Né d’aucune femme – Franck Bouysse

Né d’une seule plume, unique, celle de Franck Bouysse, ce roman va marquer durablement les esprits. La vie de Rose, le personnage principal, risque fort de vous chambouler.

De plus en plus de place à la femme

Né d’aucune femme est donc un roman noir rural, comme sait si bien le proposer cet auteur. Sans doute son plus noir. Sans doute son plus touchant.

De livre en livre, Franck Bouysse donne de plus en plus de place à la femme, jusqu’à ce sommet, ce récit inoubliable, d’une humanité déchirante.

Une fois de plus, l’écrivain explore le passé et la France de l’intérieur. Après l’époque de la première guerre mondiale avec son précédent roman, Glaise, il nous plonge dans un temps encore plus ancien, sans pour autant le dater précisément. Une ambiance campagnarde du XIXème siècle loin de toute modernité.

La prose de Bouysse, elle, est intemporelle. Il écrit « à l’ancienne » pour coller au plus près de son environnement. Au plus près de ses personnages, surtout. Mais la construction fait preuve d’une belle originalité.

Bouleversant

C’est donc l’histoire de Rose qui nous est contée, une jeune fille de 14 ans qui voit sa vie bouleversée à un âge où on n’est pas encore une femme.

L’idée de génie est d’avoir donné la parole à chaque protagoniste et d’avoir modelé son écriture selon leurs manières de penser et de parler. Un roman choral mais qui tourne principalement autour des écrits de Rose, d’une intelligence brute et d’une émotion palpable.

Il serait malvenu de se lancer dans une liste de superlatifs pour parler d’un livre si subtil. Et pourtant… Rare sont les romans à m’avoir autant touché, autant ému, autant enthousiasmé par leur écriture, autant marqué au fer rouge par le destin d’un personnage gravé à jamais dans ma mémoire. Aucun de mes mots ne pourra détailler le bouleversement ressenti tout au long de cette histoire, décrire un tel saisissement.

Sublime et dure histoire

Il faut dire que la vie de Rose n’a rien de rose… La suivre est éprouvant, tant l’écrivain a réussi à la faire nous parler à l’oreille, à travers ses mots couchés dans ses cahiers. Certaines scènes sont très dures, la force de caractère de Rose pour survivre laisse éberlué.

Voilà bien le genre de roman exceptionnel qui donne vie aux êtres de papier, par la grâce d’une prose sublime, travaillée, protéiforme, entièrement au service des protagonistes et de leur histoire.

Et que dire de la fin… Elle laisse sans voix, estomaqué. Juste admirable, comme l’est ce récit dans son entièreté.

Avec Né d’aucune femme, Franck Bouysse signe son roman le plus émouvant. A n’en point douter, une histoire et des personnages qui resteront longtemps en mémoire, et des émotions ineffaçables. Il n’y a que les écrits d’un très grand écrivain pour réaliser une telle performance. Inoubliable, j’insiste !

A noter la magnifique couverture du livre, bel écrin pour ce précieux roman.

Lien vers l’interview de Franck Bouysse au sujet de « Né d’aucune femme »

Sortie : 10 janvier 2019

Éditeur : La manufacture de livres

Genre : Roman noir

Ce que j’ai particulièrement aimé :

L’écriture, sublime et empathique 

Les personnages incroyablement forts, et leurs histoires si touchantes

Tant de qualités et d’émotions dans un même roman, c’est si rare !

4° de couverture

 » Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d’une femme à l’asile.
— Et alors, qu’y-a-t-il d’extraordinaire à cela ? demandai-je.
— Sous sa robe, c’est là que je les ai cachés.
— De quoi parlez-vous ?
— Les cahiers… Ceux de Rose. »
Ainsi sortent de l’ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin. Franck Bouysse, lauréat de plus de dix prix littéraires, nous offre avec Né d’aucune femme la plus vibrante de ses œuvres. Ce roman sensible et poignant confirme son immense talent à conter les failles et les grandeurs de l’âme humaine.



Catégories :Littérature, Livre : les incontournables

Tags:, , ,

21 réponses

  1. Impatiente de découvrir ce livre !!!

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’en ai encore lu aucun de cet auteur mais ce que tu dis de celui-ci fait très envie ! !

    Aimé par 1 personne

  3. Ca y est, tu as encore sorti ta machine à enthousiasme communicatif 🙂
    Pas eu le temps de le regarder avant sa sortie aujourd’hui (il faut que je remette la main sur le SP qui doit être à la librairie), mais je vais vite m’y plonger, sans aucun doute, et ce sera grâce à ta chronique. Merci !

    Aimé par 2 personnes

  4. J’ai beaucoup aimé son roman Grossir le ciel, du coup ce livre me tente bien également.

    J'aime

  5. Ce que tu en écris me plaît beaucoup. Tu as visiblement été très marqué par cette lecture ..!

    J'aime

  6. Je le veux! Je le veux! Je le veux!
    Merci pour ce bel avis ce coup de coeur!

    Aimé par 1 personne

  7. Un livre qui ne peut pas nous laisser indifférent.

    Aimé par 1 personne

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Né d’aucune femme – Franck Bouysse – EmOtionS – Blog littéraire
  2. Né d’aucune femme – Ma collection de livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :