Derek Nikitas – Brasiers


cvt_Brasiers_67284° de couverture

Lucia Moberg, « Lou », aura 16 ans dans une semaine. Du haut de son mètre cinquante et de ses Doc Martens violets, elle n’est pas sûre d’aimer la vie mais elle adore son père, professeur de Lettres à l’université d’État de New-York.Ce samedi après-midi, elle l’a entraîné au centre commercial d’Ontario Ridge pour une course sans importance…Rien ne l’a préparée au cauchemar qui s’enclenche. Il était une fois l’enfer..

Mon avis

A lire certaines critiques dithyrambiques de ce livre sur le web, je ne pouvait que m’y plonger goulûment… pour un résultat à des années-lumière de mes attentes…

Oui l’histoire est sombre à souhait, mais lors d’une bonne partie du bouquin, le récit est d’une banalité confondante (à mon humble avis).

Oui les personnages sont torturés, mais les caractères ne sont pas toujours creusés comme il le faudrait.

Oui l’auteur à l’air de savoir écrire, mais régulièrement il nous pond des paragraphes pleins de circonvolutions, avec un style parfois lourd à souhait.

On peut découper le livre en trois parties :
– une première partie où, à part le meurtre principal, il ne se passe rien ou presque, où les personnages réagissent mollement, où le style se fait gluant (j’ai failli abandonné le livre à ce stade),
– une deuxième partie où l’action prend enfin un peu d’ampleur avec (quelques) surprises,
– une troisième partie enfin intéressante (même le style d’écriture devient un peu plus fluide), assez inattendue dans son déroulement, d’une violence inouïe (trop d’ailleurs, le roman en perd tout équilibre).

Concernant les légères touches de fantastique, avec l’introduction de la mythologie suédoise, je n’ai toujours pas compris ce que ça venait faire là et l’intérêt de la chose au vu du peu d’interaction avec le récit…

En conclusion, une lecture éprouvante au sens propre comme au figuré (violente et trop souvent assommante pour mon humble personne).

Publication française : 2010

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥

Émotion : ♥♥

Note générale : ♥♥



Catégories :Littérature

Tags:, ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :