Jérôme Camut / Nathalie Hug – Les murs de sang


51B5HnSYgjL._SL160_4° de couverture

On paie toujours ses fautes. C’est juste une question de temps. Douze ans que Jack Van Bogaert est séparé de sa fille, Lucie. Après une jeunesse tumultueuse et un séjour prolongé dans une prison balinaise, il coule des jours paisibles auprès de Libby, une femme qu’il aime, sur une petite île paradisiaque.

Un bonheur inespéré auquel s’ajoutent des retrouvailles avec Lucie, dont la mère vient de mourir et qu’il est venu récupérer en Suisse. Survient un stupide accident de voiture sur une route de montagne, et tout bascule. Lucie blessée, Jack l’abandonne pour aller chercher des secours. Juste le temps de s’attirer des ennuis et de laisser le champ libre à des ravisseurs.

Or le rapt n’est pas le fruit du hasard : c’est bien Jack qu’on a voulu atteindre. Assassinats, chantage, scandale politique : la route vers Lucie est jalonnée de cadavres, et d’incompréhension. Quel crime Jack a-t-il commis pour qu’on s’en prenne à une adolescente ?

Mon avis

Camug le retour, quatre mains qui portent un thriller diablement efficace. Une sorte de mix entre Coben et Koontz, mais à la sauce française.

Un petit bémol, cette envie de départ de proposer un roman « grand public », une histoire par moment pas toujours originale.

Oui mais des qualités à la pelle :
– un personnage principal, écorché vif et bourré de défauts, violent, grande gueule, mais bien attachant ; loin des héros manichéens des productions américaines « grand public »
– une histoire qui navigue habilement entre 3 périodes de temps
– des personnages toujours aussi bien campés psychologiquement, la marque de fabrique des Camug
– des rebondissements, parsemés avec intelligence et non dénués de machiavélisme
– 100 dernières pages qui font basculer le roman et le font sortir des sentiers bien tracés que semblait lui faire suivre l’histoire.

En conclusion, un vrai bon moment de lecture. Reste aux Camug à ne pas perdre ce « goût » de la perversion qui a pu tant nous ravir par le passé.

Publication française : 2011

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥♥

Émotion : ♥♥♥♥

Note générale : ♥♥♥



Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :