5 mauvaises raisons de ne pas venir au Festival Sans Nom 2018, le polar à Mulhouse

Le Festival du polar de Mulhouse, Le Festival Sans Nom, est devenu un rendez-vous incontournable pour tous les passionnés de polars, romans noirs ou autres thrillers. L’édition 2018 s’annonce exceptionnelle (voir la liste des premiers auteurs en suivant ce lien). Et pourtant, certains pensent encore que Mulhouse n’est pas un endroit accessible. Je leur donne donc 5 mauvaises raisons de ne pas venir vivre cette expérience qui s’annonce inoubliable ;-).

Le salon se déroulera cette année les : 

20 et 21 octobre 2018

Voici donc 5 mauvaises raisons de ne pas venir au Festival sans nom 2018, le salon du polar de Mulhouse :

1. Mulhouse c’est le bout du monde…

Une idée reçue, bien loin de la vérité. Que ce soit pour un aller-retour dans la journée ou pour le week-end, Mulhouse est bien plus poche et accessible que beaucoup le pensent :

  • En train depuis Paris, c’est à seulement 2h40. Vous partez le matin à 7h et vous y êtes dès l’ouverture du salon à 10h (la gare est à 2 minutes à pied du Festival).
  • En train depuis Lyon, c’est à seulement 2h50.
  • En avion, l’aéroport de Bâle – Mulhouse est très bien desservi par des compagnies low cost (comme EasyJet, par exemple). Ensuite, c’est un court trajet en bus + train d’un peu plus d’1/2h jusqu’à la gare de Mulhouse. Les prix des vols sont vraiment hyper abordables.

2. Mulhouse en octobre c’est pire que la Sibérie…

La vaste blague ! Selon le site historique-meteo.net :

« La météo du 21 octobre 2017 à Mulhouse a été favorable :

Ce jour là, le soleil s’est levé à 06:59:00 et s’est couché à 17:32:00.

Le matin il a fait 13°C et il y avait des nuages. Par contre, à la mi-journée il a fait un beau soleil avec un renforcement des températures à 21°C . En début de soirée, les températures ont baissé avec 20°C vers 19h. »

3. Mulhouse c’est moche, et il n’y a rien à faire…

Pas la peine de me lancer dans un argumentaire, voici quelques photos. 

La place de la Réunion

Le bâtiment où se déroulent le salon (Société Industrielle, de Mulhouse – 10 Rue de la Bourse) :

La salle des dédicaces, juste avant l’ouverture l’an dernier :

Sans parler de la légendaire gastronomie alsacienne ! 

4. Le Festival Sans Nom est un salon littéraire comme un autre…

Déjà, ce n’est pas juste un salon mais un Festival, c’est précisé dans le nom. Ce qui veut dire, qu’en plus des dédicaces, la manifestation proposera en 2018 :

  • Des tables rondes avec tous les d’auteurs qui auront l’occasion de s’exprimer. Oui, tous ! En plus des dédicaces tout au long des deux jours, il y aura donc en parallèle ces rencontres durant tout le Festival.
  • Des événements, du roman au cinéma, en passant par les animations pour les plus jeunes. Avec un prix littéraire, une soirée cinéma, des rencontres de publics spécifiques dans les établissements scolaires, des lectures de contes pour enfants, un photobooth, un apéro littéraire…
  • Et de la bonne humeur, toujours !

Quelques photos de l’ambiance de l’éditions 2017 :

5. Les salons littéraires, c’est la cohue…

Le Festival sans nom a la volonté de garder une taille humaine pour permettre un vrai contact, chaleureux et prolongé, avec les auteurs.

En pratique, ce sont une trentaine d’auteurs qui y sont reçus comme des princes et qui s’y retrouvent durant tout le week-end. Juste ce qu’il faut pour passer deux jours inoubliables.

En 5 éditions, le Festival sans nom a reçu des auteurs aussi variés et prestigieux que :

R.J. Ellory (présent à 5 reprises !), Olivier TrucMarcus MalteMichaël MentionVictor Del ArbolDominique SylvainMaud MayerasSire CédricCamut & HugDavid VannIan Manook, Olivier Norek, Karine Giébel, Sandrine Collette, Nicolas Lebel (lauréat du prix littéraire du FSN 2017)

Cette année, le parrain est Franck Thilliez et l’invité d’honneur Michel Bussi !

Les autres auteurs qui seront présents en 2018 :

Romans : Barbara Abel – Patrick Bauwen – Nicolas Beuglet – Roy Braverman – Hervé Commère – Ingrid Desjours – Max Gillio – R.J. Ellory – Claire Favan – Dominique Manotti – Ian Manook – René Manzor – Benoît Philippon – Mathieu Menegaux – Michaël Mention – Jean-Bernard Pouy – Laurent Scalese – Romain Slocombe – Niko Tackian – Danielle Thiéry

Jeunesse : Anne Plichota et Centrine Wolf – Cassandra O’Donnell

BD : Yomgui Dumont – Jean-Charles Gaudin – Christian Maucler – Christophe Picaud – Rodolphe

A bientôt pour d’autres infos (dont le planning des tables rondes)

Alors, on se donne rendez-vous à Mulhouse les 20 et 21 octobre ? 😉

Lien vers le site officiel du Festival Sans Nom



Catégories :Littérature

Tags:, ,

12 réponses

  1. Donnons nous rendez-vous au FSN.
    Je note les dates 19-20 et 21 octobre c’est ça !

  2. J’adore 😍
    Tu m’as convaincu, je viens !

  3. C’est pas juste… moi je ne veux pas d’excuses pas valables, je ne peux tout simplement pas y venir… je compte sur vos comptes rendus détaillés et en images ! (D’avance merci 😏) !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :