C'est la reprise (on espère) - EmOtionS - Blog littéraire
  2. Interview – 1 livre en 5 questions : L'affaire Clara Miller - EmOtionS - Blog littéraire
  3. Olivier Bal – L’Affaire Clara Miller | Sin City

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :