Complot – Nicolas Beuglet

Il y a les thrillers distrayants, qu’on prend plaisir à lire, sans se prendre la tête. Il y a ceux qui vous prennent aux tripes, autant par le rythme que par leurs thématiques, et qui vous font sacrément réfléchir. Complot de Nicolas Beuglet fait clairement partie de la deuxième catégorie.

Manipulation de masse

Voilà un roman qui utilise tous les codes du genre, une tension omniprésente, des surprises en cascade, de l’aventure, une dose (modérée) de violence. Bref, toutes les ficelles du métier, certaines parfois un peu grosses, mais sans que ça ne gâche l’énorme plaisir de lecture.

Complot est un voyage, qui commence dans le coin le plus reculé de la Norvège, pour nous emmener pied au plancher à travers le monde. Le roman aurait pu s’appeler « Manipulation », dans une version à grande échelle à travers le temps et au niveau planétaire.

Très vite, l’auteur nous emporte dans cette intrigue étonnante, qui va peu à peu devenir proprement ahurissante, avec un démarrage genre meurtre impossible version moderne. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’accroche est du genre à vous ferrer. Et ce n’est pourtant rien par rapport à la suite…

La place de la femme

500 pages qui se lisent, que dis-je se dévorent. Nicolas Beuglet est scénariste et ça se sent. Pas de fioritures, rien qui ne vienne casser le rythme effréné. Ça c’est la première approche.

La seconde est beaucoup plus ambitieuse. Audacieuse. Polémique, même. La place de la femme dans le monde et dans l’histoire y est au cœur.

Je veux insister sur mon ressenti personnel. Nicolas Beuglet parle de sujets qui me touchent, me questionnent depuis longtemps. Il apporte des preuves historiques et scientifiques sur des choses que je ressens viscéralement. Autant dire que j’ai rarement été autant en phase et aussi passionné par les sujets traités dans un thriller. De quoi en être chamboulé, tout en continuant à prendre du plaisir à lire cette fiction mâtinée de réel. J’ai refermé ce livre depuis plusieurs jours et pourtant j’y pense encore et encore.

Divertissant et ambitieux

L’aspect ludique n’est pas antinomique avec l’ambition. Et ce roman est ambitieux, vraiment. Les recherches poussées menées par l’écrivain rendent ce récit passionnant, sans que jamais ça ne lui fasse perdre la cadence. Le travail réalisé est impressionnant autant qu’il portera au débat. La femme est-elle le passé et l’avenir de l’homme ? Certains le pensent (j’en suis), d’autres combattent cette idée.

Un bon thriller ne peut pas se passer de personnages forts. L’inspectrice Sarah Geringën en fait indubitablement partie. Une vraie machine ! Mais qui sait ressentir des émotions, sa force autant que sa faiblesse. Elle est formidable. Et pas très grave si vous n’avez pas lu le précédent roman de l’auteur, Le cri ; même si ce sont des personnages récurrents vous ne serez pas perdus.

Complot est un divertissement, mais pas que. C’est un thriller très prenant, constamment surprenant, mais aussi (surtout ?) une incroyable plongée dans une manipulation de masse qui vient du fond des âges. C’est bien cette thématique autour du rôle des femmes qui rend ce roman aussi ludique qu’essentiel. Du genre qu’on n’oublie pas.

Lien vers l’interview de Nicolas Beuglet au sujet de « Complot »

Sortie : 16 mai 2018

Éditeur : XO

Genre : Thriller

Ce que j’ai particulièrement aimé :

Le (les) thématique(s) très forte(s)

Le travail de recherches

Le rythme et la fin

4° de couverture

Un archipel isolé au nord de la Norvège, battu par les vents. Et, au bord de la falaise, le corps nu et martyrisé d’une femme. Les blessures qui déchirent sa chair semblent être autant de symboles mystérieux.

Quand l’inspectrice Sarah Geringën, escortée par les forces spéciales, apprend l’identité de la victime, c’est le choc. Le cadavre est celui de la Première ministre.

Qui en voulait à la chef de gouvernement ? Que cachait-elle sur cette île, dans un sanctuaire en béton enfoui au pied du phare ? Sarah, très vite, le pressent : la scène du crime signe le début d’une terrifiante série meurtrière. Dans son enquête, curieusement, quelqu’un semble toujours la devancer. Comme si cette ombre pouvait lire dans ses pensées…

De la Norvège à la vieille cité de Byblos, et jusqu’au cœur même du Vatican, c’est l’odeur d’un complot implacable qui accompagne chacun de ses pas. Et dans cette lutte à mort, Sarah va devoir faire face à ses peurs les plus profondes. à ses vérités les plus enfouies…

Étayé par les dernières découvertes de la science et de l’histoire, Complot explore les secrets premiers de l’humanité.

Un thriller époustouflant. Et une révélation bouleversante sur ce que fut, il y a fort longtemps, le pouvoir des femmes.



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

34 réponses

  1. j’ai terminé LE CRI la semaine dernière, et il était vraiment excellent. Merci du et des conseils.

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne m’étais pas intéressé du tout à Nicolas Beuglet jusqu’à présent, voilà que tu m’intrigues fortement… Pas sûr d’avoir envie de lire un thriller de ce genre en ce moment, mais je retiens la proposition pour plus tard 😉

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai le Cri en attente et ne fais que lire de belles chroniques sur le dernier né! Ça pressage de belles lectures 😊

    Aimé par 1 personne

  4. Un auteur qui me tente depuis quelques temps , je n’ai pas lu le Cri ,mais je l’ai feuilleté plusieurs fois en vu d’un cadeau à offrir ..
    Du coup je vais me laisser tenter
    Merci pour ton ressenti
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  5. J’avais déjà lu « le cri » et « complot » était coché sur mon carnet. J’aime quand les auteurs vont plus loin que le simple thriller.

    Aimé par 1 personne

  6. J’avais vraiment aimé « Le Cri » qui était déjà très prenant et rythmé, et comme toi j’avais écrit que l’on sentait le métier de l’auteur, clairement ! Alors je suis impatiente d’ouvrir ce 2ème tome qui m’attend sagement, mais c’est pour bientôt 🙂 J’espère que je serai autant enthousiaste que toi.

    Aimé par 1 personne

  7. Si je comprends bien je vais devoir le lire
    T’es un sacré tentateur

    J'aime

  8. Il faut d’abord que j’entame le cri qui attend dans ma PAL mais tu m’intrigues beaucoup avec ce ressenti…

    J'aime

  9. Si je n’étais pas aussi à la bourre, je me laisserais tenter

    Aimé par 1 personne

  10. De l’auteur, j’ai adoré « Le cri ». Je lirai certainement celui-ci.

    J'aime

  11. Je viens de le terminer
    Idem pour les questionnements.
    Certaines scènes me semblent un peu trop invraisemblables mais l’ensemble m’a entraîné dans une lecture aussi passionnante que celle du CRI.
    Que va faire Sarah ?

    Aimé par 1 personne

  12. Entre un Dan Brown et un mauvais thriller… J’ai trouvé ce roman mauvais, où tout va trop vite, où les ficelles sont des cordes et ce malgré une thématique de fond intéressante. Je n’avais pas lu le cri et je ne le ferai donc pas comme les prochains. C’est vraiment un style de thriller que je n’apprécie pas, où ça parcourt le globe et où ça manque de profondeur dans les personnages.

    J'aime

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Complot – Nicolas Beuglet – EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Salon Saint-Maur en poche 2018 : Compte-rendu – EmOtionS – Blog littéraire et musical
  3. Regards croisés sur mon Top 30 des romans lus en 2018 – De la 10ème à la 6ème place – EmOtionS – Blog littéraire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :