De nulle part – Claire Favan

Back to France !

En dix romans, c’est seulement le deuxième de Claire Favan qui ne se déroule pas aux USA et prend place dans l’hexagone.

Plus personnel

Après Inexorable, De nulle part ne pouvait effectivement ne venir que de quelque part. De cette France dite de l’égalité des chances, où les enfants placés en famille ou en foyer n’ont au contraire qu’une faible possibilité d’éviter de se retrouver à la rue une fois adultes.

Deux romans qui sont les plus personnels pour l’écrivaine.

Le livre débute comme un roman noir pour, au fil des pages, se tourner vers le thriller, genre dans lequel l’autrice excelle. Juste le temps de poser l’ambiance et les personnages, et surtout de dénoncer une situation intolérable que peu de gens connaissent.

Scandale

Les faits et chiffres donnés sont proprement scandaleux et font froid dans le dos. Un système totalement défaillant en forme de double peine. Favan nous ouvre les yeux sur ces nombreuses vies brisées dès la naissance, pour qu’on ne puisse plus dire qu’on ne savait pas.

Mais l’histoire reste toujours le cœur du récit, l’intrigue se met peu à peu en place, et le contexte la sert (lacère).

L’autre angle d’attaque est la gémellité. Deux vrais jumeaux abandonnés à la naissance, et élevés séparément dans des environnements bien différents. Une bonne base de réflexion sur l’inné et l’acquis, quand on n’a pas les mêmes chances au départ. Et un thème parfait pour cette histoire !

Impliquée

Tony, l’enfant des foyers, va être le centre de l’attention. Une vie de luttes pour juste arriver à survivre, et une volonté de fer pour sortir de cette jungle.

Claire Favan sait y faire en matière de thrillers, elle le prouve chaque année depuis plus de 10 ans. Qu’est ce qui le détache alors de ses autres romans ? Il n’est pas centré directement sur une histoire de tueur en série. Et puis, il s’en dégage un immense supplément d’âme.

Par rapport au sujet, grâce à des personnages qui ne peuvent que chambouler et perturber le lecteur. Et parce que, à l’image d’Inexorable, l’autrice est impliquée dans ce qu’elle raconte (mais pas de la manière dont vous pensez).

Psychologique

Et le thriller en lui-même, alors ? Dans une veine psychologique, sa construction est bien menée de bout en bout, jusqu’à un final qui déborde d’émotions.

A titre personnel, je pense que c’est son roman le plus abouti depuis le diptyque de ses débuts.

De nulle part est une belle réussite, dans sa partie thriller comme dans sa peinture sociale. De l’art de construire une fiction efficace tout en permettant de regarder un sujet important en face.

Claire Favan a vraiment mis tout son cœur et son talent au service de cette histoire pleine de suspense et d’émotions fortes.

Lien vers l’interview de Claire Favan au sujet de « De nulle part »

Yvan Fauth

Sortie : 05 octobre 2022

Éditeur : HarperCollins

Genre : Thriller

4ème de couverture

Chatou. Fin des années  1990. Deux nouveau-nés sont trouvés et confiés à l’Assistance publique. Des jumeaux que l’existence va vite se charger de séparer.
Trappes. 2020. Ballotté de foyers sordides en familles d’accueil, Antoine, dit «  Tony  », s’est construit tant bien que mal avec l’idée que la vie est un combat. Il lutte pour mener de front études de droit et petits boulots, et qui sait  : dépasser sa condition. 
Alors que tout ce qu’il réussit à faire est d’accumuler les dettes, se présente un beau jour à sa porte un certain Raphaël. Raf, c’est son frère, sa copie conforme et son exact contraire, un héritier qui a les codes et la confiance qui va avec. Raf a un plan qui peut changer le destin de son frère. Passé la surprise de la première rencontre, Tony hésite à qualifier la visite de providentielle. Car il n’oublie pas  : l’échec est inscrit en lui depuis son premier cri. Mais il reste l’espoir. Cet espoir qui engendre le supplice.



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

11 réponses

  1. J’adore cette auteur, hâte de découvrir son nouveau livre.

  2. Pas d’hésitation, celui-ci fera partie de mes lectures dès que possible! Une de mes auteures favorites ces deux dernières années.

  3. Je te rejoins totalement, et vu ta comparaison avec ses premiers romans, je me dis que j’ai tort de ne pas les avoir encore sorti de ma PAL !

  4. Moi qui ai peur…d’avoir peur et même heurtée par cette lecture, je suis tout de même très, très attirée surtout après cet avis. Et évidemment le sujet extrêmement important, aussi, et si tragique quelque fois dans sa réalité…Alors, peut-être …

  5. Et bim. Prends ça dans ta face, Valérie. Merci à toi Yvan. 🙏😘

  6. Oui le mélange fonctionne plutôt bien!

  7. Ah, il faudra que je me penche dessus, pour voir 😉

    Sinon, « Deux vrais jumeaux », en règle générale, les jumeaux sont toujours deux 😆

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : De nulle part - Claire Favan - EmOtionS - Blog littéraire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :