Le secret de la cité sans soleil – Gilles Legardinier

Il faisait nuit, un peu froid. Pour la première fois.

Le roman qui a tout décidé, qui a lancé la carrière d’écrivain de Gilles Legardinier, ressort donc près de 30 ans après, dans une version entièrement revue par l’auteur.

Réécrit

Que ceux qui y voient immédiatement une pure opportunité mercantile se détrompent. Ce livre n’avait pas eu l’impact qu’il aurait mérité d’avoir (il était sorti directement en poche à l’époque), et le travail de modernisation et de réécriture a été conséquent, l’écrivain l’explique dans ses touchants et longs remerciements. Ca saute aux yeux, puisque les nouvelles technologies, ordinateurs et smartphones, y ont fait leur apparition, mais ce n’est qu’un exemple.

Mais cela valait-t-il la peine de s’y re-pencher ? A mon sens, mille fois oui. Cette histoire mérite qu’on s’y attarde. Et puis de découvrir le jeune Legardinier à travers ces pages est un bonheur. Ce roman était à l’époque déjà plein de promesses, qui ont été au final tenues tout au long de ces décennies d’écriture.

Chasse au trésor

Le secret de la cité sans soleil est à classer dans la mouvance de ses romans d’aventure, à l’image des fabuleux Pour un instant d’éternité ou Le Premier Miracle. Il n’en a peut-être pas tout à fait la même force, mais en possède clairement des qualités similaires.

Une sorte de chasse au trésor qui dévoile au fur et à mesure le plus grand d’entre eux : la fraternité.

A la lecture, on fait en effet très vite le lien avec tous ses autres livres, quel que soit leur sujet ou le ton employé. Le trait d’union en est ces valeurs humaines nobles, cette entraide, cette volonté d’aller plus loin ensemble et non séparément.

Le roman repose sur ces fondations-là pour développer une intrigue passionnante qui révèle le deuxième lien entre tous ses livres, celui de confronter son personnage principal à un mur, et de trouver la solution pour le contourner par le collectif et le partage.

Que ce soit sur le ton de la comédie ou plus sérieusement, cet attachement entre ses romans apparaît très vite comme une évidence.

Fraternité

Pour cette aventure-là, attendez-vous à un voyage dans le temps, à la recherche de secrets enfouis par les Cathares et les Templiers, tant de siècles plus tôt. Une quête qui se révèle passionnante, ludique tout en étant enrichissante, pleine d’indices cachés et de découvertes incroyables.

430 pages à suivre les tribulations d’un « initié » menant secrètement une double vie, qui se retrouve à découvert, poussé à partager ce pan de son existence avec son meilleur ami. Pour se frotter à des épreuves qu’ils vont traverser ensemble, grâce à ce lien de frères de cœur.

Voilà une intrigue qu’on suit les yeux grands ouverts, et qui fait autant appel aux bonnes ondes qu’à notre âme d’enfant. Celle que Legardinier n’a jamais perdue, même confronté à la dureté du monde des adultes.

Sensibilité

Même si cette histoire est assez « masculine » dans son développement, elle a vraiment de quoi toucher le plus grand nombre, et sans aucun doute les lectrices et lecteurs de ses comédies aussi. Car là où le contenant change, le fond reste semblable.

Avec Le secret de la cité sans soleil, Gilles Legardinier nous emmène en expédition, à la recherche d’étonnants secrets cachés dans les entrailles de la forteresse de Montségur. Mais aussi en quête de ce qui est caché au plus profond des hommes de bien.

Avec sensibilité, mais aussi avec une étonnante sagesse pour un texte écrit alors qu’il avait à peine 25 ans. Sans grossir pesamment le trait, toujours en positivant même dans l’épreuve, lui qui dit que« la nuance est une composante essentielle de ce monde et que rien n’est ni complètement noir ni complètement blanc ».

Partez à l’aventure, vous ne le regretterez pas.

Yvan Fauth

Sortie : 05 octobre 2022

Éditeur : Flammarion

Genre : Thriller historique

4ème de couverture

Près de huit siècles après sa chute, la forteresse de Montségur n’a toujours pas livré son secret. Quel est donc ce fabuleux trésor que Templiers et cathares ont protégé au prix de leur vie ? Quel inestimable savoir rapporté des confins du monde cachent encore les entrailles du vénérable nid d’ aigle ?
Quelques hommes que rien ne destinait à vivre cette aventure vont devoir exhumer d’urgence cet héritage avant qu’il ne tombe aux mains de ceux qui veulent en faire l’instrument du chaos. Pour avoir une chance de réussir, il va leur falloir résoudre les énigmes, affronter l’inconnu, et surtout survivre aux pièges… Contre la montre, confrontés à ceux qui les menacent, ils n’ont pas d’autre choix que d’achever ce que leurs prédécesseurs ont commencé en 1244…



Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

5 réponses

  1. Mon Gilou. ❤️ Et ton phare à toi Yvan. Elle est au top cette chronique. Merci à toi 🙏😘

  2. Tant mieux que ce roman soit revenu, après retravail, si il est bon, on ne risque rien, si ce n’est de prendre du plaisir de lecture 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :