Boréal – Sonja Delzongle

Que j’aime ces auteurs qui osent se remettre en question et partent à l’aventure loin des terres cultivées par leurs précédents romans. Table rase pour Sonja Delzongle, le temps de cette histoire. Une feuille blanche telle l’immensité glacée du Groenland.

Thriller extrême

Boréal est un récit d’aventure, extrême. Une expédition jusqu’au-boutiste aux personnages qui dépassent leurs limites. « La survie dans ces conditions extrêmes appartient à l’intimité, c’est une affaire entre soi et soi », voilà une citation tirée du roman qui résume bien ce qui les attend à travers ces pages blanches tachées de sang.

Boréal est un thriller atypique, par son environnement mais aussi par son récit. Tant de bonnes idées, tirées de la réalité. Tant d’émotions exacerbées. Le résultat : un roman dense de 440 pages, qui aurait pu en faire 800 tant les sujets sont foisonnants.

Face à l’immensité glacée, tout prend une autre dimension, démesurée. L’homme se rapproche au plus près de la nature (de sa nature ?). Le roman a cette part de bestialité qui ne se révèle que dans les pires situations.

Catastrophe écologique

Un groupe de chercheur fait une découverte extraordinaire (et terrifiante), loin de celles qu’ils imaginaient dénicher. Dit comme ça, on pourrait immédiatement penser à l’ambiance de The Thing, le film marquant de John Carpenter, mais c’est une idée trompeuse, on en est loin. Boréal développe sa propre ambiance, réaliste et ancrée dans notre monde. Parce que la catastrophe écologique qui se répand au Groenland risque fort de nous retomber méchamment sur la figure.

Des sujets forts, donc, en lien avec la préservation des espèces et de notre planète. De quoi donner un récit plus solide que la glace. Sonja Delzongle a déployé une intrigue effrayante, où chaque nouveau coup est impossible à anticiper, et qui prend des directions aussi inattendues que renversantes.

Inhumain et pourtant si humain

C’est violent, inhumain à l’image de cette nature inhospitalière, documenté, et étonnant de bout en bout. Un thriller singulier. Une ambiance étrange et vraiment prenante.

Et l’auteure en profite pour développer certaines thématiques fortes et touchantes, dont le rapport à l’enfant. Supplément d’âme. A part un léger bémol concernant une intrigue annexe que j’ai trouvé dispensable, voilà bien le genre de roman qui fait écarquiller les yeux de plus en plus grand, et crisper les mains sur les pages de plus en plus fort (ça doit être le froid qui s’insinue dans les veines du lecteur).

Boréal est un thriller différent, extrême quant à son inhumanité et son humanité folle. Ça peut paraître paradoxal, mais c’est à l’image de la sensibilité exacerbée d’une Sonja Delzongle très inspirée. Prendre des risques ça a du bon, quand on a du talent.

Lien vers l’interview de Sonja Delzongle au sujet de Boréal

Sortie : 08 mars 2018

Éditeur : Denoël

Genre : Thriller

Ce que j’ai particulièrement aimé :

L’ambiance

Le souffle des surprises

Les thématiques environnementales

Le talent de conteuse de Sonja Delzongle

4° de couverture

Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un oeil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C’est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un boeuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d’eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l’origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s’immerger dans le travail, Luv s’envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition.



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

15 réponses

  1. Quelle belle chronique Yvan! Je te rejoins totalement sur la foultitude de sujets abordés, des sujets graves…Sonja m’a beaucoup touchée avec ce roman!

  2. Ah bin lui aussi j’ai en stock. Il faisait partie des 28 sorties du mois de mars que je m’étais noté à suivre… sans parler des invités surprises qui me feront craquer !

    J’aimais bien Hanah Baxter, mais j’embarquerai volontiers pour les terres glacées du Groenland.

  3. Auteure que je vais m’empresser de connaitre vu ton engouement

  4. Il serait temps que je retente cette auteure, moi 🙂

  5. Ton billet me tente énormément, surtout que je ne connais pas cette romancière .. C’est un roman unique ou il faut en lire d’autres avant ?

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Boréal – Sonja Delzongle – EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Quais du Polar 2018 – Compte-rendu – 06, 07 et 08 avril 2018 – EmOtionS – Blog littéraire et musical
  3. Salon Saint-Maur en poche 2018 : Compte-rendu – EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :