Fredric Brown – L’univers en folie

cvt_LUnivers-en-folie_7906
4° de couverture

10 juin 1954. La première tentative de lancement d’une fusée vers la Lune se solde par un échec disons… cuisant.

Du moins pour Keith Winston, journaliste dans une revue de science-fiction, littéralement désintégré dans le jardin de son patron par l’explosion du projectile et… réintégré dans un univers parallèle où monstres hideux aux yeux pédonculés et femmes de l’espace en sous-vêtements sexy côtoient le commun des mortels avec le plus grand naturel, sur fond de guerre intergalactique entre Arcturus et la Terre.

Pris pour un espion arcturien, Winston ne devra son salut qu’à sa connaissance de la littérature de science-fiction. Mais trouver votre double installé dans votre appartement et votre petite amie fiancée à un autre, découvrir que les machines à coudre peuvent ouvrir la voie de l’hyperespace, voilà de quoi ébranler l’esprit le plus ouvert de cet univers en folie !

Mon avis

Écrit dans les années 50, en pleine guerre froide, une des belles réussites de Fredric Brown dans le domaine de la SF, avec le savoureux « Martiens go home ».

Une petite merveille d’humour décalé et d’invention, qui (du fait de son âge) prend une tournure encore plus décalée de nos jours.

Une histoire d’univers parallèles qui est un vrai moment de plaisir, sans prétention, et qui se permet de jouer avec les clichés du genre (déjà à l’époque).

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥♥

Émotion : ♥♥♥♥

Note générale : ♥♥♥



Catégories :Littérature

Tags:,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :