Erectus, l’armée de Darwin – Xavier Müller

Darwin a révolutionné le monde. Xavier Müller le bouleverse. Ou comment aller de l’avant quand on revient (très loin) en arrière. Le concept du « c’était mieux avant » confronté à la réalité ; choc des générations.

Pari réussi

Le premier roman de l’auteur, Erectus, avait marqué les esprits avec son idée aussi folle qu’audacieuse. Un virus foudroyant transformait la population en la faisant régresser à l’état d’hommes préhistoriques. Un concept dingue qui avait été creusé avec sérieux et force argumentation scientifique, tout en restant au plus près de l’aspect divertissant.

Voici sa suite, L’armée de Darwin, qui pousse les curseurs encore plus loin : davantage d’imagination et plus de plaisir !

Il ne suffit pas d’avoir une bonne idée, encore faut-il savoir la mener au bout et qu’elle tienne la distance. C’était déjà une gageure pour un premier roman, ça l’est encore plus pour une suite. Qui se doit d’être à la fois dans la lignée tout en apportant quelque chose de nouveau. Pari réussi haut la main pour ce nouvel opus.

Filiation assumée

Cet Erectus version ++ amène son lot de surprises et d’étonnements. Là où le premier tome déroulait son intrigue avec cohérence, le deuxième explose les barrières, comme si l’écrivain avait lâché la bride de son imagination. D’où un cheminement de l’histoire beaucoup plus difficile à anticiper.

Les erectus ne sont pas que des sous-hommes revenus à un état initial, ni des bêtes loin de notre humanité. Et si nous avions perdu quelque chose d’essentiel sur la longue route de l’évolution ?

Soyons clair : alors que le propos et le « message » du livre est tout à l’opposé, impossible de ne pas penser à La planète des singes. Filiation assumée. Les erectus ne sont pas des animaux, le récit insiste là dessus, mais la confrontation entre les hommes modernes et les « anciens » ne peut que faire penser au roman de Pierre Boulle et surtout aux films et séries qui en ont été tirés et développés.

Le tout est mené avec rythme et sans temps mort. Voilà le genre de roman difficile à poser, distrayant au possible. Toujours aussi grand public et à grand spectacle. Un vrai blockbuster. En version intelligente.

Qui est le plus humain ?

Le cap d’une suite est toujours difficile à traverser, ça passe ou ça casse. L’auteur évite les redites, s’amuse visiblement, et c’est contagieux. Les personnages sont attachants, l’histoire prenante, les erectus bien mis en valeur (ce ne sont pas des sous-fifres de l’intrigue). Et l’auteur a gommé certains petits passages que j’avais moins apprécié dans le premier tome (ceux un peu fleur bleue, en décalage avec la situation).

N’est-ce pas un comble de faire preuve d’autant d’humanité en parlant de régression ? Car, ce vrai divertissement est aussi l’occasion de faire réfléchir sur des maux de nos sociétés, historiques et actuels, peur de la différence, refus des autres…

Xavier Müller a réussi son pari, créer un second volet divertissant, passionnant et prenant, surprenant et assez réjouissant.

Erectus, l’armée de Darwin contamine par l’imagination, le meilleur des vecteurs.

Lien vers mon interview de Xavier Müller au sujet de L’armée de Darwin

Yvan Fauth

Date de sortie : 18 février 2021

Éditeur : XO

Genre : Thriller d’anticipation / fantastique

4° de couverture

Ils croyaient tous le cauchemar derrière eux : après avoir transformé une partie de l’humanité en hommes préhistoriques, le virus Kruger avait fini par s’éteindre.

Sept ans après, le monde tremble à nouveau. Les erectus, que l’on croyait stériles, se reproduisent dans les réserves. Chaque jour, des dizaines d’entre eux sont assassinés. d’autres disparaissent…

Qui se cache derrière ces opérations meurtrières ?

Au Kenya, Anna Meunier, une chercheuse française, tente de protéger Yann, son compagnon transformé en préhistorique. Pour elle, les erectus sont nos ancêtres, pas des bêtes sauvages…

La menace, pourtant, est là. Terrifiante. Une organisation secrète est à l’origine d’une nouvelle vague de contaminations. pire : elle se livre à des captures dans les réserves afin de récupérer les facultés extraordinaires des erectus.

Son objectif : fabriquer une nouvelle espèce humaine, aux pouvoirs décuplés, qui contrôlerait la planète.

Pour le monde entier, le début d’un combat dantesque…



Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

12 réponses

  1. J’ai vu que le premier était sorti en poche, je vais commencer par là. Merci pour cette découverte.

  2. Merci, je ne connaissais pas, j’ajoute Erectus déjà à ma PAL

  3. J’avais beaucoup aimé le premier tome, j’espère recevoir celui ci en service presse… surtout après ta chronique !

  4. Il me tarde de le lire, j’avais beaucoup aimé Erectus.

  5. Pendant le premier confinement et même encore après, je te confirme que certains ont régressé à l’état d’hommes préhistoriques !! Physiquement et le pire, mentalement (et c’est pas sympa pour homo erectus) 😉

    Allez, c’est noté, j’avais adoré le premier.

  6. Comme souvent ton billet fait envie 😉 L’histoire se termine avec ce 2ème volume, ou ce sera une trilogie ? Si mon comm est à double, je m’en excuse.

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Erectus, l'armée de Darwin - Xavier Müller - EmOtionS - Blog littéraire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :