Philippe Savin – Je serai toujours là

4° de couverture

Récemment affecté dans les Cévennes, le commandant Nathan Prieur espère un nouveau départ avec sa femme et ses deux filles. Mais de nouveau, il se retrouve confronté à l’horreur lors du meurtre abominable d’une adolescente.

Nathan Prieur, impliqué personnellement dans cette affaire, se lance sur les traces de l’assassin.
Un compte à rebours impitoyable commence, car il en est certain : le monstre ne s’arrêtera pas là.

Des destins se croisent. Des vies s’effacent. Des meurtres sont perpétrés avec une incroyable cruauté. Des mensonges oubliés surgissent du passé. Des fantômes hantent les bâtiments en perdition. Le mal rôde sur les Cévennes. La folie s’est emparée des hommes…

Jusqu’où Nathan Prieur devra-t-il aller pour connaitre la vérité ?

Et vous, jusqu’où irez-vous pour sauver l’être que vous aimez ?

Mon avis

Le premier livre de Philippe Savin, « Je serai toujours là » est un roman qui démarre dans le style des thrillers familiaux « à l’américaine », mais qui très vite imprime sa patte bien française.

La disparition d’une jeune fille, l’enquête conduite par son père, commandant de police : d’excellents ingrédients pour donner un récit addictif et émotionnellement fort.

Le personnage principal est bien dessiné. Un flic marqué au plus profond de sa chair, au comportement borderline et qui très vite déborde des lignes établies.

Le décor est bien planté. Les Cévennes imprègnent l’histoire, un peu comme on a pu le lire récemment dans « Glacé » de Bernard Minier.

L’histoire en elle-même est plutôt bien construite. Une vraie enquête policière doublée d’une plongée dans les affres de l’âme humaine. Un récit aux nombreuses fausses pistes, à l’image de ce que doit réellement rencontrer un flic durant une enquête. Ce jeu de fausses pistes est pour moi clairement un atout de ce roman (tout ne doit pas toujours aboutir à une solution).

L’écriture quant à elle est âpre, instaurant une ambiance sombre au récit. Un roman plutôt bien écrit, même si quelques tics récurrents ont eu tendance à m’agacer un brin (cette façon continuelle de parler du « mal » à tort et à travers…).

Absolument rien de rédhibitoire en tout cas, loin de là ; ce thriller, assez rude parfois, est un premier essai intéressant qui donne clairement envie de suivre plus avant cet auteur dans le futur.

Dernier mot pour signaler qu’il est toujours appréciable d’avoir sous les yeux une belle couverture, en totale harmonie avec l’intrigue du roman.

 Sortie : 23 octobre 2013

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥

Émotion : ♥♥♥♥

Note générale : ♥♥♥



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

30 réponses

  1. Une enquête dans mes Cévennes… Voila un genre d’évènement qui ne me laisse pas insensible. Je prends donc note de ce titre pour venir augmenter ma Pal, qui est déjà conséquente, et à qui la faute, hein?

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Ben à l’auteur ! moi je ne suis que votre humble informateur 😉

  2. Ce roman a l’air bien tenant, en plus c’est vrai que la couverture est géniale 🙂 Merci pour cette découverte 🙂

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Merci à toi pour ton message et bienvenue par ici 😉

  3. La couverture est absolument magnifique ! Rien que pour ça j’étais tentée par le bouquin … De plus un auteur français et un premier roman … Autant de points qui m’attirent irrésistiblement ! Merci mon cher Yvan …

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Je connais tes goûts en la matière, je ne suis pas étonné de ton attirance pour ce bouquin 😉

  4. Bon ,et bien encore un dont tu m’as donné envie…. Allez hop, ajouté à ma liste… Heureusement que je suis insomniaque, sinon, j’arriverais pas à suivre…. 😉
    cette nuit j’ai fini l’apparence de la chair et franchement , je me suis régalée……….(enfin en lecture hein).. moi qui ne connaissait pas Gilles Caillot (honte à moi) j’ en redemande…

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      il n’est jamais trop tard pour découvrir un auteur 😉
      Bonnes lectures nocturnes alors…

  5. Un rajout à ma liste à découvrir.
    Enfin un auteur que je ne connais pas et donc une chronique intéressante.
    Merci Yvan. 😉

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Je te reconnais bien là 😉

  6. Asphodèle – https//leslecturesdasphodele.wordpress.com https://motsandco.wordpress.

    Pfff, mais tu ne lis que des polars !!! Je ne note pas celui-ci mais je prends en compte ton avis et si d’aventure, je passais devant cette superbe couverture, nul doute que je succomberais… Je lis Les apparences de Gillian Flynn, 689 pages, j’ai éteint à 6h ce matin pour me lever à 8, ça faisait longtemps qu’un polar ne m’avait emmenée au bout de la nuit… J’en parle dès que je serais venue à bout des 200 pages restantes…

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      non non pas que ! 😉
      Prochaine chronique et interview, ce sera pour un bouquin à des années lumières des polars
      Quant à ton addiction au livre de Flynn, tu ne peux pas me faire + plaisir ;-). LE thriller de ces dernières années pour moi

      • Asphodèle – https//leslecturesdasphodele.wordpress.com https://motsandco.wordpress.

        Pour moi aussi, c’est hallucinant ! Il y a presque 3 romans dans le roman ! Deux tout au moins… Je n’ai jamais vu ça ! Je sens que je vais avoir du mal à le lâcher sans le finir mais ma santé est en jeu ! 😆 Si je ne dors pas, ça ne va pas aller !!!^^

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          je te comprend, oh oui je te comprend. Mais le livre et son histoire seront encore là demain 😉

  7. Tu ne devineras jamais??? Je suis very very tentée….un message subliminal vient de m’être transmis: « achète-moi…lis-moi…savoure-moi.. »!!! T’es trop fort sur ce coup-là…tu me tentes déjà avec tes mots mais si tu commences à faire dans le paranormal pour me convaincre…je vais devenir fauchée comme le blé!!!ahahahaha!! Très belle chronique en tout cas!!!!

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      tu iras moins chez le coiffeur pour acheter + de livres (ah bon tu le fais déjà ? ;-))

      • Toi…oui toi…tu te moques hein!!!! Pas bien…sache que justement je fais des économies: j’ai revendu mes brosses, mes peignes…mes bigoudis.. pour acheter les livres que tu chroniques trop bien!!!! Tu es donc responsable de ma photo de profil..hein!!!!

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          ahah, quelle tristesse pour les bigoudis (pour ceux qui ne comprennent pas notre échange, je les invite à aller se connecter sur FB)

  8. Mon cher Yvan, tu m’énerves ! Voilà que j’ai encore envie de dépenser des sous dans l’achat d’un livre !! 👿

    Ta chronique est comme d’habitude : addictive, précise, elle donne envie et je dépose plainte !

    L’argent et la place pour ranger mes livres, je peux sans problème les régler, mais le temps pour lire tout cela, là, je suis impuissante !! 🙁 Oui, je l’ai noté !!

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Le temps c’est de l’argent, et si tu as de l’argent pour acheter des livres c’est que tu as du temps
      CQFD 😉

      • Un bien rare est cher, les livres bon marché son rares, donc, ils sont chers !!! ;p

        J’aimerais acheter du temps, tiens… Je peux m’enrichir en volant de l’argent, mais je ne saurai jamais voler du temps, et surtout pas la pendule dans une administration…

        Oui, c’est impossible, tout le monde a les yeux rivés dessus 😉

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          fait leur une blague, enlève les piles

  9. He bien en ce qui me concerne mon temps est trop rare et précieux et je passerai mon tour pour celui là , même si la couverture est effectivement très belle, même si tu en parles très bien, même sous la torture ! 😉

  10. Tiens je ne connaissais pas merci pour la découverte, il me tente bien !

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      C’est toujours un plaisir de faire découvrir un auteur ;-). Merci pour le commentaire !

  11. Black Kat – Ni O-, ni A- ... juste mon sang artistique, passionnément livresque...

    Bon, je cherche à dégraisser ma PAL.. et toi, te v’là, avec un nouvel auteur et un premier roman des plus alléchants!!! Je te hais!!! 😀

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Innocent, je suis 😉

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Je serai toujours là de Philippe Savin | EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

%%footer%%