Interview – 1 livre en 5 questions : Regarde – Hervé Commère

1 livre et 5 questions pour permettre à son auteur de présenter son œuvre

5 réponses pour vous donner envie de vous y plonger

HERVE COMMERE

Titre : Regarde

Date de sortie : 12 mars 2020

Éditeur : Fleuve Editions

Lien vers ma chronique du roman

« Regarde » est une histoire d’amour…

C’est surtout l’histoire de Mylène, et il se trouve que le tournant de sa vie est dû à l’amour. L’amour d’un homme qui n’avait rien de commun avec elle, ni l’âge ni le milieu, ni le quotidien, rien. Il n’y a en effet que l’amour qui pouvait les faire se reconnaître. L’amour a fait exploser leurs deux vies, pour le meilleur d’abord, pour le pire ensuite. Je crois que Mylène ne regrette rien. C’est une femme qui pense qu’un immense bonheur mérite de prendre de grands risques. Elle en assume les conséquences.

Dès les premières pages, on a l’impression que la réalité vacille…

Mylène est une femme qui décide, elle tient les rênes de sa vie. Son grand amour s’est fait abattre il y a longtemps, elle fait avec sans trop s’apitoyer. Elle est triste, bien sûr, mais elle vit. Elle sait quel bonheur elle a eu la chance de connaitre.

Alors quand elle découvre que ce grand amour est probablement encore en vie, en effet, la réalité vacille. La femme forte ne demande qu’à y croire. C’est pour elle le début de la chute.

Avec ce récit, tu imprimes un autre tempo que « Sauf », plus posé…

Mathieu était un sanguin qui réprimait sa violence, il sursautait. Le récit s’en ressentait, puisqu’il était le narrateur de Sauf. Ici, nous sommes avec Mylène. Elle a 62 ans et a longtemps mené une vie de grande bourgeoise, elle n’est pas aussi impulsive. Elle prend le temps d’essayer de comprendre, même si elle peut elle aussi sortir de ses gonds. Et puis il y a Gary qui, lui, est plutôt un homme d’action. Je crois qu’à eux deux, ils font une bonne équipe.

Comme un clin d’œil, tes deux derniers romans sont liés…

C’est un peu plus qu’un clin d’œil, puisqu’il s’agit des mêmes personnages. Il se trouve qu’à la fin de Sauf, j’avais le sentiment de ne pas avoir tout dit. J’avais certes raconté l’histoire de Mathieu, mais pas celle des gens qui l’entouraient. Dans mes romans précédents, je racontais aussi les histoires des personnages secondaires. Pas dans Sauf. M’est alors venue l’idée et l’envie de continuer avec Mylène, à qui il pouvait tout à fait arriver quelque chose.

C’est l’histoire qui a t’a guidé vers l’amour de ces touchants personnages ou alors l’inverse ?

Je connais mes personnages avant de commencer un livre. Je ne sais pas forcément tout ce qui va leur arriver ni tout ce qu’ils ont vécu, mais je sais pourquoi ils en sont là. Je les comprends. Je connaissais d’autant plus Mathieu, Anna, Mylène et Gary que je les avais mis en scène dans mon roman précédent. Je connaissais aussi tout Regarde avant de m’y mettre, je ne pouvais pas me permettre d’improviser sur une histoire aussi complexe.

Petit secret : j’ai écrit quelque chose dans Sauf que je pensais complètement secondaire, mais qui devenait essentiel dans Regarde. Trop tard, Sauf était sorti, impossible de revenir là-dessus. Il a fallu faire avec, et pour tout dire, ça a été un vrai casse-tête. Mais je m’en suis sorti.

Tu aimerais bien savoir de quoi je parle, hein ?

Je te le dirai un jour, quand j’écrirai l’histoire de Gary !

Photo : Karine Baudot



Catégories :Interviews littéraires

Tags:, , , , ,

7 réponses

  1. C’est vrai que c’est l’histoire d’une merveille histoire d’amour, rare, puissante, de celle qui te porte une vie entière …

  2. Bonjour Pierre, il ne me reste plus qu’à lire Sauf et Regarde. Un interview qui donne envie de connaître les personnages cités. Merci pour ce partage. Bises

Rétroliens

  1. C'est la reprise (on espère) - EmOtionS - Blog littéraire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :