James Siegel – Storyteller


cvt_Storyteller_97824° de couverture

Tom Valle, ancienne star du journalisme new-yorkais, a vu sa carrière brisée lorsqu’il fut découvert que certains de ses articles pour un grand quotidien national étaient des histoires inventées de toutes pièces. Depuis, il survit en couvrant les événements locaux pour un petit journal californien… jusqu’au jour où un accident de la circulation, en apparence banal, le met sur la piste d’une affaire de tout premier plan.

Usant de ses remarquables dons d’investigation, il ne tarde pas à découvrir un véritable complot aux ramifications politiques nombreuses. Mais qui peut encore lui faire confiance ?

Affrontant un ennemi invisible aux moyens illimités, traqué par des tueurs lancés à ses trousses, c’est seul contre tous et au péril de sa vie qu’il va, coûte que coûte, poursuivre son enquête.

Mon avis

Enquête journalistique et théorie du complot, la recette pourrait paraître éculée. Il n’en est rien, grâce au talent d’écriture de Siegel et à cette histoire à tiroir bien ficelée.

Bien sur, certains enchaînements sont un peu cousus de fil blanc, mais franchement cette histoire paranoïaque vaut le détour : elle est ambitieuse, les engrenages s’assemblent sans qu’on ne sente les choses arriver à trois kilomètres et le ton du bouquin est parfois jouissif.

Une histoire qui débute sobrement pour prendre une dimension politique et historique, ponctuée de digressions bien vues, et qui fait se démarquer un peu le bouquin de la production américaine standard.

Page turner intelligent.

Publication française : 2011

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥♥

Émotion : ♥♥♥♥

Note générale : ♥♥♥



Catégories :Littérature

Tags:, ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :