Diskø – Mo Malø

Malø est un malin. Après le joli succès rencontré avec son premier roman, Qaanaaq, il aurait pu reproduire le schéma à l’identique. Diskø reste dans la même veine groenlandaise, mais est différent par bien des aspects. Pour le plus grand plaisir du lecteur.

Ouverture à la française

Autre rythme, autre genre d’histoire. Après l’or noir sur fond blanc, vous allez devenir incollables sur les icebergs (et vous allez adorer ça, tant l’auteur rend son savoir passionnant à partager !).

Cette différence fait qu’on peut très bien imaginer lire ce livre sans avoir lu le précédent. Mais ce serait tout de même gâcher, parce que le sel de cette immersion dans le grand froid ce sont les personnages.

Il faut croire que les écrivains français de romans noirs sont tout particulièrement doués pour raconter des intrigues lointaines, et plonger le lecteur dans d’autres modes de vie et d’autres cultures. On est loin de certains homologues étrangers qui ne font que se tourner autour. L’ouverture à la française, elle est bien là.

Et quand, en plus, c’est tellement bien fait et tellement bien travaillé qu’on a l’impression de lire un auteur local, le plaisir n’en est que décuplé.

Enquête originale

Le Groenland est une terre inhospitalière, mais aussi une contrée fascinante. Mo Malø arrive à si bien décrire cet environnement qu’on a l’impression de le voir défiler devant nos yeux. C’est loin d’être donné à tout le monde de savoir ainsi le matérialiser par des mots.

Mais Diskø n’est pas une simple balade touristique, oh non… L’écrivain nous fait côtoyer des personnages formidables et surtout nous permet de suivre une enquête policière réellement originale. L’idée de départ est étonnante. Et les surprises régulières le sont tout autant.

Là où Qaanaaq privilégiait l’ambiance, ce deuxième roman met davantage l’accent sur le rythme, avec un sentiment constant d’urgence. C’est prenant et difficile à lâcher.

Essai transformé

Et comme l’auteur amalgame cette atmosphère et cette histoire avec une intense dose d’émotions, le liant se fait avec bonheur. Et le lecteur ne peut que s’attacher à ces personnages atypiques.

Ce n’est jamais facile de transformer l’essai, surtout quand on a si bien brisé la glace dès son premier roman. Diskø est un polar d’une grande richesse et d’une belle singularité. Mo Malø est un écrivain étonnant, capable de pousser personnages et intrigue dans leurs retranchements, avec un talent assez rare. Entrez dans la danse, Diskø est un contre-pied aux romans noirs trop formatés.

Lien vers l’interview de Mo Malø au sujet de Diskø

Yvan Fauth

Date de sortie : 28 mars 2019

Éditeur : La Martinière

Genre : Polar

4° de couverture

Que peut le meilleur des flics quand une enquête en vient à ébranler sa raison ?
Sous la beauté impassible des paysages du Groenland couvent les passions les plus noires.

L’inspecteur danois Qaanaaq Adriensen ne pensait jamais s’habituer aux rudesses du climat groenlandais. Cela fait pourtant sept mois qu’il officie sur la grande île blanche, comme chef de la police locale. En compagnie de son adjoint, l’Inuit Apputiku Kalakek, il trompe son ennui en jouant à la roulette groenlandaise. Jusqu’au jour où, dans la baie touristique de Diskø, un cadavre est retrouvé, figé dans la glace d’un iceberg.

La victime n’est pas tombée : elle a été piégée vivante. Qui pouvait concevoir une haine assez puissante pour lui infliger une fin aussi cruelle ?

Au milieu des icebergs à la dérive, Qaanaaq, flic cabossé, tente de garder le cap. Mais il est bientôt rattrapé par un deuxième meurtre, qui le touche en plein cœur – et menace de faire vaciller sa propre raison.



Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

5 réponses

  1. Curieux de découvrir cet auteur dont on parle beaucoup 🙂

  2. J’ai terminé Qaanaaq et il possédait quelques longueurs et puis, punaise, les noms ! Parkatruc ou Anorakmachinskof, c’est dur à lire ! Mais ça ne me dérange pas de retrouver Qaanaaq et son collègue Apludeptitku 😆

    Allez, c’est l’heure de la chanson pour te pourrir la journée ou la soirée !!

    ♫ Burn baby burn! – Disco inferno!
    Burn baby burn! – Burn that mama down
    Burn baby burn! – Disco inferno!

    Burn baby burn! – Burn that mama down
    Burnin’! ♪

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Diskø – Mo Malø – EmOtionS – Blog littéraire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :