Alec Covin – Etats primitifs


411YF62HZFL._SL160_4° de couverture

Maître d’une société secrète terrifiante, le général Fenryder a juré de détruire l’Amérique. Il est à New York et, dans moins de huit jours, il aura déclenché l’opération « Démons »…

Mon avis

Suite des « Loups de Fenryder », voici le deuxième tome d’une trilogie de qualité.

En préambule, je vous conseille de ne pas croire les mots de l’auteur dans sa préface. Oui, sans doute, ce roman peut se lire sans avoir lu le premier, mais se serait gâcher. Vous passeriez à coté de beaucoup d’aspects forts de cette histoire.

Le premier tome était digne d’une œuvre de Stephen King version 80’s. Covin a décidé (à mon sens avec raison) de ne pas poursuivre l’histoire en en recopiant simplement les ficelles.
Le récit est foncièrement différent, tout en étant une belle extension de l’original. Exit la Louisiane, bienvenue à New York.

L’atmosphère particulière du roman s’en trouve changée et, même si j’ai une préférence pour la belle ambiance du premier tome, le second est également réussi.

Là où précédemment le roman vivait grâce à son climat pesant, cette fois-ci nous sommes plus proche du polar (horrifique).

L’écriture s’en trouve également changée, moins d’emphase, un style plus direct, qui au début m’a un peu déçu, mais qui convient bien à l’histoire.

L’action est plus soutenue, aucun temps mort et de nombreux rebondissements. Les « Loups » prennent toute leur dimension, à l’échelle d’une grande ville, et même du pays tout entier.
Covin, qui a travaillé dans les milieux artistiques, profite de ses connaissances pour donner de la profondeur à l’œuvre.

Cet homme a un réel talent de conteur « à l’américaine ».

Publication française : 2006

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥♥

Émotion : ♥♥♥♥

Note générale : ♥♥♥



Catégories :Littérature

Tags:, ,

1 réponse

Rétroliens

  1. Avis de recherche, auteur disparu : Alec Covin – EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :