Fatal baby – Nicolas Jaillet

Wonder women et couches-culottes.

Julie 2.0. Après l’avoir rencontrée dans le précédent roman, Mauvaise graine, voilà ce qui en est la suite, dans un roman qui se suffit pourtant tout à fait à lui-même.

Non plus enceinte, mais accompagnée de sa fille, la Fatal baby. Une nouvelle aventure débridée, entre scènes d’action et tétées mouvementées.

Cavale

Nicolas Jaillet nous propose un nouveau roman de genre. Mais quel(s) genre(s) ? La mère, presque plus à l’aise maintenant avec des armes qu’avec son bébé de 3 mois. La fille qui se révèle dotée de pouvoirs qu’elle ne sait pas contrôler à son jeune âge. Les deux en cavale, poursuivies par l’entreprise pharmaceutique responsable de la situation et prête à tout pour récupérer le super-bébé (la mère ne les intéresse plus tant).

Qu’elle est loin la jeune instit’ française ! Géographiquement (l’action se déroule principalement entre le Canada et les USA), mentalement bien loin de sa vie bien rangée de l’époque.

Depuis, elle est sortie du système, par obligation, totalement marginalisée et jetée sur les routes et les mers. Message sous-jacent.

Décoiffant

Vous n’avez jamais lu un livre pareil, précédent épisode lu ou non. Parce qu’il est tout aussi déjanté, tout en étant sensiblement différent. A l’image du caractère du personnage qui a beaucoup évolué, et de la puissante influence de super-poupon.

Mauvaise graine avait été un formidable vent de fraîcheur. Fatal baby décoiffe encore davantage, une vraie réussite, pas gagnée d’avance.

Jaillet ne se prend pas au sérieux, mais il développe scrupuleusement ce que peut être le quotidien d’une jeune maman, sans ressource et en fuite. On croirait presque qu’il l’a vécu !

Cette histoire de femmes fortes est explosive, mais l’ambiance varie selon les chapitres. A l’action s’alternent des passages bourrés d’émotions, le maître mot de l’auteur. On rit, on est touché, on palpite.

Rencontres

Les pouvoirs du marmot doivent se gérer avec des pincettes, mais rendent la relation mère / fille encore plus fusionnelle. Elles doivent se comprendre pour survivre.

Et puis, il est aussi question de rencontres, sauf qu’elles ne peuvent être qu’éphémères. Durant son périple, où Julie fait tout pour s’éloigner des gens, elle va tout de même se retrouver à en côtoyer certains, s’enticher même parfois.

L’histoire est folle, mais c’est bien la plume de l’écrivain qui fait encore la différence. A la fois directe et imagée, expressive et diablement inspirée, passionnée et vraiment drôle.

Fatal baby est un nouveau récit détonnant et décalé, où il faut s’accrocher pour suivre le rythme de la vie mouvementée de cette mère et de sa super-gamine. Nicolas Jaillet a vraiment un talent unique, il est hors de question qu’il s’arrête en si bon chemin !

Lien vers mon interview de Nicolas Jaillet au sujet de « Fatal baby »

Yvan Fauth

Date de sortie : 03 juin 2021

Éditeur : La manufacture de livres

Genre : Thriller inclassable

4° de couverture

Un premier bébé, la plus merveilleuse des aventures… Mais l’expérience devient un challenge quand le nouveau-né est doué de superpouvoirs impossibles à contrôler. Et elle se transforme en cauchemar quand un laboratoire pharmaceutique pour le moins douteux décide de mettre la main sur cet enfant, coûte que coûte. Julie, jeune femme au tempérament bien trempé, doit fuir aux quatre coins du monde avec sa fille dans les bras. Mais il ne sera pas dit qu’une mère est à court de ressources quand il s’agit de protéger son enfant… Ses poursuivants ont intérêt à s’accrocher.

Après Mauvaise graine, Nicolas Jaillet nous offre un nouveau thriller trépidant. Dans cette cavale entre rire et adrénaline, culture pop et littérature noire s’entremêlent pour nous offrir quelques heures de pur bonheur de lecture.



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

11 réponses

  1. Tu continues à mettre des paillettes dans nos vies avec tes chroniques si enthousiastes ! C’est mon prochain du week-end 😉

  2. Je reprends…

    avec Mauvaise Graine, il me tarde de retrouver Juliet et de faire connaissance avec sa mouflette !

  3. Pas encore eu le temps de lire « Mauvaise graine « , mais celui-ci va le rejoindre dans ma longue liste de livres à lire avant ma prochaine vie si j’y arrive!

  4. Cela me tente beaucoup pour passer un bon moment. c’est surtout le côté déjanté qui m’attire le plus. Merci pour cette découverte.

  5. Et hop vendu. Faut déjà que je trouve le premier. J’aime bien quand c’est inclassable. Merci à toi Yvan 🙏😘

  6. J’étais un peu restée sur ma faim à la fin du premier opus, j’espère que celui-ci m’apportera des réponses !

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Fatal baby - Nicolas Jaillet - EmOtionS - Blog littéraire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :