Erectus, Le dernier hiver – Xavier Müller

Si vous avez suivi les deux premiers romans et le bouleversement engendré par la régression, attendez-vous à perdre définitivement la tête. Car la régression peut aller encore plus loin, devenir encore plus incontrôlable !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Xavier Müller ose. Et il n’est pas commun de voir un tel livre de genre poussé par un grand éditeur généraliste.

A rebours

L’idée du premier tome était déjà folle, poussée dans ses retranchements par un excellent deuxième opus. Mais quels qualificatifs trouver alors pour ce roman qui clôture la trilogie ?

Cette fois-ci, ce ne sont pas que les gènes qui perdent pied, mais le temps lui-même qui compte à rebours. Tout commence par un long sommeil dont certains ne se réveillent pas…

La suite est à découvrir, tant les surprises s’accumulent de page en page, tant le scénario (très visuel) prend nombre de virages étourdissants, remettant en cause les lois de la physique. Quand tout est déréglé, il ne reste plus qu’à se laisser porter par la vague qui submerge toutes nos croyances, tous nos acquis.

Effréné

Toujours plus loin, toujours plus fort, semble être le credo de l’écrivain. Pour un vrai moment de fun, survitaminé, et qui donne le tournis. Car la pandémie de régression ne se déroule plus seulement dans le présent…

L’auteur a des idées à la pelle, une imagination débordante, couplées à un vrai travail de recherches – n’oublions pas qu’il est journaliste scientifique et titulaire d’un doctorat en physique.

Même si le roman a parfois le défaut de ses qualités, à partir un peu dans tous les sens avec cet univers foisonnant, le résultat est prenant pour qui sait avoir l’esprit ouvert. Même si certaines très bonnes idées auraient mérité davantage de développement, ce rythme effréné coupe littéralement le souffle.

Le virus de l’imagination

Il serait criminel d’en raconter davantage, tant l’effet de surprise est l’élément moteur de ce thriller d’anticipation atypique. Mais sachez que derrière le divertissement assumé, l’intrigue est aussi l’occasion d’un enrichissement constant et matière à réflexions.

Xavier Müller s’en est donné à cœur joie dans ce dernier opus, son plaisir jubilatoire à aller toujours plus loin est communicatif. Une fois son idée folle inoculée dans votre esprit, plus aucune barrière ne peut l’arrêter.

Erectus, Le dernier hiver est un roman contaminé par le plus puissant des virus, celui de l’imagination, pour le plaisir des lecteurs sensibles aux expériences de lecture hors norme, hors des codes et même hors du temps !

Lien vers l’interview de Xavier Müller au sujet de « Erectus, le dernier hiver »

Yvan Fauth

Sortie : 03 novembre 2022

Éditeur : XO

Genre : Thriller d’anticipation

4ème de couverture

Et si le passé, le présent et le futur n’étaient qu’illusion ?

Vous êtes là, deux amoureux à admirer l’extraordinaire météorite qui illumine le ciel, lançant autour d’elle des pépites dorées. Puis la personne que vous aimez, tout à coup, s’endort. Et quand elle se réveille, elle n’est plus la même. Elle vous considère comme son ennemi. Pire : comme sa proie !
Paris, Rome, New York, Tahiti… le cataclysme foudroie la planète, inversant le temps, remontant aux origines, effaçant l’évolution. C’est la superrégression. Un cauchemar. Et le spectre du dernier hiver pour l’humanité.
Seul espoir : un ADN hors norme repéré par une équipe de scientifiques. Petit problème : il se trouve dans le corps d’un enfant de dix ans né au XIVe siècle…
Pour Anna Meunier, la paléontologue, et Wuan, son conjoint transformé en erectus, le temps est venu d’enfreindre un puissant tabou : celui qui sépare les vivants des morts et interdit de modifier le passé.



Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

4 réponses

  1. J’adore tes mots. A le défaut de ses qualités. Le premier est dans ma pal, j’ai compris Yvan, pas sur la tête. Merci à toi pour la chronique 🙏😘

  2. Difficile à avoir envie d’aborder ce type de lecture. Dans ma tête c’est déjà trop embrouillé. Trop de lectures et pensées s’y bousculent. Merci pour ta chronique que j’ai lu avec plaisir. Geneviève

  3. Bon, tant qu’on peut le lire avant la fin du monde 😆 Ok, je sors…

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 6 questions : Erectus, le dernier hiver - Xavier Müller - EmOtionS - Blog littéraire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :