Rock fictions – Carole Épinette et autres contributeurs

La balance est faite à la perfection. Tout s’équilibre, le dosage de chaque contribution est maîtrisé et c’est l’émotion qui en est décuplée.

Un livre sur la musique (et les musiciens), c’est un peu un paradoxe. Faire vibrer les cordes sensibles par les images et les mots pour composer l’âme d’un artiste musical est un peu une gageure. D’autant plus quand il est question d’esprits torturés.

C’est pourtant ce que fait Carole Épinette depuis des décennies en tant que photographe portraitiste pour les magazines Rolling Stone, Rock & Folk ou encore les journaux Libération et Le Monde.

Rock fictions est la rencontre d’univers. La photographie et l’écriture, avec comme toile de fond le rock dans tous ses états.

Les photos d’abord… Équilibre magique des noirs et des blancs, de moments capturés ou de poses, toujours terriblement vivants. Elles sont superbes, hyper expressives, énergiques. Résolument rock.

Les mots ensuite… Qui viennent broder une histoire sur ces photos. Par des écrivains de renom qui ont cette âme rock en eux et qui ont imaginé un contexte, un récit autour d’un ou deux clichés.

Voilà bien l’alchimie parfaite pour le fan de rock et de littérature que je suis ! Surtout que j’y ai retrouvé nombre de mes idoles musicales et de mes auteurs favoris.

Il y en a pour tous les goûts, du bon vieux rock’n’roll au metal, du rock français à texte au rock irlandais tout aussi textuel.

Bien sûr, quand textes et images parlent de musiciens qui font partie de mon existence depuis des années, la symbiose est d’autant plus fusionnelle pour moi. J’ai donc envie de citer Cédric Sire et son imagerie du bien et du mal pour parler d’Alice Cooper, Bernard Minier et sa comparaison des différentes époques d’AC/DC (oh, que je suis d’accord avec ce qu’il dit !), Xavier Bonnet et sa magnifique histoire du vieil James Hetfield de Metallica, Nicolas Lebel et son extrêmement touchante nouvelle au sujet de Chris Cornell (j’en ai eu des frissons), la senteur de la peau de Skin la chanteuse de Skunk Anansie par Sonja Delzongle, les gimmicks de System Of A Down par Adrien Tomas ou encore le portrait de Lemmy de Motörhead par Jean-Luc Bizien.

Vous trouverez aussi des morceaux palpitants de Franck Black, Jack White, The Pogues, The Cure, Arthur H, Annz Calvi, The Sex Pistols, Tool, Louis Bertignac, Alain Bashung, Pete Doherty, PJ Harvey, James Brown, Rage Against The Machine. Tous ont traversé directement ou indirectement ma vie en près de 40 ans.

Tant de photos me collent des frissons. Tant de mots m’étonnent et m’enthousiasment.

Félicitations aux éditions Cherche Midi pour la qualité de l’ouvrage et pour avoir aussi joliment rassemblé tant de noires inspirations dans ce Rock fictions.

Si ces images et ces mots sont trop forts, c’est que vous êtes trop vieux (dans votre tête). Long live rock’n’roll. Long live Carole Épinette.

Sortie : 08 novembre 2018

Éditeur : Cherche Midi

Genre : Photos et nouvelles

4° de couverture

Photographe rock depuis plus de vingt ans, Carole Épinette a saisi sur le vif, dans les coulisses des plus grandes légendes, AC/DC, Sex Pistols, Alain Bashung, Metallica, Arthur H, Motörhead, James Brown, The Cure, Pete Doherty, Louis Bertignac, et bien d’autres encore. Ses photos d’artiste, en noir et blanc, sont sensibles. Elles révèlent et suscitent l’émotion ; elles invitent à raconter une histoire. C’est le point de départ de ce livre.
Des écrivains, des poètes et des journalistes ont choisi une photographie qui les touchait, les inspirait, qui laissait libre cours à leur imagination. Vingt et un auteurs, dont Amélie Nothomb, Erwan Larher, Gilles Marchand, Bernard Minier, ou encore Thomas VDB et Jérôme Attal, se sont prêtés au jeu. Le fil rouge ? L’amour du rock !
Au travers d’une quarantaine d’images puissantes et de textes singuliers, Rock Fictions mêle la magie des mots à celle des photos et de la musique. Un ouvrage pluriel et poétique, que l’on prend autant de plaisir à admirer qu’à lire.



Catégories :Littérature

Tags:,

4 réponses

  1. Comme j’ai hyper méga sage je crois que je vais le demander au Père Nowel 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :