Quais Du Polar 2013 – Lyon 29-30-31/03/2013 – Dédicaces et anecdotes

Quais du Polar 2013, 60 000 visiteurs, 25 000 bouquins vendus et un large panel d’auteurs pour tous les goûts.

Pour ma part, j’ai été gâté par le plateau proposé :

A tout seigneur, tout honneur, la merveilleuse Gillian Flynn, aussi souriante et chaleureuse que ses romans sont glaçants.

Comme elle le dit dans une interview récente : « A mes débuts, on m’avait prévenue : tiens toi à l’écart des auteurs de romans d’amour, ils sont tordus, mais les auteurs de polar sont les plus charmants qui soient. »

Confirmation de la deuxième assertion, lors de cette rencontre.

Amédée Mallock est un personnage de fiction, euh non non c’est un auteur, euh je ne sais plus…

Ce que je sais avec certitude maintenant, c’est que Mallock a une personnalité attachante, drôle et décontractée. Nous nous sommes croisés à plusieurs reprises lors de ce salon et nous nous sommes lancés une « private joke » à la tête à chaque rencontre. Du pur bonheur !

(et une dédicace en lien avec notre discussion, la classe !)

Franck Thilliez, ou la parfaite définition de l’humblitude (si, ça existe !). Un romancier qui a passé tout son mois de mars sur la route et qui reste à dédicacer ses romans jusqu’à 19h30, alors que sont créneau devait se terminer à 18h. Attachant !

Caryl Ferey, l’âme d’un rockeur et une belle âme, qui parle de ses romans avec passion (même s’il ne peut que concéder que les offices du tourisme des pays où se déroulent ses romans ne lui font pas de pub 😉 ).

Mapuche :

La jambe gauche de Joe Strummer :

Sire Cédric, la gentillesse même, croisé par hasard à l’ouverture le samedi matin (il passait en touriste) et le dernier bouquin dédicacé de sa journée à 19h15. Comme il me l’a dit, hilare : cette rencontre c’est « l’alpha et l’oméga » 😉

(je tenais à la dédicace de ce roman en particulier)

Sandrine Collette, la rencontre rafraîchissante. Une auteure heureuse de découvrir ce milieu, qui prend le temps de demander au lecteur s’il est de Lyon ou non, pour ensuite adapter sa dédicace.

Michel Bussi, qui adapte aussi sa dédicace à mes mots, souriant et heureux de son succès inattendu. Autre rencontre attachante.

Marcus Malte, auteur découvert récemment, une prose très au dessus du lot, une deuxième rencontre en quelques semaine, sympathique et décontractée.

Cannisses :

Gaëlle Perrin, toute souriante et heureuse d’être là. Croisée au départ sur le net avant de la croiser dans la vraie vie.

Jeff Abbott, accessible, souriant et visiblement heureux de croiser le public français (on l’a vu déambuler dans les travées, en dehors de ses heures de dédicace).

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Marin Ledun a été présent tout au long du salon, toujours disponible, discutant avec intérêt de cette suite de « Marketing viral ».

Françoise Guérin est une découverte pour moi et son humour assez décalé fut proprement irrésistible (dissertation sur  l’art « d’appâter » le chaland en « décrivant »  la dure condition d’auteur, obligé de vendre des livres pour ne pas mourir de froid et nourrir ses 8 enfants).

Roger Smith, un peu impressionnant, contact minimum.



Catégories :Dédicaces, Littérature

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , ,

10 réponses

  1. P’tit veinard! Encore une fois, dommage pour Drvenkar… et je confirme que Thilliez est ABSOLUMENT charmant !

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Donc comme nous sommes de grands amateurs de Thilliez, parlons fission nucléaire (à défaut de sport) 😉
      Ah, merveilleux Atomka

  2. Tout ça ?…. Mais je ne t’ai pourtant pas vu avec une valise ni un sac à dos 😉
    Tu as ce qu’il faut maintenant comme lectures !
    Bizz

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      C’est l’avantage d’y être allé plusieurs jours et d’avoir fait des voyages entre le lieu de villégiature et le salon ;-).
      Oui, j’ai de quoi lire, même si la moitié des bouquins était déjà à moi (et donc des bouquins déjà lus)

      • Oui bon… J’en ai porté un peu aussi ! 😉

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          Ok ok, je dois l’admettre 😉

  3. Asphodèle – https//leslecturesdasphodele.wordpress.com https://motsandco.wordpress.

    Ha je suis verte !!!!!! Nous avons la même dédicace pour CANISSES !!!! Là mon petit Marcus ça ne va plus du tout !!!! 😆 Je ne manquerais pas de le lui rappeler, bon, cela dit il en était au 3ème ou 4ème à me dédicacer et il ne pouvait pas me crier tout son amour comme ça au vu et au su de tous, 😆 !!!!!!
    C’est émouvant de relire tout ça à peine 5 mois après, j’ai l’impression que ça fait plus longtemps….

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      oui, pareil j’ai l’impression que ça fait une éternité…
      Surtout que j’ai fait d’autres salons depuis dont le salon de Saint-Maur où j’ai encore de meilleurs souvenirs
      Eh oui, faut pas rêver, les auteurs ne se renouvellent pas à chaque lecteur 😉
      Sur Saint-Maur, ce qui me fait plaisir, c’est quand j’ai des auteurs qui me font une dédicace vraiment perso, en me parlant de ma chronique de leur livre. C’est étonnant et un peu bizarre comme sensation

      • Asphodèle – https//leslecturesdasphodele.wordpress.com https://motsandco.wordpress.

        Marcus a eu le mérite de me parler de mes chroniques quand je lui ai donné mon pseudo mais il a fait court, ne rêvons pas…. Haaan, je vais essayer de finir mon billet quand même, avant de m’endormir sur l’écran !!! 😀 Enchantée d’avoir fait ta connaissance !!!

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          plaisir partagé 😉 A bientôt !

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

%%footer%%