Interview – 1 livre en 5 questions : La saignée – Cédric Sire

1 livre et 5 questions à son auteur, pour lui permettre de présenter son œuvre

5 réponses pour vous donner envie de vous y plonger

CEDRIC SIRE

Titre : La saignée

Editeur : Fayard

Sortie : 29 septembre 2021

Lien vers ma chronique du roman

Torture et mort en direct, voilà le programme de ton nouveau thriller…

C’est une bonne entrée en matière pour une histoire de frisson, non ? (Rires). Le Dark Web, cette partie tentaculaire et non référencée de l’Internet, alimente les fantasmes. Dans ses plus profonds méandres se monnayent drogues, sexe, armes, assassins… et la légende des « red rooms » voudrait même qu’on y trouve des diffusions de vidéo où les personnes connectées, contre de fortes sommes en Bitcoins, auraient l’occasion de donner des ordres à un bourreau pour qu’il torture et assassine en direct une personne. Ces pièces rouges ont-elles jamais existé ? Pour mon imagination fertile, le sujet était tentant, forcément.

Ton approche de cette thématique se fait à travers les parcours de personnages atypiques…

La Saignée est une histoire d’obsession. Je souhaitais avant tout raconter le parcours de personnages prisonniers, chacun à leur manière, de leurs désirs, et de la frustration. Le cyber-enquêteur qui découvre l’existence de la pièce rouge est un jeune homme avec une revanche à prendre. Il est littéralement obsédé par ce qu’il appelle les « loups vicieux », autrement dit les pervers qui sévissent sur le Web Profond. Il y a aussi Estel, le personnage au cœur du récit, une ancienne boxeuse qui est passée très brièvement par la police mais en a été écartée avant même d’être titularisée à la suite d’une bavure. Estel a l’impression qu’on ne l’a jamais valorisée que pour sa capacité à se battre, cependant elle nourrit cette brutalité, et porte bien sûr en elle une importante part d’ombre.

Ton roman est très documenté concernant le Dark Web…

Je me suis renseigné auprès de policiers et de programmeurs pour coller le plus possible à la réalité. Mon but est de divertir, je me permets donc toujours de simplifier des détails quand l’intrigue l’exige, mais je tiens tout autant à ce que chaque détail sonne juste !

À la différence de tes premiers livres, on est dans l’ultra-réalisme (romancé)…

C’est une direction que prend mon travail, de livre en livre, en effet ! Mais tu fais bien de le préciser : il s’agit d’un suspense, une aventure romanesque. Le réalisme est présent pour ancrer l’histoire dans le monde actuel, mais le plus important, à mes yeux en tout cas, est ce qui arrive aux personnages au cours de l’histoire : toutes les épreuves qui vont tester leur personnalité, et leur évolution progressive et inévitable.

Tu mets en scène la violence, de différentes manières, avec différentes approches. Mais elle est omniprésente presque à chaque page…

En effet. Ce n’est d’ailleurs pas forcément une violence physique, il peut s’agir de celle d’une relation amoureuse qui bat de l’aile, de la violence des réseaux sociaux où des anonymes s’acharnent sur des artistes considérés indésirables, ou simplement du système social qui ne donne que rarement de deuxième chance. J’aborde tous ses sujets dans le roman car ils tournent autour de cette idée que nous sommes tous extrêmes et obnubilés par nos obsessions personnelles. Plus que jamais, j’ai voulu un livre dense, qui soit totalement immersif.



Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

6 réponses

  1. Si ces pièces existent vraiment, on atteint le comble de l’horreur… mais dans l’imagination de Cédric Sire, ça me convient !

  2. Moi aussi, je veux les laisser dans nos imaginaires ! Belle interview !

  3. Très beau partage. Merci à vous deux🙏😘. Je suis en pleine lecture et je me régale.

  4. Ce livre semble être issu de la collection Gore de Fleuve Noir…

Rétroliens

  1. La saignée - Cédric Sire - EmOtionS - Blog littéraire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :