Jean Molla – Felicidad


cvt_Felicidad_77684° de couverture

Pour tous les Citoyens de Grande Europe, le bonheur est un droit et un devoir. Il est garant d’une société harmonieuse et policée.

A la demande du ministre de la Sûreté intérieure, le lieutenant Alexis Dekcked enquête sur une affaire de la plus haute importance. Des parumains, conçus pour servir les humains se sont révoltés et se sont enfuis dans les enclaves de Felicidad.

Leur disparition est-elle liée au meurtre de leur créateur, Choelcher, le généticien génial ? Pourquoi le ministre du Bonheur obligatoire est-il sauvagement assassiné ?

Dekcked peut-il avoir confiance en Majhina, la belle parumaine dont il est amoureux ? Son enquête va le conduire à des vérités qu’il n’aurait jamais dû mettre au jour.

Mon avis

Felicidad, ou un hommage assumé à Blade Runner.

En effet, les ressemblances sont beaucoup trop troublantes pour être un hasard, et beaucoup trop marquées pour n’en faire qu’une simple copie.

On y retrouve les même ingrédients :
– une enquête policière ayant pour cadre un futur où des êtres créés par des biologistes sont les nouveaux esclaves. Ces « parumains » vont rapidement faire preuve d’une véritable conscience,
– un flic désabusé qui va vite se détourner de son enquête,
– un univers régi par les castes…
– un monde où le bonheur « obligatoire » n’est qu’une façade.

Ça donne une œuvre peu originale, mais qui tient correctement la route. Un livre qui pourra convenir à un large public.

Publication française : 2005

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥

Émotion : ♥♥♥

Note générale : ♥♥♥



Catégories :Littérature

Tags:, ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :