Dans la toile – Vincent Hauuy

Vincent Hauuy est joueur.

Trois romans, deux qui se déroulent outre-Atlantique et celui-ci qui prend le contre-pied de ses prédécesseurs. Place au thriller psychologique se déroulant en grande partie au fin fond de nos Vosges.

Stress post-traumatique

Autre ambiance, autre manière de taquiner les nerfs et la curiosité des lecteurs. Il aime les surprendre, qu’ils se prennent au jeu, quitte à les déstabiliser.

C’est bien tout l’art du bon romancier à suspense que de savoir ainsi tirer les bonnes ficelles tout en se renouvelant.

Dans la toile porte bien son nom. Parfaitement en lien avec l’histoire tout comme avec la manière dont il capture l’attention.

Syndrome de stress post-traumatique, problèmes de mémoire, ambiance anxiogène. Un triptyque qui permet à l’auteur de développer une intrigue qui sait prendre son temps tout en faisant monter la pression crescendo.

Dans cette excursion vosgienne, Vincent Hauuy balade le lecteur, le manipule, tente de faire ressentir les mêmes sentiments paranoïaques que le personnage principal, sans extravagance.

Dans la tête d’une femme. Une survivante. Traumatisée. L’auteur nous fait entrer dans sa psyché, dans ses angoisses, ses peurs rationnelles ou non. Un environnement inconnu pour elle, loin du tumulte parisien, qui semble naturel de prime abord. Mais l’est-il vraiment ou est-ce elle qui déraille ?

French touch… à l’américaine

Vincent Hauuy est né à Nancy avant de partir bosser au Canada, l’ambiance vosgienne ne lui est donc sans doute pas inconnue. Et il sait tirer les ficelles d’une intrigue et créer les images mentales dans la tête du lecteur. Pas étonnant pour un concepteur de jeux vidéos.

C’est vrai qu’il n’y a rien de vraiment novateur dans son intrigue. Il joue en terrain connu, mais il le fait avec suffisamment de talent et d’ingéniosité pour que son roman soit prenant.

Dans un style de narration qui reste paradoxalement assez américain, il arrive pourtant à ajouter ce petit supplément d’âme de plus en plus absent des thrillers ricains. Et puis, la fin réserve bien son lot de surprises, difficiles à anticiper.

Même si je lui ai préféré ses deux précédents romans, Le tricycle rouge et Le brasier, Dans la toile est un thriller qui fait bien le job, efficace, bien mené, bien réfléchi, avec une personnage principale dont les failles et les doutes sont dessinés avec intelligence. A mon sens, la prise de risque de changer d’univers est donc globalement payante.

Yvan Fauth

Date de sortie : 02 mai 2019

Éditeur : Hugo

Genre : Thriller

4° de couverture

Isabel Gros est une miraculée. Seule survivante d’une fusillade, elle a passé deux semaines dans le coma pour en ressortir avec de graves séquelles. Contrainte d’abandonner sa carrière de marchande d’art et ne supportant plus la vie en appartement, elle quitte Paris avec Franck, son mari, pour s’installer dans les Vosges. Dans leur nouveau chalet forestier, une bâtisse de carte postale en rondins de bois, Isabel pense se reconstruire grâce à la peinture.
Pourtant, à peine arrivée, elle ressent un profond malaise. Le moindre bruit suspect est une menace et l’immense forêt qui entoure le chalet est aussi hospitalière qu’une prison. Qui sont ces voisins étranges vivant emmurés dans leur maison comme dans une forteresse ? À qui appartient ce doberman efflanqué qui la terrorise ? Et pourquoi a-t-elle la sensation d’être déjà venue ici ?
Dans la toile que peint Isabel, d’anciens démons vont ressurgir alors qu’un nouveau cauchemar commence.



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

11 réponses

  1. vraiment adoré, pour ma part c’est mon préféré de lui. Bises Yvan 🙂

  2. Super en retard … je le reprendrai en France

  3. Tiens, je n’ai plus accès à l’intégralité de ton article en passant par le lecteur WP comme avant, faut que je clique sur le lien… Mais j’y suis arrivée !

    Tu me fais penser que je possède le premier livre de cet auteur mais que je n’ai pas encore trouvé le temps de le lire…. Shame on me, je sais.

    Ta chronique ici me donne envie d’aller dans les Vosges avec cet auteur. Enfin, y aller pour du faux au travers son livre ! 😆

  4. Je n’ai pas encore lu cet auteur qui m’intrigue depuis sa « bicyclette rouge ». Je dois dire que celui-ci me fait encore plus de l’œil. A voir.

  5. Un auteur à suivre ce sieur Vincent !

Rétroliens

  1. Interview littéraire 2019 – Dans la toile - Vincent Hauuy - EmOtionS - Blog littéraire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :