Emma Donoghue – Egarés


cvt_Egares_58894° de couverture

Égarés est un recueil de quatorze nouvelles structuré en trois parties qui marquent les étapes de l errance : le départ, la route et l’arrivée.

Avec force détails historiques, l auteur de Room nous entraîne du Massachussetts puritain au New Jersey révolutionnaire, en passant par la Louisiane belliqueuse, jusqu aux bas-fonds de Toronto. Par-delà les époques les nouvelles courent du XVIIe au XXe siècle , elle dresse le portrait de personnages fascinants et envoûtants : immigrés à la recherche d une vie meilleure, voleurs de grands chemins, chercheurs d or, esclaves en quête de liberté, gardiens de zoo, cow-girls, et mères célibataires obligées d abandonner leur progéniture.

Ces histoires extraordinairement vraies acquièrent sous la plume d Emma Donoghue une dimension universelle, de vie et d humanité. On croise ainsi l éléphant Jumbo obligé de s engager dans un cirque, le bien célèbre Morissey, bandit devenu agent double sur le point d arrêter les plus grands faussaires de l histoire, ou une fausse veuve éplorée qui réussit à faire croire que son mari est mort pour mieux s enfuir avec son argent.

Mon avis

Emma Donoghue nous propose un voyage. Un voyage dans l’espace et le temps, à travers 14 nouvelles de fiction historique sur le thème… du voyage.

L’univers et l’écriture proposés sont totalement différents de son précédent roman, le fort remarqué (admirable, magnifique, extraordinaire) « Room ».

Donogue profite de son expérience personnelle pour nous concocter ces récits. Historienne de formation et irlandaise émigrée au Canada, elle nous parle de voyage et d’errance (en trois thématiques : le départ, la route et l’arrivée), en prenant comme matière certains faits divers étalés entre le XVII° et le XX° siècle.

Des histoires dans l’Histoire, autant de différents registres et d’ambiances.

Chaque récit est postfacé par l’auteure, qui donne ses sources et son ressenti.

Comme tout recueil de nouvelles, le niveau est inégal et chacun sera touché selon sa sensibilité.

C’est bien écrit, parfois touchant, mais aussi aride, tant l’auteur reste au plus près de la vérité. Un résultat en demi-teinte, mais globalement intéressant.

Publication française : 2012

Qualité de l’écriture : ♥♥♥♥

Émotion : ♥♥♥

Note générale : ♥♥♥



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

1 réponse

Rétroliens

  1. Tag littéraire « EmOtionS

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :