Quand la neige danse – Sonja Delzongle

Des auteurs français qui racontent des intrigues se déroulant aux États-Unis, il y en a pléthore. Soyons sincère, pour certains, leur origine gauloise ne fait pourtant que peu de doute.

C’est le premier ressenti positif que j’ai envie de mettre en avant concernant ce roman, et ça ne sera pas le seul. Si on vous cachait le nom de l’ auteur de Quand la neige danse, je vous mets au défi d’imaginer que ce roman n’est pas américain. 

Mieux que les américains eux-même

Vous allez vraiment vous croire projeté au nord de Chicago, dans la petite ville de Crystal Lake, et plongé dans le froid de cet hiver glacial. On sent immédiatement que Sonja Delzongle a bossé son sujet et à mis les pieds dans les endroits qu’elle décrit. C’est bluffant, vraiment (au point que j’ai eu envie de faire des recherches sur le net sur les lieux dont elle parle).

L’ambiance de l’endroit est donc parfaitement rendue. L’intrigue et les personnages sont au niveau de celle-ci. S’inspirant d’un fait divers bien réel, Sonja Delzongle a imaginé une sombre histoire autour d’enlèvements d’enfants.

J’insiste sur le fait que l’auteure manie ce sujet difficile avec tact, sans jamais tomber dans la surenchère gratuite et en insufflant une touchante dose d’émotions dans le récit. De quoi être totalement happé par cette intrigue en forme de poupées gigognes.

Juste une pièce de l’échiquier

Quand la neige danse est un thriller à l’américaine, donc. Il arrive cependant à s’extirper du flot des publications du genre grâce à une intrigue brillamment construite et des personnages intéressants.

On y retrouve la profileuse découverte dans son précédent roman, Dust ; une enquêteuse aux méthodes assez particulières. Là aussi, Sonja Delzongle modifie le schéma parfois immuable de ce genre de romans. Hanah Baxter est, en effet, une protagoniste parmi d’autres, une pièce de l’échiquier sans que toute la partie ne se joue autour d’elle et à travers elle. C’est astucieux d’ainsi ne pas tout focaliser sur un seul personnage et mettre en avant l’intrigue avant tout.

Et quelle intrigue ! Du genre à faire boule de neige, à vous serrer la gorge, à vous faire vous agripper aux pages, à tenter d’imaginer une suite d’événements (sans pour autant y parvenir). Que voilà une belle poupée, articulée avec soin. Une poupée de cire et de mots qui va vous emporter dans un tourbillon d’émotions et de frissons.

Neige fraîche

Les personnages ne sont pas en reste et sont vraiment bien dessinés (même si j’ai trouvé le médecin de l’histoire un peu trop résistant, avec tout ce qui lui tombe sur la figure). Ce sont vraiment des personnages forts, qui nous restent en mémoire une fois la dernière page tournée.

Cette neige pourrait sembler d’une veine classique mais elle n’a rien d’artificielle. Ce thriller est une réussite, de la neige fraîche pour une histoire marquante, parole de grand amateur de ce genre littéraire.

Sortie : 01 avril 2016

Éditeur : Denoël

Genre : thriller

Mon ressenti de lecture :

Profondeur : 8/10

Dimension de l’histoire : 8/10

Psychologie : 8/10

Qualité de l’écriture : 8/10

Émotions : 8/10

Note générale : 8/10

4° de couverture

Février 2014, au nord de Chicago. La neige et le blizzard semblent avoir pétrifié la petite ville de Crystal Lake. Un matin, le médecin Joe Lasko reçoit un paquet. Y repose une magnifique poupée aux cheveux longs et roux, sosie de sa fille Lieserl disparue depuis plusieurs semaines. Comble de l’horreur : la poupée est vêtue exactement comme Lieserl le jour où elle s’est volatilisée.

Ce n’est pas tout. Depuis un mois, quatre fillettes ont été enlevées, et chacune des familles va recevoir une poupée. Joe, jeune divorcé, décide de mener sa propre enquête, aidé par une détective privée dont il était secrètement amoureux des années plus tôt. Conscients que l’affaire les dépasse, tous deux appellent à l’aide Hanah Baxter, la célèbre profileuse, et son inséparable pendule. Quelque part dans Crystal Lake, depuis très longtemps, quelqu’un s’en prend aux enfants. Les détient-il prisonnières ? Sont-elles encore en vie ?



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

24 réponses

  1. dealerdelignes – passionnée de lecture et de cinéma ,trés envie de partager mes deux addictions avec vous ;-)

    Et maintenant qui regrette de ne pas avoir craqué à Lyon …..

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Tu ne pouvais pas tout acheter 😉

      • dealerdelignes – passionnée de lecture et de cinéma ,trés envie de partager mes deux addictions avec vous ;-)

        Oui mais c’est surtout que je ne connais pas encore la plume de l’auteure , Dust m’attend 😉 l’avais tu lu ?

  2. Magnifique chronique qui donne vraiment envie !

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Merci. Oui ça vaut la peine de s’y lancer !

  3. belette2911 – Grande amatrice de Conan Doyle et de son "consultant detective", Sherlock Holmes... Dévoreuse de bouquins, aussi ! Cannibal Lecteur... dévorant des tonnes de livres sans jamais être rassasiée, voilà ce que je suis.

    ♫ Poupée de cire poupée de son ♪ (tu m’as tendu la perche deux fois pour chanter, voici la première).

    Dust avait tout pour plaire et je lui avais reproché sa surenchère dans le final, trop d’horreur tuant l’horreur et j’avais détesté le personnage principal. Mais je suis bonne joueuse, je lirai le second pour voir si on remonte la pente où si on s’enfonce. 😉

    ♫ Tombe la neige
    Tu ne viendras pas ce soir
    Tombe la neige
    Tout est blanc de désespoir
    Triste certitude
    Le froid et l’absence
    Cet odieux silence
    Blanche solitude ♪

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      En fait j’ai écrit cette chronique spécialement pour toi ;-). Je n’ai pas lu Dust, mais celui-ci est top

      • belette2911 – Grande amatrice de Conan Doyle et de son "consultant detective", Sherlock Holmes... Dévoreuse de bouquins, aussi ! Cannibal Lecteur... dévorant des tonnes de livres sans jamais être rassasiée, voilà ce que je suis.

        Mais fallait pas ! Il écrit que pour moi… Banane ! 😀

        Dust, il est… non, je ne dirai rien de plus mais je ferai la suite, ça a pu évoluer dans le bon sens ! 😉

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          Moi je dis qu’il te plairait 😉

          • belette2911 – Grande amatrice de Conan Doyle et de son "consultant detective", Sherlock Holmes... Dévoreuse de bouquins, aussi ! Cannibal Lecteur... dévorant des tonnes de livres sans jamais être rassasiée, voilà ce que je suis.

            Bon, ben je l’ai, c’est déjà ça !! S’il me plait pas, je viens rouspéter chez toi et t’obligerai à boire un café !

  4. On ne peut décidemment pas tout lire…..Mais bon cette auteure, j’aurai bien envie de la découvrir courant 2016……;)

  5. Superbe ta chronique! Bon je ne connais pas l’auteur mais celui-ci me faisait envie 🙂

  6. Je dois dire que j’ai été déçue par Dust. .. et en plus je n’ai pas accroché avec le personnage principal. Du coup je crois que je vais passer mon tour 🙁

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Je n’ai pas lu Dust. Mais tu es ma clone, tu te rappelles ? 😉

  7. Lilie – Véritable lectrice en série, retrouvez sur mon blog littéraire mes chroniques et interviews. Thriller, polar, policier, roman noir. La lecture plus qu'une passion, une envie de partager, de frissonner...Une passion oui, mais encore plus belle quand on la partage ! Auteurs connus, moins connus et indépendants avec une grande part faites aux auteurs français !

    Je l’ai fini hier soir et j’ai passé un très bon moment (1er livre lu de l’auteur), un sujet délicat traité avec délicatesse et ça j’ai vraiment apprécié ☺️

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Laisse toi tenter, ça va te plaire, vraiment

  8. J’ai lu plein de bon avis sur ce livre, comme ta chronique qui me donne du coup bien envie de découvrir ce livre 😉

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      C’est tout l’intérêt de cette chaîne de blogueurs, content que ça fonctionne, le livre le mérite 😉

Rétroliens

  1. Interview littéraire 2016 – Sonja Delzongle | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Salon Saint-Maur en poche 2016 : Compte-rendu | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  3. Récidive – Sonja Delzongle – EmOtionS – Blog littéraire et musical
  4. En tête à tête avec un personnage de roman – Hanah Baxter de Sonja Delzongle – EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

%%footer%%