Josh Bazell – Docteur à tuer


cvt_Docteur-a-tuer_17774° de couverture

Le Dr Peter Brown est interne dans le pire hôpital de Manhattan. Il a du talent pour la médecine, des horaires infernaux et un passé qu’il préférerait taire. Qu’il s’agisse d’une artère bouchée ou d’un projet machiavélique de procès pour erreur médicale, il connaît le mal qui se tapit dans le coeur des hommes. Il faut dire que, dans une autre vie, le Dr Brown a été Griffe d’ours, un tueur à gages pour la mafia. Eddy Squillante, son nouveau patient, n’a plus que trois mois à vivre, et peut-être moins, lorsqu’il découvre que sous les traits de son nouveau médecin se cache Griffe d’ours. Avec la mafia, le gouvernement et la mort en personne qui s’abat sur l’hôpital, le Dr Brown parviendra-t-il à survivre et à saisir sa dernière chance de rédemption ?

Mon avis

Singulier thriller que celui-ci. Singulier dans la forme, singulier dans le fond et le ton. A mon sens, cette singularité est à la fois sa force et sa faiblesse.

Une écriture déstabilisante, teintée d’humour noir, parfois jubilatoire, parfois franchement énervante. Une alternance de moments à prendre au troisième degré et d’autres étonnamment noirs et profonds (la description des camps d’Auschwitz, par exemple).

Une forme de roman originale avec de constants renvois en bas de page (certains étant plus longs que le texte de la page lui-même) et des digressions à foison.

L’humour (très) corrosif de l’auteur fait souvent mouche, mais ne cache que partiellement une intrigue qui aurait mérité un traitement de fond plus abouti.

On trouve dans ce roman : une description au vitriol du système hospitalier américain, une histoire de maffieux un peu stéréotypée, un personnage atypique tantôt méprisable tantôt attachant…

Un vaste méli-mélo, souvent intéressant, mais qui donne un roman manquant vraiment de cohérence.

Mention spéciale pour la fin, assez particulière…

Au final, un thriller qui sort des sentiers battus, même s’il se perd parfois en chemin.

Publication française : 2010

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥♥

Émotion : ♥♥♥♥

Note générale : ♥♥♥♥♥



Catégories :Littérature

Tags:, ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :