Seille de crime 2015 – Compte-rendu du salon du polar – Dimanche 22 novembre 2015

Je suis un habitué de plusieurs grands salons littéraires. Quand j’ai appris qu’un premier salon s’organisait sur le thème du polar dans un petit village de 336 habitants au milieu des champs lorrains, je me suis posé quelques questions.

Peut-on espérer faire vivre un salon loin d’une grande ville ? Doit-on avoir une part d’inconscience pour organiser un premier salon en ce moment et à cet endroit ? Organiser un tel événement dans une petite salle des fêtes ne risque t-il pas de casser l’ambiance ?

Mes interrogations ont été balayés en quelques minutes. Une parterre d’auteurs français de polar qui met l’eau à la bouche, une organisation chaleureuse, une salle bien décorée, des auteurs souriants et heureux d’être présents et de nombreux visiteurs au rendez-vous !

L’arrivée au salon 

L’ambiance tamisée, immortalisée depuis le milieu de la salle

Je suis venu de Strasbourg, à 1 h 40 de route, par l’affiche alléchée, et j’en suis reparti avec une forte dose de bonheur accumulée. Quel plaisir de rencontrer ou revoir des auteurs de talent, d’avoir le temps de discuter avec eux à la bonne franquette. Quelle satisfaction de voir que les lecteurs de tous âges se sont déplacés, venus chercher leur dose d’humanité juste au travers d’une discussion et d’un échange (et de repartir les sacs lourds de livres). Vu l’ambiance pesante actuelle, j’ai juste envie de dire un immense merci aux organisateurs.

Rendez-vous était donc pris à Arrayne et Han pour le salon Seille de crime, dans la vallée de la Seille à mi-chemin de Nancy et Metz.

Pour un premier salon, l’affiche était vraiment attrayante, jugez-en plutôt :

Cicéron ANGLEDROIT

Stéphane BOURGOIN

Hervé COMMERE

David COULON

Céline DENJEAN

Dominique FAGET

Claire FAVAN

Stéphane GERARD

Maxime GILLIO

Jennifer HOLPARAN

Nathalie HUG & Jérôme CAMUT

Florent MAROTTA

Christophe MIRAUCOURT

Michel MONTHEILLET

Olivier NOREK

Gaëlle PERRIN-GUILLET

Elena PIACENTINI

Claude POUX

Eric ROBINNE

Nicolas ZEIMET

Des auteurs de noir, certes, mais il y en avait pour tous les goûts.

Ambiance feutrée, donc. Avec (fausse) cheminée, fauteuils au centre de la salle, tentures noires sur les vitres et petites lampes sur les tables. Une atmosphère tamisée propice aux échanges avec les auteurs et entre lecteurs. Et puis, l’excellente idée de proposer, pour les plus jeunes, une salle où était reproduite une scène de crime et qui permettait aux enfants de profiter d’activités ludiques. De quoi venir en famille et permettre à tout le monde d’y trouver son compte.

C’est un luxe d’avoir d’aussi détendus échanges avec les auteurs. Pour ma part, ce fut le plaisir de retrouver l’immense (par le talent, pas par la taille) Hervé Commère, la radieuse Claire Favan, les délirants Stéphane Gérard et Gaëlle Perrin-Guillet (ces deux là sont fous), le couple parfait Nathalie Hug et Jérôme Camut (on se sera vu deux fois en deux jours à deux endroits différents, record à battre), le sympa Cicéron Angledroit, l’intelligente et touchante Elena Piacentini, et Olivier Norek the policeman qui s’occupait de faire le service d’ordre (autour des bouteilles).

Et puis l’immense satisfaction de rencontrer enfin la si gentille Dominique Faget et Mister Nicolas Zeimet (que je désespérais de pouvoir croiser un jour).

Bref, du bonheur en barre, de belles discussions drôles ou plus graves, des sourires dans tous les coins.

Voici quelques souvenirs photos de ce joli dimanche de novembre. Encore bravo pour l’organisation et RV dans deux ans pour la deuxième édition !

L’état des auteurs, après une journée de dédicaces

L’éblouissant Hervé Commère

Le fantastique Nicolas Zeimet (on a tant de choses en commun, n’est-ce-pas Nicolas ?)

Les fantasques Gaëlle Perrin-Guillet et Stéphane Gérard (pas les derniers pour faire les zouaves)

Pause avec Nathalie Hug et Jérôme Camut (ce sont donc bien les femmes qui boivent dans le couple), et Stéphane Bourgoin

La si sympathique Dominique Faget 

La toujours rayonnante Claire Favan 

La concentrée Elena Piacentini

Olivier Norek himself

Le salon étant prévu tous les deux ans, je ne peux que dire :

rendez-vous en 2017 !



Catégories :Littérature

Tags:, , , , , , , , , , , , ,

29 réponses

  1. Collectif Polar : chronique de nuit – Simple bibliothécaire férue de toutes les littératures policières et de l'imaginaire.

    T’es un petit veinard toi dis moi ?
    C’est super que le polar devienne rural , lol 😉
    ça avait l’air trop super.
    Et je rêve de renconter Elana, depuis le temps que je la lis 🙂
    Merci monsieur pour ce beau retour.

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Dingue ça, j’ai donc vu des auteurs que tu n’as pas encore rencontrés 😉

  2. Oh la chance … Nicolas Zeimet, je désespère aussi … Dominique Faget est une belle personne que l’on aime ré contre et retrouver pour ma part … des auteurs qui vous offrent un marque pages rare sur leur denier ça ne court pas les rues … et puis cette pléiade d’auteurs confirmés. . Vraiment tu nous ravis … merci

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Merci Kris, oui ça fait du bien de faire de si belles rencontres !

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Merci Kris, oui ça fait du bien de faire de si belles rencontres

  3. Et bien quel salon bien sympathique!!!!!Merci de nous le faire découvrir!!!Mais pourquoi tous les 2 ans??

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Question de budget, c’est compliqué d’organiser un événement tous les ans avec de petits moyens

  4. Très belle affiche. Et superbe mise en scène !

  5. Smadj – Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

    Toujours aussi merveilleusement racontés tes compte-rendus. Comme j’aurais aimé y être aussi. Quelle belle affiche 🙂

  6. Une série photographique bien sympa. Et je suis sûre que tout l’était aussi. 🙂

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      La présence du photographe de talent comme toi aurait été une bénédiction ;-). Vu la faible luminosité et l’ambiance feutrée, il aurait fallu talent et bon matériel

  7. Sido – lectrice compulsive, j'adore partager mes coups de coeurs et donner des conseils de lecture sur mon blog, http://errancesimmobiles.com. Je vous y attends !

    A 40kms de chez moi et je n’ai pas vu l’info ?? Zut !

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Ah ben mince alors !!

  8. Vincent Garcia – Montpellier

    Un salon tous les weekends, quasiment!!! C’est de la boulimie, mon cher ami… 😉
    Je sais, tu vas me dire :Quand on aime, on ne compte pas…
    Pense à prendre un peu de repos avant les fêtes, hein?

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Ce n’est pas moi qui fait le choix des dates ;-). C’est fini pour l’année maintenant normalement

  9. belette2911 – Grande amatrice de Conan Doyle et de son "consultant detective", Sherlock Holmes... Dévoreuse de bouquins, aussi ! Cannibal Lecteur... dévorant des tonnes de livres sans jamais être rassasiée, voilà ce que je suis.

    Vous savez pas écrire, vous ! On dit « scènes » et pas « seille » de crime… mdr

    T’as fait un bisous de ma poire à l’excellent Zeimet ?? dis ?? t’as fait ??

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Ben non tu me l’as pas demandé et puis il est réservé le garçon 😉

      • belette2911 – Grande amatrice de Conan Doyle et de son "consultant detective", Sherlock Holmes... Dévoreuse de bouquins, aussi ! Cannibal Lecteur... dévorant des tonnes de livres sans jamais être rassasiée, voilà ce que je suis.

        Juste un bisous pour le remercier de « seuls les vautours » et de la notation de mon nom à la fin de « comme une ombre dans la ville »

  10. Étonnant pour une petite bourgade d’avoir une si jolie brochette d’auteurs!
    Il faut encourager cette commune pour son initiative, je prends rdv pour 2017 🙂

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Oui tu viendras hein, ça vaut vraiment le coup 😉

      • de l’eau aura coulée sous les ponts d’ici là mais j’espère bien oui 🙂

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          Si loin si proche 😉

Rétroliens

  1. Salon du polar Seille de crime 2017 – Premières infos | EmOtionS – Blog littéraire et musical – Chroniques, avis, comptes-rendus
  2. Salon du polar Seille de crime 2017 – 24-25-26 novembre – Les infos indispensables – EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

%%footer%%