Interview – 1 livre en 5 questions : Intuitio – Laurent Gounelle

1 livre et 5 questions à son auteur, pour lui permettre de présenter son œuvre

5 réponses pour vous donner envie de vous y plonger

LAURENT GOUNELLE

Titre : Intuitio

Editeur : Calmann-Lévy

Sortie : 07 avril 2021

Lien vers ma chronique du roman

Ça peut paraître paradoxal d’utiliser le polar pour parler d’intuition, à une époque où les enquêtes se basent principalement sur l’aspect scientifique…

Certes, mais j’aime surprendre le lecteur… tout en restant toujours fidèle à la réalité. En l’occurrence, l’intuition existe véritablement et, même si ce n’est pas connu, le ministère de la justice fait parfois appel à un hyper-intuitif pour localiser une personne disparue. L’intuition est une faculté que nous avons tous, même si certains d’entre nous ont plus de facilités que d’autres pour y avoir accès. Qu’est-ce que l’intuition ? La capacité de capter une information non accessible directement par nos cinq sens : quelque chose que l’on ne peut ni voir, ni entendre, ni toucher…

Je pense que chacun a déjà vécu des expériences intuitives, sans forcément les reconnaître. Il vous est peut-être déjà arrivé, par exemple, de penser à une personne dont vous n’avez plus de nouvelles depuis longtemps et soudain, vous recevez un texto ou un appel de cette personne. L’information a jailli dans votre esprit avant d’arriver sur votre téléphone. Vous pouvez croire que ce ne sont que des coïncidences, le hasard, mais en fait, c’est de l’intuition.

Et pourtant, votre description de l’intuition est étonnement basée sur des recherches et une méthode qui, elles, sont également bien réelles…

Tout à fait. Tout à commencé dans les années 70 aux Etats-Unis : Harold Puthoff, un scientifique du Stanford Research Institute, une émanation de la prestigieuse université de Stanford en Californie, s’intéresse à un artiste du nom d’Ingo Swann. Pourquoi ? Parce que Swann est doué d’intuition : il est capable de décrire précisément un objet mystère ou un lieu secret sans aucun indice préalable. Harold Puthoff décide d’étudier cette capacité et se met en tête de développer une méthode afin de pouvoir acquérir et transmettre ce don. Au début, il a beaucoup de mal à financer ses recherches. La dimension paranormale du sujet n’était pas pour rassurer les universitaires, mais il parvient quand même à avancer et obtient des résultats assez probants.

Un jour, on sonne à la porte du labo et se présentent deux hommes en costumes noirs qui arborent des cartes de la CIA et lui disent : « On a étudié vos travaux, on vous propose de les poursuivre dans le cadre de la CIA, et on est prêts à les financer ». L’occasion était trop belle. Puthoff accepte, et à partir de là, le labo déménage, on l’installe sur un site militaire à Fort Meade, près de Washington, le projet est classé Secret Défense, et le Congrès américain va lui attribuer plusieurs millions de dollars chaque année… pendant des décennies. Il va notamment servir à identifier des cibles stratégiques secrètes et prévenir des attaques. Je suis en relation avec l’ancien responsable du Renseignement à Washington qui a consacré 7 ans de sa carrière à ce projet, et j’ai été formé à cette méthode, que je décris assez précisément dans le roman.

On vous connaît pour vos livres en lien avec la quête de soi et du bonheur, peut-on dire que celui-ci est plus engagé ?

Ce roman est centré sur le thème de l’intuition, mais un autre thème émerge au fil de l’histoire, en lien avec la destruction de la nature par de grandes firmes dont on ne parle jamais car leurs actions sont souterraines alors qu’elles impactent fortement nos vies. J’ai eu à cœur de le révéler car je considère que tout le monde mérite de savoir ça…

C’est un vrai thriller, un genre qui n’est pas habituel pour vous…

J’ai eu énormément de plaisir à écrire cette histoire sous la forme d’un thriller car c’est très excitant d’échafauder l’intrigue de façon à créer un suspense, ménager des révélations, et déboucher sur des rebondissements ou retournements qui tiennent la route.

Ce dernier point était très important pour moi car, en tant que lecteur, je déteste qu’un auteur me tienne en haleine artificiellement en justifiant au bout du compte un retournement par des explications non crédibles. Le respect du lecteur passe selon moi par une histoire crédible de bout en bout.

Malgré la tension, malgré certains sujets graves, votre optimisme reste de mise concernant l’individu…

Beaucoup de choses me préoccupent concernant l’avenir de l’humanité et des conditions de la vie sur terre, mais je reste en effet optimiste : j’ai foi en l’être humain et je suis convaincu que l’éveil des consciences est en marche. Je le constate tous les jours autour de moi : je perçois des changements, parfois infimes, dans les choix, les attitudes, les paroles des personnes que je croise, partout où je vais. Ces changements vont dans le bon sens et je crois que nous sommes à l’aube d’un changement de paradigme, d’une nouvelle ère qui va s’ouvrir dans laquelle chacun sera plus heureux, à l’écoute de ses intuitions et de sa vérité intérieure, et plus en harmonie avec les autres et la nature.

Nous vivons une période certes compliquée, comme le sont toujours les périodes de transition, mais c’est très excitant de penser que l’on vit en direct un moment qui restera dans les livres d’histoire !



Catégories :Interviews littéraires

Tags:, , , ,

4 réponses

  1. Là je suis complètement convaincue après cet entretien. C’est bon je le mets sur ma liste.

  2. Je suis persuadée du pouvoir de l’intuition. Personnellement je fais toujours confiance à la mienne et elle m’a rarement trompée. Je voudrais avoir l’optimisme de l’auteur sur l’avenir de notre planète… je n’ai pas l’impression qu’on aille dans le bon sens… Bon, cher Yvan, je lis ce livre cette semaine. Merci pour ta curiosité et ton implication ❤️

Rétroliens

  1. Intuitio - Laurent Gounelle - EmOtionS - Blog littéraire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :