Tous nos contretemps – Elan Mastaï

Septembre 2017

Je referme le roman d’Elan Mastaï, je suis dans les temps. Mais, la notion de temps existe t-elle vraiment ?

Surprenant et réjouissant

Tous nos contretemps s’annonçait comme une lecture plutôt drôle et légère. Ce fut le cas, mais pas seulement. Elle fût particulièrement réjouissante et surprenante !

Le voyage dans le temps, thématique usée jusqu’à la corde. Le premier exploit de Elan Mastaï est d’arriver à dynamiser (dynamiter ?) le thème, dès son premier roman.

Cette histoire est un pur moment de divertissement, mais qui cache aussi son jeu. A l’image du personnage principal, sorte de loser dans un monde parfait et qui se retrouve « transporté » dans notre réalité. On l’imagine superficiel, mais il va se le révéler bien moins qu’il n’y paraît. Comme un symbole de ce qu’est ce roman, qui ne se prend pas au sérieux mais qui se dévoile peu à peu plus profond.

SF mais pas que…

Voilà un roman drôle et intense, fun et intimiste, sans prétention et avec une réelle ambition. Surprenant et original par la manière dont l’auteur traite son récit. Il serait criminel d’en dire trop sur l’intrigue, tant elle réserve une cascade de surprises toujours plus étonnantes les unes que les autres. Voyage dans l’imaginaire sacrément prolifique d’un auteur.

Tous nos contretemps est un roman de SF, mais pas que… Si on aime les histoires non linéaires, c’est un pur bonheur qu’on aime ou non ce genre littéraire. Parce qu’au delà du voyage dans le temps, il est surtout question de relations humaines, d’amour, de la quête de soi et du fait de trouver sa vraie place. Oui, le livre fait réfléchir aussi.

Elan Mastaï s’en donne à cœur joie, triture son intrigue et manipule ses personnages (et le lecteur) avec autant de talent que d’inventivité. A chaque chapitre, on se demande où il ira sur ce terrain de jeu dont il maîtrise toutes les dimensions.

« On n’a pas besoin de voyager dans le temps pour bousiller un monde.

Mais ça aide. »

Ironique et terriblement humain

Tous nos contretemps est un roman aussi ironique qu’humainement touchant. Ironie du sort d’un loser voyageant dans le temps et qui va se révéler à lui-même et aux autres.

A signaler que la traduction est brillamment menée par Jean Bonnefoy qui, lui, est loin d’être un débutant, puisqu’il a traduit d’illustres auteurs, de Isaac Asimov à Tom Clancy. Il fallait bien un bon professionnel pour rendre honneur à cette écriture alerte et moderne.

Tous nos contretemps est un roman épatant, aussi inventif, qu’amusant et touchant. Un récit profondément optimiste aussi, à l’heure où le noir écrase tout. L’une des plus enthousiasmantes surprises de ces derniers mois, tous genres confondus.

Et si, moi lecteur, je voyageais également dans le temps ?

Août 2017

Retour vers le passé, au jour où j’ai débuté la lecture de Tous nos contretemps. J’y reviens enrichi de l’expérience de ma première lecture. Une seconde lecture sera t-elle différente ? Assurément, ça ne peut que changer le cours de ma perception de l’histoire, mais je suis sûr qu’elle m’apportera d’autres émotions, encore. Mais je ne risque rien, à revenir dans le temps pour une relecture, si ?…

Sortie : 20 septembre 2017

Éditeur : Bragelonne

Genre : Science-fiction

Traduction : Jean Bonnefoy

Ce que j’ai particulièrement aimé :

La créativité de l’auteur

Sa manière de réinventer le sujet

La volonté de proposer une histoire pour tous les publics

L’humour

Les surprises à foison

4° de couverture

Dans le monde de Tom Barren la technologie a mis fin aux maux de l’humanité : il n’y a plus ni guerre, ni pauvreté et les avocats sont toujours mûrs à point. Mais Tom n’est pas heureux. Il a perdu la fille de ses rêves. Et que fait-on quand on a le cœur brisé et qu’on dispose d’une machine à voyager dans le temps ? Une connerie monumentale.

Tom est désormais piégé dans un monde terrifiant… qui n’est autre que notre époque, et cherche désespérément à réparer son erreur et à rentrer chez lui. Jusqu’à ce qu’il découvre les autres versions de sa famille, de sa carrière et de la femme de sa vie, qui se révèlent plus plaisantes.

Terrible dilemme : Tom doit-il revenir à son existence parfaite mais solitaire, ou bien rester dans notre réalité chaotique auprès de son âme sœur ?



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

11 réponses

  1. Ah tiens, si j’avais le temps, je prendrai le temps de faire une place à Tous nos contretemps….;)
    Je note évidemment…..

  2. Je le note, merci !

  3. Moi qui ai envie de me mettre un peu à la SF, c’est peut-être l’occasion surtout si «  »c’est un roman de SF mais pas que… »

  4. Ce livre est génial! Ou comment revisiter un thème éculé pour en donner un roman passionnant où se mêlent l’amour, la technologie, les choix, les relations humaines, etc. Terriblement efficace, dynamique, émouvant et humain! Une rafraichissante distraction qui fait réfléchir!!!

Rétroliens

  1. Regards croisés sur mon Top 30 des romans lus en 2017 – De la 15ème à la 11ème place – EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :