Robert-Charles Wilson – Axis


cvt_Axis_82134° de couverture

Menacée par un Soleil qui se transformera bientôt en nova, la Terre vit ses dernières années.

Pour la plupart, les hommes ont franchi l’arc des Hypothétiques et se sont installés sur le Nouveau Monde, Equatoria, notamment dans sa capitale, Port Magellan.

C’est à partir de cette agglomération tentaculaire, hétérogène telle l’humanité, que Lise Adams cherche son père, un scientifique qui a disparu depuis bien longtemps et avait peut-être découvert quelque chose sur l’énigme que représentent les Hypothétiques. Alors que Lise tient enfin une piste sérieuse, grâce à son ancien amant Turk Findley, d’étranges cendres se mettent à tomber sur le Nouveau Monde.

Et si celui-ci, tout comme la Terre, était condamné à brève échéance ?

Mon avis

Que le futur lecteur se fasse une raison : Axis n’est pas un Spin 2, pas du tout, et c’est ce qui explique la déception de certains lecteurs.

Axis est plus une extension de l’oeuvre majeure que fut Spin, volontairement différente. Une sorte de contre pied à un premier roman qui se suffit à lui même.

Dans cette histoire, plus comprimée, Wilson développe toujours ses thèmes favoris : mélanger SF et nostalgie, un profond respect de la valeur d’une vie humaine et la recherche du sens.

Il y rajoute, une réflexion intéressante sur le droit ou non à la manipulation génétique et un vrai questionnement sur l’importance des sentiments humains face à l’immensité de l’univers.

Spin est un chef d’oeuvre, pas la peine de s’appesantir là dessus. Axis est quant à lui un fichtrement bon bouquin de SF. Un bon bouquin tout court qui se suffit, lui aussi, à lui même.

Publication française : 2009

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥♥

Émotion : ♥♥♥♥

Note générale : ♥♥♥



Catégories :Littérature

Tags:, ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :