7/13 – Jacques Saussey

Assassinats sordides, alternance entre passé et présent, personnages de flic meurtris. Tout semble sonner tellement vu et revu… Et bien, croyez-moi, Jacques Saussey arrive pourtant à largement tirer son épingle du jeu dans cet univers du polar, avec ce nouveau roman !

Chaud et froid

7/13 est un livre aussi attachant que prenant, parce que justement l’auteur ne cherche jamais à bafouer les codes, tout en nous contant une histoire suffisamment singulière. De la belle ouvrage en somme.

Il faut dire que, si le récit débute de manière assez habituelle, il pique rapidement la curiosité. Par l’habile manière de décrire un passé, si loin si proche. Par la chaleur des mots de l’auteur qui, loin de contredire la froideur de l’intrigue, lui donne un vraie texture.

Une consistance émotionnelle due en bonne partie à l’attachement qu’on ressent envers les protagonistes. Des personnages récurrents que les lecteurs habituels de l’écrivain auront grand plaisir à retrouver, et que les nouveaux adopteront d’emblée sans trop sentir de manque.

Historique et d’actualité

Jacques Saussey n’est pas du genre à essayer d’en mettre artificiellement plein la vue. On sent sa démarche sincère, et son amour du polar transpire de ses pages. Il y a une âme dans ces lignes-là.

Voilà une intrigue intelligente, qui a sûrement demandé nombre de recherches et qui se fond parfaitement dans cette enquête, tout en y ajoutant une certaine singularité. Vous ne saurez que tardivement le pourquoi de ce titre énigmatique (et ne comptez pas sur moi pour vous en dire un seul mot).

7/13 est un polar dense, qui entrecroise (entrechoque ?) des éléments historiques et d’actualité, des événements qui ont marqué l’Histoire (ou qui marqueront celle à venir). C’est sombre et touchant à la fois, dur et poignant. Il faut dire que les ressentis des personnages laissent difficilement de marbre, sauf à être totalement insensible.

Respirations

Et puis, il y a ces phases de respiration proposées par l’auteur, avec deux personnages secondaires assez surprenants (pas totalement inconnus des saussiens), et qui apportent un coté décalé à certaines scènes. Ajouter de l’humour à un récit noir est toujours risqué, mais c’est plutôt réussi ici.

Avec 7/13, tous les ingrédients sont présents pour passionner le lecteur de roman noir à la recherche d’humanité. Et l’intrigue historique risque fort de vous étonner.

Sans tambour ni trompette, Jacques Saussey continue à se faire une belle place dans le monde du polar. Du bon boulot !

Lien vers l’interview de Jacques Saussey au sujet de 7/13

Sortie : 10 janvier 2018

Éditeur : Toucan

Genre : Polar

Ce que j’ai particulièrement aimé :

Le mélange historique et actualité

Les personnages

4° de couverture

Hiver 2015. Durant l’absence prolongée des propriétaires, une villa de la banlieue parisienne est le théâtre d’un crime atroce. Lorsqu’il arrive sur les lieux, le capitaine Magne découvre avec effroi que le corps n’est plus reconnaissable. Pas de vêtements, pas de papiers : l’identification s’annonce compliquée.

Décembre 1944. Londres. Un officier américain scrute avec inquiétude le brouillard qui plombe le ciel de l’Angleterre. Il projette de traverser la Manche au plus vite pour rejoindre la France où il doit préparer l’arrivée prochaine de ses hommes. Le mauvais temps s’éternise mais bientôt, une proposition inattendue va faire basculer son destin.

Soixante-dix ans plus tard, elle confrontera les enquêteurs du quai des Orfèvres à l’un des mystèresles plus stupéfiants qu’ils aient jamais rencontrés.



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

16 réponses

  1. j’aime bien cet auteur, je note celui-ci, tu m’as convaincue !

  2. Pierre m’avait déjà aguiché, tu en rajoutes un couche (culotte ?) 🙂

  3. Faut vraiment que je penche sur cette série Magne & Heslin… ou alors je commence par la fin 🙂

  4. Je n’ai jamais lu Saussey pourtant je n’en entend que du bien.

  5. C’est bon je rattrape mon retard sur les Saussey, je viens tout juste de terminer « la pieuvre », très bon polar, j’enchaîne sur d’autres bouquins (je viens de débuter « Lux » de Mayeras !) puis je lirai « Ne prononcez jamais leurs noms », puis j’enchaînerai sur d’autres bouquins et commencerai ce « 7/13 », ouf !

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : 7/13 – Jacques Saussey – EmOtionS – Blog littéraire et musical

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :