Prime time – Jay Martel

Ils sont rares ces livres là. Ceux qui, à l’évocation d’une scène lue la veille, vous font pouffer de rire lorsque vous vous retrouvez dans votre voiture en pleine circulation.

Délirant et moqueur

C’est l’un des symptômes engendré par Prime time (rien de grave, rassurez-vous, enfin je crois). Ce roman est un pur divertissement délirant, sorti du cerveau d’un scénariste renommé d’Hollywood, qui s’y moque de lui, de nous, et de sa profession.

Vous vous souvenez du film The Truman Show et de son personnage filmé 24h/24 à son insu ? Transposez l’idée, version planétaire et vous toucherez du doigt ce que propose cette histoire. Oui, nous tous, nous ne sommes que des acteurs involontaires d’une vaste émission de télé réalité suivie par des milliards d’extra-terrestres.

Avec un concept pareil, il y avait de quoi partir dans tous les sens. C’est un peu ce que fait Jay Martel, mais il le fait bien !

L’idée est à la fois abracadabrantesque et fun, et le bouquin l’est encore davantage. Ça fuse, avec une idée par page, des retournements de situations constants et un humour qui ne faiblit jamais.

Parodie, satire et blague à deux balles

Un ou plutôt des humours, parce que l’auteur utilise tour à tour la parodie, la satire, ou la blague à deux balles (et il est très fort dans tous ces domaines, surtout le dernier).

Prime time est un livre étonnant, totalement délirant donc, mais qui arrive pourtant à développer une vraie histoire (et planter quelques pics au passage).

Car Jay Martel ne respecte rien, absolument rien ! Il se moque de manière mordante du milieu du cinéma, de la religion, de la politique, du terrorisme… (liste non exhaustive). Il se moque surtout de la bêtise humaine.

Prime time est un récit iconoclaste, qui jamais ne se dépare de son coté déjanté et ludique. Une ode à l’imagination et à cette profession de scénariste, à travers un pur moment de drôlerie et d’invention.

Bon, je ne peux toutefois m’empêcher de me poser quelques questions sur la santé mentale de l’auteur ;-).

Sortie : 12 mars 2015

Éditeur : Super 8

Traduction : Paul Simon Bouffartigue

Notes (sur 5) :

Profondeur : ♥♥♥ 1/2 (vers l’infini et au delà)

Psychologie : ♥♥♥♥  (par l’absurde, c’est une vraie étude sociologique)

Qualité de l’écriture : ♥♥(savoir faire rire demande un vrai talent)

Émotion : ♥♥♥♥ (ben quoi, la poilade c’est une émotion, non ?)

Note générale : ♥♥♥♥

4° de couverture

A l’insu de ses habitants, la Terre est depuis des décennies le programme de télé réalité le plus suivi de la galaxie. Tous se régalent depuis longtemps des aventures des Terriens, ces êtres primaires, aussi stupides qu’arrogants, qui, à force de guerres, de pollution, de décisions irrationnelles, s’approchent chaque année un peu plus de l’autodestruction. Leurs aventures sexuelles, religieuses, politiques ont souvent été irrésistibles. Puis, peu à peu, l’audience s’est mise à chuter. Les spectateurs se sont lassés.

Inutile d’épiloguer : vous faites partie du spectacle, après tout, vous savez ce qu’il en est. Aussi les producteurs ont-ils décidé d’arrêter les frais. Et ils préparent en secret un dernier épisode destiné à marquer durablement les esprits : la fin du monde, prévue dans trois semaines.

Un seul homme, bien malgré lui, va avoir la possibilité de sauver la planète. Scénariste has been un peu déplumé et travaillé par une libido dévorante, Perry Bunt va en effet lever le voile sur la conspiration. Hélas pour nous, il n’a pas grand chose d’un héros !



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

45 réponses

  1. c’est vrai que dans le domaine de la bêtise humaine, y a de quoi dire! c’est un sujet sans fin ! 😀

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      oui, l’auteur pourrait en écrire une encyclopédie 😉

  2. Collectif Polar : chronique de nuit – Simple bibliothécaire férue de toutes les littératures policières et de l'imaginaire.

    Mon dieu c’est quoi ce truc.
    Roman noir délirant ? SFFF déjantée ?
    Tu pense que c’est pour moi ?
    Je vais attendre encore un peu avant de me lancer. 😉

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Ahah ! Sous couvert d’un récit de SF, c’est une grosse farce mordante. Tu aimes bien quand ça mord, non ? 😉

      • Collectif Polar : chronique de nuit – Simple bibliothécaire férue de toutes les littératures policières et de l'imaginaire.

        Vi, c’est pas faux. J’aime bien aussi quand ça pique 😉

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          je te reconnais bien là 😉

  3. J’ai hâte de le sortir de ma pal, il a l’air timbré ce livre héhé 😀

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      complètement timbré, c’est le mot ;-). Curieux de te lire !

  4. Tu piques ma curiosité je note ce livre.

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      c’est un plaisir Edea 😉

  5. Vincent Garcia – Montpellier

    J’avais adoré le « Truman show » en tant que film. Si ce bouquin, comme tu le dis est de la même veine, ça promet de passer un bon moment… Parce que, je sais lire autre chose que du polar, des fois… 😉
    Bonne journée…

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      ahah tu es sur ? ;-). un bon gros délire très loin de tes lectures si réalistes !

  6. Je vais le lire et si je le trouve aussi drôle que toi, je connais déjà plusieurs personnes à qui je vais l’offrir !!

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      tu viendras me dire (tout le monde n’aime pas ce genre d’humour, mais moi j’adhère) 😉

  7. Smadj – Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

    Rhooo j’en ai entendu parler et j’ai failli le prendre à la FNAC ce weekend mais j’attendais des avis. Le tien est super intéressant et fait saliver :-)))

    Une petite question néanmoins : est-il aussi foutraque et hermétique que « John meurt à la fin » ou est-il plus accessible comme « The Rook » ?

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      toi qui aimes l’humour à l’américaine, ça devrait le faire (ou pas…). On est beaucoup plus près de John que de The Rook (l’hémoglobine en moins)

      • Smadj – Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

        Oui ca a l’air bien 🙂
        J’espère juste que c’est moins décousu que John

  8. A mon tour d’en être environ à la moitié de ce livre, je passe un très bon moment pour l’instant, drôle, potache et tout ça, tout ça… Je t’en dirai plus.

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      eheh curieux de te lire 😉

  9. Celui là je vais me le faire ! 🙂

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      il ne ressemble pas à Cleave pourtant ?! 😉

  10. Très tentant!!!!!Ca fait trop de bien de rire!!!!!La bêtise humaine servie sur un plateau (télé), et bien je veux bien voir ce que ça donne…..Allez encore un que je note, mais je vois que c’est Super8, donc c’est dans mon objectif de découverte 2015!!!!;)

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      oh joli !! Bravo, faudra la ressortir celle-là si tu fais une chronique, elle est magnifique ! 😉

      • mdr…. je vais la garder bien au chaud alors!!!!;)

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          Oh oui faut la ressortir celle-ci 😉

  11. Ca semble étonnant 🙂 ta comparaison avec The Truman Show apporte quand même une certaine attente, j’espère ne pas être déçue si je tente 😉

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      en même temps je n’ai rien inventé pour cette comparaison, c’est marqué sur le bouquin (mais elle est bien vue, même si l’humour n’a rien à voir avec le film)

      • Ahah d’accord, bon alors c’est l’éditeur qu’il faudra blâmer si cette comparaison est un peu trop prétentieuse ^^

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          exact 😉 (je pense comme lui, mais ça me fait une excuse)

  12. Stef Eleane – Ouverture d'âme et de cœur sur mes lectures

    Cela me rappelle un vieil épisode de la quatrième Dimension ! cette histoire d’extraterrestre qui nous observe !! A l’époque, la ville était une ville de maisons de poupée … bref, je m’en souviens encore !!! je note …une fois de plus :p

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      le thème n’est pas neuf en effet, mais il fait de l’effet 😉

  13. Voilà qui donne envie ! 🙂

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      faut aimer ce genre d’humour, tente ta chance alors 😉

  14. belette2911 – Grande amatrice de Conan Doyle et de son "consultant detective", Sherlock Holmes... Dévoreuse de bouquins, aussi ! Cannibal Lecteur... dévorant des tonnes de livres sans jamais être rassasiée, voilà ce que je suis.

    « la blague à deux balles », mes préférées !! Je note, je note, sauf s’il est aussi « à chier » que le John décède à la fin… 😉 Allez, je te laisse, j’ai des Aliens à contenter avec un film porno à petit budget… Mhouwarf !

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      ben c’est un humour particulier hein, mais pas de sang comme dans John

      • belette2911 – Grande amatrice de Conan Doyle et de son "consultant detective", Sherlock Holmes... Dévoreuse de bouquins, aussi ! Cannibal Lecteur... dévorant des tonnes de livres sans jamais être rassasiée, voilà ce que je suis.

        Je me fichais bien du sang dans John, c’est le fait qu’il n’y avait ni queue ni tête dans le récit !!! 😆

  15. J’ai hâte de le lire, il m’attend sagement 🙂

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      « sage » est sans doute le dernier mot à accoler à ce bouquin 😉

  16. Je pense qu’il n’est pas pour moi!!!!

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      j’en suis même certain, tu es une fille beaucoup trop sérieuse 😉

  17. Lord Arsenik – Noumea - Nelle-Calédonie

    Super 8 reste une valeur sure… il serait temps que je renoue avec cet éditeur, j’ai quelques titres en stock qui ne demandent qu’à être lus !

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      ben oui, c’est vrai ça, tu traînes ! 😉

  18. Un chef-d’œuvre ! Car sous le livre potache se cache en fait une profonde critique de notre société et de l’être humain.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

%%footer%%