L’aigle noir – Jacques Saussey

L’aigle noir est un livre en forme de poupée gigogne (vaudou). Le décor cache un mystère qui lui-même dissimule un sujet sordide. Le genre de thème sensible, traité maintes fois dans le polar, et qui est sans doute celui qui est le plus compliqué à aborder.

Mais ce serait faire injure à Jacques Saussey et à ses qualités de conteur que de penser qu’il n’a pas su tirer son épingle du jeu de cette difficulté.

Virée à la Réunion

L’excellente idée est de délocaliser l’action sur l’île de la Réunion. La virée est un vrai voyage, bien mené, dépaysant, plein de senteurs. Il fallait bien ça pour donner du corps au récit.

Un environnement qui ne pouvait que donner envie de le dépeindre et d’y raconter une histoire immersive.

L’auteur se sert avec intelligence des particularités géographiques pour construire une intrigue qui, du coup, donnent des couleurs à ce roman noir.

Dans cette nature aussi luxuriante que dangereuse, le silence est souvent de mise chez les habitants, surtout quand un étranger vient les questionner.

Sujet difficile

Paul Kessler est un ex-flic de la métropole, qui pensait pouvoir se la couler enfin douce. Mais le fleuve de la vie lui réserve bien des surprises alors qu’il accepte cette enquête en off à la Réunion. Elle ne sera pas ce qu’il imaginait trouver.

Du fait de l’alternance de l’action avec des chapitres assez énigmatiques, on comprend rapidement que l’enquête initiale va se transformer en profondeur.

Le rythme ne faiblit pas, ça pulse. L’enchaînement de l’intrigue est efficace, sombre et prenante. Avec un sujet difficile, où l’écrivain flirte avec la ligne rouge sans tomber dans l’excès, ce qui n’était pas un exercice facile.

Percutant et dépaysant

L’aigle noir part en virée dans les profondeurs de ce que l’Homme peut faire de pire, à travers de multiples ramifications, mais sans survoler le sujet, et avec des personnages qui touchent.

Jacques Saussey propose un polar percutant et dépaysant, qui a tout pour contenter les amateurs du genre.

Saluons l’arrivée de Saussey dans la maison Fleuve éditions qui devrait lui permettre de mieux porter ses écrits sur les flots noirs.

Yvan Fauth

Sortie : 06 octobre 2022

Éditeur : Fleuve

Genre : Polar / Thriller

4ème de couverture

Une île de rêve
Un tragique accident
Le thriller de tous les dangers

La Réunion, 2020. Un sorcier vaudou tisse sa toile autour de l’obscure Eglise qu’il a fondée loin de son Togo natal. Un homme meurt dans une terrible attaque de requin. Une petite fille se replie sur sa détresse de jour en jour. L’île, malgré ses paysages entre lagons turquoise et montagnes luxuriantes, n’a rien du paradis auquel Paul Kessler s’attendait. Pourtant, cet ex-commandant de police n’aspirait qu’à un peu de tranquillité jusqu’à sa rencontre, à Toulon, avec Hubert Bourdonnais.
Trois ans plus tôt, ce riche industriel a quitté l’archipel en confiant la direction de la vanilleraie familiale à Pierre, son fils unique. Mais celui-ci est décédé dans un crash d’hélicoptère. Et si la gendarmerie a conclu à un accident, Hubert Bourdonnais, lui, ne croit pas à cette thèse. Face à ses doutes, Kessler a accepté de mener l’enquête, sans imaginer qu’il serait confronté à une réalité bien sombre…



Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

6 réponses

  1. Jacques Saussey est un auteur sous-estimé. Et pourtant il est aussi talentueux que bienveillant avec ses lecteurs.

  2. J’ai pas l’impression que ce fut un ❤

  3. Il écrit aussi bien que Thilliez ou Minier mais est beaucoup moins connu , pourtant il vaut vraiment le coup

  4. Comment veux tu que l’on résiste à une telle chronique ? Merci à toi Yvan. 🙏😘

  5. J’ai carrément adoré ce livre, une vraie surprise !

  6. Je te rejoins complètement ! Je me suis régalée et ça m’a fait un bien fou de lire un aussi bon livre !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :