Sur l’île noire – Sonja Delzongle

C’est sans doute le trou (d’eau) le plus célèbre du monde. A cause de son hypothétique habitant. Animal ou chimère, le monstre qui peuplerait le Loch Ness fait l’objet de toutes les conjectures et de tous les fantasmes depuis de longues décennies.

En quelques 150 pages, Sonja Delzongle nous emmène dans les Highlands, région écossaise terre de mythes.

De tous temps, ces lieux ont fascinés l’Homme. Jusqu’à être très présents dans la fantasmagorie contemporaine (L’école de Poudlard ou Highlander, pour ne citer que deux exemples récents). Mais le monstre du Loch Ness, lui, traverse les générations, et reste la « star » de ce monde dans le monde.

L’autrice de thriller pose pour un temps sa noire plume fictionnelle et en trempe une autre afin partager un récit de rencontres dans ces terres noires. Je lis ses romans depuis ses débuts, j’étais très curieux de la découvrir dans un tout autre registre.

Oui, rencontres de terres étranges, de croyances, de mystères. Et de femmes et d’hommes obsédés par une quête.

Avec ce texte, Delzongle concilie deux branches de son ADN, le journalisme (sa vie passée) et l’écriture (l’actuelle). Il est à la fois enquête, réflexions et ressentis.

Entre passé et présent, c’est une virée minutieuse sur les « faits » liés au monstre, une histoire de contacts humains au hasard, et de réflexions sur les raisons de cette croyance envers ce qui s’apparente à un serpent de mer.

D’une écriture descriptive mais qui ne perd jamais sa rêverie, elle raconte. Sa propre expérience suite à sa virée, et plus généralement ce qui définit l’ambiance de ces lieux. Pourquoi ici ? Pourquoi cette fascination obsessionnelle ?

Au contact du folklore local, mais surtout de ces personnes qui croient contre vents et marées. Convictions chimériques.

Sonja Delzongle nous propose de l’accompagner Sur l’île noire, à la découverte d’une ambiance. Elle la raconte avec talent, elle tente de la comprendre et de l’expliquer. Mais en écrivaine qu’elle est, elle propose surtout une ode à l’imagination.

Lien vers mon interview de Sonja Delzongle au sujet de « Sur l’île noire »

Yvan Fauth

Date de sortie : 09 septembre 2021

Éditeur : Paulsen

Genre : récit

4° de couverture

Faut-il croire aux monstres ? Comment un mythe façonne-t-il une région ? Comment une légende fascine-t-elle le monde ? C’est la question que se pose Sonja Delzongle, auteur de polar, pour qui la différence, la solitude, la marginalité ont toujours été sources d’inspiration.

Sonja Delzongle est partie sur les noires terres écossaises pour saisir l’esprit des Highlands et apprécier le trouble de ses eaux. Elle est revenue avec un palpitant récit alternant entre enquête, rencontres improbables et voyage (intérieur comme extérieur).
Autour de Nessie, créature des profondeurs, on trouve : des îles mystérieuses riches en légendes, des canulars, des présumées apparitions, mais aussi de sérieuses études scientifiques ayant abouties en 2018 à 600 prélèvements d’ADN et surtout, des doux dingues, aventuriers du lac, pour qui le fantastique est devenu le quotidien.



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

5 réponses

  1. Et bien ! Ça me tente énormément ! Y a-t-il un voyage offert avec le livre ? Imagine un peu… comme d’habitude Yvan tes retours donnent envie, c’est bien là l’essentiel.

  2. Alors celui-là je me l’achèterai, ça c’est certain !

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Sur l'île noire - Sonja Delzongle - EmOtionS - Blog littéraire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :