Abîmes – Sonja Delzongle

On va finir par croire que Sonja Delzongle n’est jamais plus à l’aise que dans la neige et le froid. Il faut dire qu’en matière d’intrigues glaçantes, elle sait y faire.

Elle nous plonge cette fois-ci dans des Abîmes de perplexité, face à des personnages dont aucun n’est tout blanc. Dont beaucoup ont du mal à se regarder dans la glace, du fait de leurs actes ou de leurs passés.

Ambiance soignée

Qui est qui ? Qui fait quoi ? Attendez-vous à vous faire des nœuds (coulants) dans la tête et l’estomac. Bienvenue dans un monde où les apparences sont trompeuses, où le sort est moins destructeur que les mensonges et les trahisons. Où les secrets sont si bien enterrés six pieds sous terre, que chaque personnage risque de les rejoindre avant de comprendre ce qui lui arrive.

L’autrice a soigné son ambiance, dès les premiers paragraphes, entre l’immensité montagneuse, le petit village replié, et une communauté étrange qui vit loin des autres.

Ne partez pas à l’ascension de ce roman sans l’équipement nécessaire, piolet et crampons pour bien vous accrocher. Au risque de vous retrouver à chuter tête la première et à faire la culbute jusqu’au bas de la piste. Parce que cette intrigue accumule rebondissements et virages, et autant de révélations mortifères qui débouchent sur d’autres mystères. Un petit peu trop à mon goût sur la fin.

La montagne rend fou

Ce n’est pas le genre de thriller qu’on lit en pensant à autre chose, qu’on avale sans y prêter trop attention. Non, une certaine concentration est de mise dans ce vrai jeu de piste mental.

Avec des âmes noires et grises qui font taches dans cette immensité neigeuse. Certaines insaisissables, dont la personnalité semble fondre devant vos yeux avant de vous prendre dans la glace. Ce coin des Pyrénées n’est décidément pas fait pour les âmes sensibles.

L’autrice a l’ambition clairement affichée de faire toujours plus fort dans la violence. Et par ses intrigues de plus en plus complexes. Soignant son écriture aussi, qui en devient tour à tour perturbante et grisante, pour mener cette intrigue brumeuse.

Plus haut, plus loin dans le cérémonial bien particulier du thriller, Sonja Delzongle nous emmène proche de l’asphyxie, au bord de ces Abîmes où chaque personnage risque de tomber. La montagne peut rendre fou, en voilà une preuve éclatante.

Yvan Fauth

Date de sortie : 09 février 2022

Éditeur : Denoël

Genre : Thriller

4ème de couverture

Janvier 1999. Viktor Mendi, un homme d’affaires, et son épouse s’écrasent avec leur avion de tourisme dans le massif pyrénéen du Mont-Perdu, à la frontière franco-espagnole.
Vingt-quatre ans plus tard, leur fils, Antoine, arrive dans la région. Auparavant en fonction chez les chasseurs alpins, il vient d’obtenir sa mutation dans la gendarmerie du village natal de son père.
Très vite, sa supérieure, la redoutable capitaine Elda Flores, comprend que sa nouvelle recrue lui cache quelque chose. Quel secret obsède Antoine ? D’où lui vient cette défiance envers les habitants du village ? Quels liens entretient-il avec la communauté qui vit en autarcie dans la forêt voisine, et notamment avec la mystérieuse Miren ?
Lorsqu’un berger découvre dans son pré sept bonhommes de neige disposés autour du message « Ont vous auras », tracé dans la poudreuse, le village est saisi d’effroi.



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

7 réponses

  1. Chronique brillante, bravo pour le champ lexical de la montagne et du froid ❤️

  2. Le piolet, les crampons, j’ai le matos pour éviter de redescendre un peu trop vite. Merci Yvan. 🙏😘

  3. Peut-être un peu trop glaçant pour moi cette fois, même si j’apprécie Sonia Delzongle.

  4. Ok, je penserai à prendre mes moufles et ma cagoule 😆

  5. J’aime la montagne et les récits de Sonia Delzongle, ça devrait bien me plaire !

  6. Belle présentation de ce livre, une histoire qui doit faire un peu peur !

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Abîmes - Sonja Delzongle - EmOtionS - Blog littéraire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :