Régression – Fabrice Papillon

Il y a les excellents romans. Et puis il y a les livres rares. Ceux qui marquent votre esprit d’une manière indélébile. Ceux qui vous laissent presque sans voix. Pour moi, Régression est de ceux-là.

Mélange incroyablement détonnant

Fabrice Papillon avait déjà frappé fort avec son premier roman, Le dernier hYver (prix du Meilleur Polar 2018 des lecteurs de Points), qui était d’une folle ambition. Mais quels superlatifs trouver alors pour ce second livre ?

On reste dans la même veine, avec ce mélange détonnant de récit historique, de divertissement prenant et de thriller scientifique. Le précédent était un hommage aux femmes, celui-ci est davantage un cri d’alarme.

Dès le premier chapitre, en 36 000 ans avant Jésus-Christ, on comprend qu’on tient une histoire hors normes, dans laquelle le cadre explose pour nous faire perdre nos belles certitudes. Grand écart ensuite, avec une plongée mortifère en février 2020… L’écrivain joue avec le temps, oscillation entre passé et futur très proche.

On y croise d’illustres personnages, gommant ainsi la frontière entre réalité et fiction. L’auteur les met en scène pour lier une intrigue incroyable, d’une profondeur stupéfiante, menée si habillement qu’il devient impossible de lâcher ces près de 500 pages.

Une âme

La quatrième de couverture est judicieusement mystérieuse, et laisse augurer nombre de rencontres et de surprises. Mais vous aurez beau tenter d’imaginer ce qui vous attend, vous serez loin de la vérité.

Ce roman raconte l’Homme. A travers les âges mais surtout l’homme moderne confronté à une situation qui va bousculer toutes ses certitudes.

On est loin de certains romans mêlant histoire et science et qui sentent le carton pâte. Fabrice Papillon est un journaliste qui a côtoyé, durant plus de 20 ans, d’illustres scientifiques. Il a joué son rôle d’éponge pour créer des fictions aussi incroyables que crédibles (et pourtant, que l’idée de base de ce roman est dingue !).

Ne craignez pas de vous frotter à ce récit, l’auteur est un vulgarisateur exceptionnel, avec un talent fou pour passionner ses lecteurs sans jamais les perdre en route.

Comme le précédent roman, ce second livre a une âme. Une vraie. Parce qu’il parle de sujets forts, que les personnages réels ou fictionnels sont touchants, et que l’écrivain fait passer de vrais messages sur l’évolution de l’Homme. On ne voyage pas que dans le temps, mais aussi dans ses artères.

Génie

Il me faut insister sur les scènes contemporaines. Du vrai thriller, elles sont à couper le souffle. J’ai senti une réelle progression dans l’écriture pour ce genre de scènes. Elles sont bluffantes. Une vraie intrigue policière, originale et menée par des personnages qui ont du corps.

Je n’utilise jamais ce mot avec légèreté, mais Fabrice Papillon a du génie. Un talent extraordinaire pour construire et conter des histoires aussi ambitieuses, qu’intelligentes et divertissantes.

Parler de Régression demanderait d’accumuler tous les superlatifs. Ce roman doit être lu, par le plus grand nombre, parce que tant de qualités à la page ça n’a pas de prix.

Prodigieux thriller scientifique et historique tout autant qu’un formidable divertissement impossible à lâcher. C’est ça, l’effet Papillon !

Yvan Fauth

Lien vers l’interview de Fabrice Papillon au sujet de « Régression »

Date de sortie : 10 octobre 2019

Éditeur : Belfond

Genre : thriller

4° de couverture

Ils sont prêts.
Ils reviennent d’un lointain passé, d’une époque glorieuse.
Ils forment ce que Socrate et Homère nommaient déjà la race d’or.
Ils viennent sauver la terre, et les hommes qui peuvent encore l’être.
Pour les autres, ils n’auront aucune pitié.
L’heure du Grand Retour a sonné… et, pour le commandant Marc Brunier, celle de son ultime enquête. Une chasse à l’homme exceptionnelle à travers le monde et les âges.



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

9 réponses

  1. Eh bien, quel enthousiasme et quels superlatifs ! Je t’avais déjà lu suf fb à propos de ce bouquin et j’attendais ta présentation ici.
    Je vais déjà commencer par le premier, je n’ai jamais lu cet auteur, et visiblement je manque quelque chose.

  2. Bon, alors ça, ça donne envie !

  3. wahou !! ça donne très très envie !! 🙂 merci…

  4. Un livre qui nous fait aller nous coucher moins bête, qui a du rythme, sans pour autant être effréné et qui nous instruit durant les temps morts.

    Je pensais à beaucoup de fictions, mais en lisant la bibliographie à la fin, j’ai eu tout de même des doutes… La réalité dépasserait-elle la fiction ??

  5. J’ai hyper envie de le découvrir! Merci pour ce bel avis!

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Régression - Fabrice Papillon - EmOtionS - Blog littéraire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :