Billet d’humeur – Franck Thilliez, ou la littérature populaire de qualité

Ce matin, une « journaliste » de Télérama (attention je vais utiliser beaucoup de guillemets), sous le prétexte de capturer un instantané de ce que lisent les gens, s’en est prise à Franck Thilliez (et à travers lui à tous les auteurs populaires).

Quelle horrible expérience elle a vécue ! Cette personne a voulu se mettre au niveau des vrais gens, ceux qui lisent (dans le métro ou ailleurs) de la littérature populaire. Elle a semblé découvrir que ces gens ne lisent pas ce que « l’intelligentzia » téléramesque lit.

Quel choc ce fut pour elle… Au point d’en devenir condescendante, méprisante, moqueuse, agressive. Abjecte. Je cite :

« 80 % des français n’envisagent pas de partir en vacances sans un livre. Dommage que ce soit pour emporter des romans comme Sharko de Franck Thilliez » (fin de citation, et ce n’est pas le seul « bijou » de cet « article »).

Outre le fait que cette personne n’a, à coup sûr, jamais lu une seule ligne de cet auteur, son « article » qui devait être un instantané de vie, tombe dans le cliché éculé. S’ensuivent blagues à deux balles dignes d’une cour de récréation et accumulation de dédain envers la littérature populaire. Ça en devient « comique » de lire son « article » sur le sujet, d’autant qu’il est plutôt écrit avec les pieds qu’avec la tête (moi aussi je sais avoir un avis tranché sur un écrit, même si ce n’est pas dans ma nature).

Les vrais gens lisent, aiment, rient, pleurent, aussi étonnant que ça puisse paraître à cette « journaliste ». Pour ma part, j’aime les livres de Franck Thilliez. Et le pire c’est que j’en suis fier, tout comme je suis fier de la communauté des lecteurs qui l’entoure. Son texte a été insultant pour l’écrivain et pour tous ses lecteurs, les vrais gens, ceux qui lisent par amour (et l’insulte est l’arme du faible, c’est bien connu).

Le plus « drôle » dans l’histoire ? Devant la vindicte populaire (eh oui, un article, ça se partage vite sur les réseaux sociaux et ça peut devenir viral), Télérama a modifié le texte initial. Un peu facile…

Manque de bol, les copies d’écran circulent (voir ci-dessous) et même les journaux s’en donnent à cœur joie en partageant le tacle qu’est la réponse de Thilliez.

Le plus triste, c’est qu’un Franck Thilliez, qui est la gentillesse incarnée, se sente obligé de sortir de sa réserve pour faire savoir son émotion face à ce texte.

Cette personne de Télérama, je ne citerai pas son nom, parce qu’on ne cite pas les noms des terroristes de la pensée (moi aussi je sais en faire des tonnes quand je veux, c’est tellement plus facile que de dire des choses positives).

Je ne donnerai pas le lien vers cet « article », de toute façon il a été édulcoré depuis.

Je partage, par contre, les mots de Franck Thilliez en réaction au texte initial :

« Je remercie du fond du cœur cette journaliste qui démontre que le combat pour la défense de la littérature dite populaire est bel et bien toujours d’actualité.

Si vous ne voulez pas qu’on vous juge superficiellement selon vos lectures, cachez vos couvertures. »

Signé : un ardent défenseur de la littérature populaire de qualité ! (Eh oui, ce n’est pas antinomique).



Catégories :Littérature

Tags:

37 réponses

  1. ducalmelucette – Du calme Lucette est un blog à forte tendance littéraire. Mais pas que !

    Je n’avais pas eu connaissance de cette absurdité, j’en reste sans voix, c’est tellement bas, et bête…

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      bien résumé…

    • Qui lit encore Télé rama de nos jours ?
      Ce n’est pas normal que Franck Thilliez soit obligé de se défendre .Mais au moins il ne pensait pas avoir autant de soutiens et j’en fais partie .
      J’ai l’impression que cette journaliste ne lit que des romans photos pendant ses vacances .

      • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

        sacré soutien populaire, oui ! ça fait plaisir de voir ça

  2. lebouquinivre – Jeune femme de 26 ans, aimant la Vie (avec un grand "V"!) avec à la fois ferveur et abandon. Aux multiples facettes. Passionnée par les arts sous toutes leurs formes, je voue un culte à MUSE et à la musique, à Thilliez et aux bouquins, à Rimbaud et à sa prose, à Tom Hanks et au ciné... Une autre partie de moi idolâtre le FC Nantes et le football. Un bout de moi est implacable dans ses combats. Engagement et solidarité. Le cancer ne devrait pas exister, encore moins chez les enfants. D'ailleurs, je vous invite à soutenir "Imagine For Margo". Et Tom évidemment. Et enfin, comme le dit Sénèque: "Un bonheur que rien n'a entamé succombe à la moindre atteinte; mais quand on doit se battre contre les difficultés incessantes, on s'aguerrit dans l'épreuve, on résiste à n'importe quels maux, et même si l'on trébuche, on lutte encore à genoux." Comme dirait Bénabar, bien le bonjour Msieurs, Dames!

    Aberrant de lire ça… quelle honte !
    Fière de lire Thilliez et d’appartenir à sa communauté! Quant à ce prétendu magazine….

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      J’ai toujours été fier de lire Thilliez et de le crier partout, je ne vais pas changer 😉

      • lebouquinivre – Jeune femme de 26 ans, aimant la Vie (avec un grand "V"!) avec à la fois ferveur et abandon. Aux multiples facettes. Passionnée par les arts sous toutes leurs formes, je voue un culte à MUSE et à la musique, à Thilliez et aux bouquins, à Rimbaud et à sa prose, à Tom Hanks et au ciné... Une autre partie de moi idolâtre le FC Nantes et le football. Un bout de moi est implacable dans ses combats. Engagement et solidarité. Le cancer ne devrait pas exister, encore moins chez les enfants. D'ailleurs, je vous invite à soutenir "Imagine For Margo". Et Tom évidemment. Et enfin, comme le dit Sénèque: "Un bonheur que rien n'a entamé succombe à la moindre atteinte; mais quand on doit se battre contre les difficultés incessantes, on s'aguerrit dans l'épreuve, on résiste à n'importe quels maux, et même si l'on trébuche, on lutte encore à genoux." Comme dirait Bénabar, bien le bonjour Msieurs, Dames!

        Tu as bien raison!!

  3. C’est honteux de la part de ce journaliste.
    J’espère qu’il présentera ses excuses a Franck

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Aucune chance 😉

  4. J’ai vu ça !!
    Et oui les blagues a 2 balles fusaient
    Et une belle publicité pour Franck (qui n’en a pas besoin soit dit en passant)
    C’était petit mais je crois que Télérama en est coutumier hélas (niveau cinéma aussi) ils doivent se penser « l’élite »
    Pfffff laissons les croire mais ne lâchons rien et tu as bien fait d’en parler.
    C’est outrageant et ca reflète bien l’esprit du moment.

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Et tu sais comme c’est difficile de me faire sortir de mes gongs 😉

      • Oh que oui
        Et là moi je bondis mais moi je reagis souvent a l’instinct
        Lui qui est toujours d’une grande amabilité et est un mec sincère, vraiment !!
        Je viens de finir Le manuscrit inachevé et une fois de plus je le suis régalée
        Alors qu’elle aille se faire voir cell

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          ton gros mot de fin a été coupé ahahah ! Oui, Franck Thilliez est la gentillesse même, faut y aller pour le faire réagir

  5. Le blog de Jean Trito – un blog sur la lecture, la promenade, l'actualité, le dessin, la photo et la video.

    mais quels livres recommandait-elle ?

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      surement de bons livres, ça m’a tellement énervé que j’ai oublié

  6. J’aurais envie de lui répondre par les dix droits imprescriptibles du lecteur, de Daniel Pennac.

    1 – Le droit de ne pas lire
    2 – Le droit de sauter des pages
    3 – Le droit de ne pas finir un livre
    4 – Le droit de relire
    5 – Le droit de lire n’importe quoi
    6 – Le droit au bovarysme
    7 – Le droit de lire n’importe où
    8 – Le droit de grappiller
    9 – Le droit de lire à haute voix
    10 – Le droit de nous taire

    En lui disant de commencer par le dernier ! 😉

    Non mais de quoi je me mêle !!!

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Bravo ! ça devrait lui parler

  7. Nath - Mes Lectures du Dimanche – Livres, ongles & Rock 'n Roll

    Hé bien si c’est ainsi qu’est résumée l’oeuvre de Thilliez, peu m’importe… Je suis fidèle et le serai toujours ! Comme tu l’as souligné, cet auteur est d’une gentillesse légendaire et d’un talent incontournable. Ce qui ne doit probablement pas être le cas de cette « journaliste »…

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      qui a son 1/4h de gloire aujourd’hui. Mais qui ne percera jamais dans sa branche 😉

  8. https://evasionpolaretplus.wordpress.com – nancy – lectrice compulsive de polars et romans auteurs : Thilliez, Norek, Minier, Tackian, manzor, ... Ellory, Adler-Olsen, Kepler... pause sep et vacances

    tu vois l’impression que l’on nous prend vraiment pour des cons je n’aime pas cette condescendance. Si cette personne avait lu Franck Thilliez, elle aurait pu remarquer les recherches poussées de l’auteur et bien d’autres choses !!! J’aime cette littérature que j’emmène à la plage, dans les transports, au boulot, partout! je suis thilliez addict et je n’ai pas honte je revendique.

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      c’était vraiment pas la bonne cible… Parce qu’il y a effectivement un énorme travail derrière les romans de Thilliez. Et oui, je revendique comme toi le fait d’adorer ce qu’il fait

  9. Salut mon ami, comme tu as bien fait de faire cet article ! Moi qui suis un ardent défenseur de la lecture et des auteurs, je ne peux qu’approuver. Tout journaliste a le droit de dire ce qu’il ou elle veut mais pas avec mépris. Ce sont des gens comme ça qui vont ensuite regretter le manque de respect de notre société. Je n’en dis pas plus, n’ayant pas lu l’article, et j’ai adoré la réponse de Franck. Entre parenthèse, on peut aimer la littérature populaire et Philip Roth. Amitiés

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      c’est exactement ça, on peut avoir un avis sans mépriser ceux des autres. Et puis, tant qu’à faire, autant faire du journalisme de fond, c’est bien plus utile à la société. Et oui, tu as raison, c’est à l’image de notre monde actuel… Je m’en vais me relire un Marcus Malte et juste ensuite un Franck Thilliez ;-). Vive la diversité

      • Et n’oubliez pas le principal, lisez !

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          Voilà 😉


  10. https://polldaddy.com/js/rating/rating.jsEn tant que fan de l’équipe de choc formée par Lucie Hennebelle et Sharko je ne peux absolument pas comprendre cette phrase, mais peut-être que cette dame n’a pas lu Sharko (que j’ai personnellement trouvé très bon). Après on peut avoir des goûts littéraires différents et heureusement que c’est le cas, sinon on lirait tous les mêmes auteurs et les mêmes livres…
    Un peu de tolérance svp dans ce monde de brutes 🙂

  11. couriretlire – Passionnée de lecture depuis toujours, accro aux séries depuis X files...et entre les deux je cours 😉. Une vraie geek sportive, oui ça existe !!

    A croire que telerama est passé à coté du concept de bienveillance et de celui de s’occuper de ses fesses…il devraitse réjouir de voir des gens lire tout simplement. Et cette réponse de Mr Thilliez…la grande classe !!!

  12. C’est lamentable qu’un auteur se sente obligé de sortir de sa réserve pour adresser une réponse à quelqu’un qui ne le mérite pas…

  13. Antonietta – Cannes La Bocca

    Certainement une frustrée sans talent(s) qui a obtenu son « diplôme » de journaliste dans Pif Gadget…

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      pas très sympa pour Pif Gadget, ce que tu dis 😉

      • Antonietta – Cannes La Bocca

        C’est vrai et je m’en excuse auprès d’eux ! 😉🤣

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          ahah

  14. J’ai eu aussi une réaction d’humeur ….Parce que bon , Franck Thilliez <3 Alors je ne m'étonnes pas de lire un tel article à chaud chez toi. Je partage donc du fond du coeur, tes mots et ton intention de soutenir notre auteur chouchou <3


  15. https://polldaddy.com/js/rating/rating.jsJ’ai également réagi à cet article que je trouve tout simplement d’un irrespect total. Le mépris déborde de chaque ligne ! Alors moi aussi je le dis : je suis fière de lire et d’aimer Franck Thilliez !

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      et à travers lui, c’est nous qu’elle méprisait…

  16. Bobo intello à deux balles. ..

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

%%footer%%