Le Festival Sans Nom 2018, le polar à Mulhouse – Compte-rendu

FESTIVAL SANS NOM 2018 – 20 et 21 OCTOBRE – MULHOUSE

Thématique : du roman noir à l’écran

Parrain: Franck Thilliez – Invité d’honneur : Michel Bussi

30 auteurs de polars / romans noirs / thrillers, y compris BD et jeunesse

Après le week-end du 6ème Festival Sans Nom, le festival du polar de Mulhouse, je crois maintenant aux miracles et j’ai compris comment ils se réalisent.

Je ne crois habituellement que ce que je vois, mais force est de constater que les miracles se sont multipliés tout au long de ce Festival. J’ai vu de mes yeux le bonheur se propager telle une onde sans fin, les sourires foisonner, les valises se perdre et se retrouver, les rires éclater en mille feux d’artifice.

Je fais partie de l’organisation depuis l’an dernier, ça ne m’empêche pas d’avoir regardé cette manifestation avec un regard critique (bien au contraire !). Et j’ai vécu les miracles en direct.

Je vais vous révéler leurs secrets, en trois ingrédients : Travail, Convivialité, Partage. Le triptyque pour faire qu’un événement devienne mémorable. Beaucoup de travail en amont et durant le Festival, une volonté d’inviter des auteurs sympas et qui s’apprécient, une envie constante de partage (d’émotions, de rires, d’échanges humain). En fait, ce n’est pas si compliqué, les miracles.

Entendre les lecteurs, les auteurs et les éditeurs présents exprimer leur joie et leurs émotions durant le Festival et ensuite sur les réseaux sociaux, est particulièrement émouvant. Ce n’est pas à moi de le dire, mais les entendre scander que cette édition est inoubliable fait un bien fou.

Voici une virée dans les coulisses de ce Festival Sans Nom en beaucoup d’images, quelques mots explicatifs, entrecoupés des messages enthousiastes des auteurs postés sur leurs pages Facebook suite au Festival.

Les photos sont de :

Marie Soehnlen et Grégory Tachet, photographes officiels du Festival Sans Nom (Oskar – Stage photo à Mulhouse)

Marc Schaub, fidèle ami qui m’a gentiment suivi durant tout le week-end  pour mitrailler à tout-va

Ramon Ciuret, fidèle du FSN depuis toujours

Céline Brousse, qu’on devrait nommer photographe officielle des after du Festival Sans Nom 😉

Françoise Manoukian, Madame Manook

Ma Domi

et de quelques autres glanées par-ci, par-là.

Travail

Aucun intérêt de rentrer dans le détail de ce premier des trois ingrédients, sauf à dire qu’il est indispensable pour que les deux autres puissent  prospérer.

Je veux cependant dire un immense merci aux bénévoles, étudiants en licence professionnelle « Librairie et métiers du livre » qui se sont démenés depuis le vendredi pour mettre en place la salle, durant tout le week-end pour accompagner les auteurs et recevoir le public, et après le Festival pour aider au rangement. Et tout ça avec le sourire, toujours !

La salle des dédicaces en cours de préparation le vendredi dans le superbe endroit qu’est la SIM (Société Industrielle de Mulhouse)

La dernière photo, le dimanche soir, tout est bien rangé

Photo d’une partie de l’équipe des étudiants, avec Mister Ian Manook. Tous les auteurs ont vanté l’excellent travail et la bonne humeur des étudiants !

Convivialité

Dès les premières minutes du Festival jusqu’aux dernières, la convivialité était de mise. Embrassades, sourires, avec des auteurs et lecteurs heureux.

Arrivée d’une partie des auteurs en images, accueillis à la gare par l’équipe du FSN

 

Vous remarquerez que les deux inséparables amis Franck Thilliez et Laurent Scalese vont jusqu’à avoir le même blouson 😉

Retrouvailles entre amis :

Impossible de publier des photos de tous les potes présents, nombreux et venus de loin. Juste quatre photos pour illustrer ces retrouvailles. Je pense fort à tous les autres qui ne sont pas en photo !

Ma très chère amie Geneviève, chef de meute du blog Collectif Polar et bibliothécaire passionnée à Paris

Avec Ophélie, une pause vendredi après-midi avant de retourner recevoir les auteurs (vous remarquerez que je suis à l’eau quand d’autres sont déjà au Mojito)

Aude, du blog Aude bouquine, qui a fait le voyage depuis les Etats-Unis pour venir à Mulhouse !!

Mister Fredo Fontes et sa douce Assma

Mon ami David qui présente le livre de Michaël Mention lors de l’apéro littéraire

La soirée d’inauguration du vendredi soir pour les auteurs, éditeurs et partenaires :

Hervé Commère discute avec Maxime Gillio, alors que Caroline Ripoll (éditrice chez Albin Michel) échange avec Marie Eugène (éditrice chez Fleuve Editions)

Non, ils ne sont pas tous touchés par une maladie étrange, c’est l’ambiance festive qui veut ça 😉

En pleine discussion avec le parrain Franck Thilliez. Barbara Abel, Gaëlle Perrin-Guillet et Laurent Scalese occupent déjà la place

Ian Manook et R.J. Ellory

Les mots de Ian Manook suite au salon :

« Merci à tous les organisateurs, à tous les auteurs, aux libraires et à tous les bénévoles. Et à la prochaine. Le Festival Sans Nom est désormais « Le » Festival !… »

Ambiance assurée par le Jazz manouche quartet

Les dédicaces :

Les sourires et les visages se passent de commentaires !

Hervé Commère

Ses mots post-salon :

« Retour de Mulhouse et de son Festival Sans Nom pour un week-end haut en couleurs, en rencontres et en retrouvailles. Un bravo spécial et appuyé aux organisateurs pour tout ce travail couronné de succès. Quel beau salon ! »

Laurent Scalese – Ian Manook – Danielle Thiéry

Les mots de Danielle Thiéry, post-salon :

« Le FSN, 6eme édition, s’est achevé ce soir avec la pointe de nostalgie qui suit tant de chaleur et d’amitié. Merci à l’organisation et toute l’équipe des bénévoles. Vous nous comblez, vraiment… le FSN de Mulhouse, the place to be !!! »

Anne Plichota et Cassandra O’Donnell (jeunesse) – Ingrid Desjours

R.J. Ellory

Claire Favan

Ses mots post-salon :

« Il n’a peut-être pas de nom, mais il a une putain d’âme ce festival et un cœur qui a battu à l’unisson d’une foule enthousiaste de lecteurs, de meutes de mordus 😉, d’auteurs heureux de se revoir, de papoter et d’échanger, de bénévoles aux petits soins, de libraires passionnés et de toute l’équipe du FSN »

Patrick Bauwen (ça lui arrive d’être sérieux, parfois, mais c’est exceptionnel)

Nicolas Beuglet

Maxime Gillio

Ses mots post-salon :

« Ma gratitude éternelle et inoxydable à toute l’équipe du Festival Sans Nom 2018 pour cette magnifique édition. Jeunes gens, votre événement est lancé à pleine vitesse vers un avenir radieux, et avis de professionnel, vous venez de passer dans une nouvelle dimension. Un immense merci – et absolument pas de circonstance – aux bénévoles, partenaires et libraires. J’ai explosé mon taux de caféine et de bonne humeur. Bravo et longue vie au FSN ! »

Benoît Philippon

Ses mots post-salon :

« Merci au Festival Sans Nom de Mulhouse et à toute son équipe au cœur en or. C’était beau comme une chanson d’Obispo et chaud comme une crêpe au chorizo, les auteurs étaient en mode déglingos, les lecteurs addicted aux mots et les apéro de Caro de bons conseils m’a-t-on glissé au creux de l’oreille. On reviendra ! (Le temps de digérer trois boîtes d’Alka Seltzer) »

Niko Tackian, concentré

Ses mots post-salon :

« Dur retour après le génial Festival Sans Nom 2018. Comme un matin sans saucisse. Des bises à mes camarades (on a vraiment beaucoup rigolé) »

René Manzor

Ses mots post-salon :

« De formidables moments de partage avec nos lectrices et nos lecteurs, avec des blogueuses et des blogueurs passionnés de lecture, mais aussi avec celles et ceux qui continuent, dans ce monde surpeuplé d’images, de raconter avec des mots. Merci aux organisateurs du Festival Sans Nom 2018 et à tous les bénévoles qui nous permettent de feuilleter cet événement. »

Gaëlle Perrin-Guillet

Ses mots post-salon :

« Mulhouse, c’est une équipe extraordinaire, des élèves des métiers du livre au top, des lecteurs arrivés par cars complets, des mobylettes qui ne démarrent pas, des jeux de mots foireux, des membres en tas, des selfies qui se cassent la gueule, des tables rondes hilarantes, des fulgurances, des coups de cœur et des souvenirs à mettre en bouteille pour les journées grises. Je suis heureuse »

Yomgui Dumont, en pleine action

Jean-Bernard Pouy, qui relit son propre livre avant de bien commencer la journée

Mathieu Menegaux

Michaël Mention, avec son bandeau de livre tout neuf !

Ses mots post-salon :

« Le Festival Sans Nom est l’un des premiers salons auxquels j’ai participé. Un festival qui, en à peine six ans, s’est imposé comme l’un des plus chaleureux et l’un des plus fréquentés, grâce notamment à l’implication des organisateurs. Merci de tout cœur à vous et aux bénévoles. C’était super et ça le sera davantage la prochaine fois 🙂

Certains livres comptent (et coûtent) plus que d’autres, alors MERCI au jury pour avoir célébré les Black Panthers lors de cette 6e édition du FSN. Mulhouse Powa »

Michel Bussi

Franck Thilliez – parrain de l’édition 2018

Ses mots post-salon :

« Formidable week-end passé au 6eme Festival sans nom de Mulhouse ! L’accueil, l’organisation, les rencontres, tout était parfait. J’ai pris plaisir à retrouver des amis, des lecteurs enthousiastes, le tout dans une ambiance extrêmement chaleureuse. Les avis sont unanimes : le Festival Sans Nom est « the place to be » ! »

L’ambiance :

30 auteurs, loin des grandes foires. Des salles superbes, Des gens heureux

Mise en abîme : l’ami Jean-Paul pris en photo quand il prend une photo. pas difficile de reconnaître ses mains 😉

Marc, le photographe photographié en toute fin de salon, en pleine discussion avec Patrick Bauwen

On s’amuse !

  

La table ronde Favan / Manook / Bauwen, ambiance assurée !

Le jeu du cache-cache réinventé par Ian Manook

Les moments forts en émotions :

La remise en public du grand prix littéraire du Festival Sans Nom à Michaël Mention pour son roman Power (merci à David  membre du jury et blogueur à C’est Contagieux, qui sert de porte-livre. A coté, deux autres membres du jury : l’incontournable Geneviève et Nath du blog Sous les pavés… la page)

Caroline Vallat (libraire à Paris et organisatrice du salon Rosny soit qui mal y pense) avec le couple Ellory. Merci pour sa venue à Mulhouse !

L’ambiance géniale durant l’apéro littéraire mené par l’épatante Caroline Noel

Benoît Philippon fait une visite impromptue durant l’apéro littéraire, au moment où on parle de son livre 😉

La lecture pour les tout-petits par Myriam Weill. Parce que la lecture n’a pas d’âge !

Le photobooth ouvert à tous, visiteurs et auteurs

De gauche à droite : Benoît PhilipponCaroline (membre de l’organisation) – Marc Schaub (à qui ont doit plein de photos de ce compte-rendu) – Marie (la photographe officielle du FSN) – Chloé (membre de l’organisation) – Maxime GillioCarole (membre de l’organisation) – Mathieu Menegaux

Quand on vous parle de convivialité : partie d’échec improvisée, juste après le petit déjeuner du dimanche, entre Franck Thilliez et Marc

L’after du samedi soir dans les rues de Mulhouse :

 

Michaël Mention remercie chaleureusement Michaël Corbat, libraire à Belfort et membre du jury du prix littéraire du FSN

    

Je pourrais vous raconter plein d’histoires, mais ça prendrait des plombes ! Je pourrais vous parler d’un chien rouge géant, de knacks, d’une valise oubliée dans le train et qui traverse la frontière suisse deux fois sans exploser avant d’être retrouvée (sans doute le plus grand des miracles de ce week-end), des boules de papier à messages que s’envoyaient ces grands enfants que sont les auteurs (allez voir la page Facebook de Nicolas Beuglet ou encore Niko Tackian si vous voulez vous amuser)… Mais, ce qui se passe au FSN reste au FSN 😉

Partage

En amont du FSN se tenait la projection en exclusivité des courts-métrages en lice pour le prix SNCF, au cinéma Bel-Air. Une belle marque de confiance. Eh oui, la confiance, un autre ingrédient pour faire des miracles.

Discours et remise des prix :

Discours de deux de nos trois pères fondateurs du Festival : Luc Widmaier, notre libraire de la librairie Bisey, et Hervé Weill

Les mots chaleureux du parrain 2018 : Franck Thilliez

Le prix remis par notre partenaire, le quotidien L’Alsace, à Hervé Commère pour son roman Sauf

Le prix du concours photo sur le thème du polar, organisé par le quotidien L’AlsaceMarc Specker (ce n’est pas lui sur cette photo de remise du prix, mais son modèle d’un jour)

Le prix du court-métrage amateur sur le thème du polar, organisé pat la nouvelle chaîne de TV Ligne 68, et remis à Marc Schaub

Cette année, le FSN a organisé un concours de nouvelles à destination des classes de 4ème des collèges mulhousiens. Formidable participation des collégiens soutenus par leurs professeurs. Et les textes étaient vraiment bons ! Photo de la remise du prix en public le samedi

Le grand prix littéraire du Festival Sans Nom 2018, remis à Michaël Mention pour son roman Power :

En présence de 11 des 12 membres du jury (organisateurs, blogueurs, libraires et lecteurs). Rappel des romans en lice cette année.

Mon discours de présentation de tous les membres du jury et des romans en lice, avec mes blagues à deux balles (sur celle-ci, je crois que je charrie notre libraire sur le fait qu’il est sous amphétamines depuis 8 mois)

Une autre blague à deux balles (je ne saurais dire laquelle)

Ces canailles de jurés qui me coupent en plein discours pour m’offrir du chocolat. CHOCOLAT !!!

Michaël Mention !!

Les tables rondes :

La thématique de cette année était : Du roman noir à l’écran

Passion, joie et rires en pagaille !

Rencontre avec R.J. Ellory et René Manzor qui ont parlé de leurs derniers romans et de la future adaptation du roman de Roger Ellory « Seul le silence » avec René Manzor à la réalisation. Aude, notre visiteuse alsacienne qui vit aux USA, a gentiment et formidablement traduit les mots de Roger. Table ronde menée par Hervé Weill.

Aude se retrousse les manches avant le boulot ! 😉

Rencontre avec Franck Thilliez, menée par Hervé Weill

         

120 personnes très attentives et passionnées pour écouter Franck Thilliez

Rencontre avec Michel Bussi, notre invité d’honneur, menée par Hervé Weill

Les tables rondes dans la superbe salle de la SIM, 16 rencontres étalées sur l’ensemble du samedi et du dimanche

Table ronde passionnante sur le thème des romans adaptés à l’écran : Michel Bussi – Ingrid Desjours – Barbara Abel. Animée par bibi

 

Table ronde sur ces romanciers également scénaristes, avec Franck Thilliez, Laurent Scalese et Niko Tackian

Table ronde : Le thriller français visite l’hexagone et le monde, avec Claire Favan, Ian Manook et Patrick Bauwen (énorme crise de rires !)

2018 : Ian Manook qui découvre l’existence du micro 😉

« On va raconter des conneries, hein Ian ! » 😉

Oui, ils ont fait rire l’assemblée !

Table ronde sur le roman noir vu à travers les yeux des éditeurs, avec les passionnantes interventions de Caroline Lépée (éditrice chez Calmann-Lévy), Caroline Ripoll (éditrice chez Albin Michel) et Glenn Tavennec (directeur de la collection La Bête Noire chez Robert Laffont)

Un chouette échange dans la bonne humeur, avec les éditeurs qui présentent au public les livres des autres 😉

Bonne ambiance entre les éditeurs ! Glenn Tavennec qui présente le livre édité par Caroline Lépée 😉

Et Caroline Lépée qui lui rend la pareille !

  

Hervé Commère et Nicolas Beuglet, animée par Hervé weill sur le thème des thrillers profondément humains

Anne Plichota et Cassandra O’Donnell, animée par Caroline Noel sur le thème « Suspense et jeunesse »

Michaël Mention et Jean-Bernard Pouy, animée par Hervé Weill sur le thème « Pouvoir et révolution, le roman noir et les faits de société »

Rodolphe et Christian Maucler, animée par Dominique Meunier. Deux auteurs de BD qui travaillent ensemble (scénariste et dessinateur). Quand le polar se dessine

L’autre rencontre BD avec Yomgui Dumont (qui à mis en dessin les scénarios de Franck Thilliez), Jean-Charles Gaudin et Christophe Picaud, toujours animée par Dominique Meunier


Romain Slocombe et Gaëlle Perrin-Guillet, animée par Luc Widmaier sur le thème du polar qui fait parler le passé

Danielle Thiéry et Benoît Philippon, animée par Luc Widmaier sur le thème des romanciers également scénaristes

Maxime Gillio et Mathieu Menegaux, animée par Caroline Noel sur le thème Thérapie et justice

Rencontre de la Ligue de l’Imaginaire : Franck Thilliez – Ian Manook – Barbara Abel – Laurent Scalese – Patrick Bauwen

Et puis, ce qui aura été le clou de spectacle en matière de rire, la journée du samedi qui se termine en roue libre, avec un vrai stand-up des 5 auteurs présents de la Ligue de l’Imaginaire. Plusieurs jours après, j’en ai encore mal aux zygomatiques. Je pense que les spectateurs présents s’en souviendront longtemps ;-). Il faut dire que ça commençait fort, avec chaque auteur désigné pour en présenter un autre. Des rires mais aussi une très intense émotion (avec des mots très forts) et une incroyable complicité. Vive la Ligue de l’Imaginaire !

   

Le mot de Laurent Scalese sur sa page Facebook, qui m’a collé un large sourire et fait verser une larme :

« La Ligue de l’Imaginaire is ALIVE, et bien ALIVE ! :-). C’était ce week-end, au Festival Sans Nom 2018. L’apothéose fut, pour mes camarades et moi, ce débat extraordinaire, drôle, très drôle, émouvant, sur notre belle ligue ! 🙂 Nous avons vécu de très beaux moments ensemble depuis dix ans, mais celui-là, alors celui-là, il était plus que génial, magnifique, inoubliable. :-). Merci à Yvan d’avoir su comment « relancer la machine », avec tant de tact, d’humour et d’intelligence. Et un IMMENSE merci à toute l’équipe du festival »

Conclusion

Le Festival Sans Nom 2018 a été une formidable réussite populaire. Beaucoup de visiteurs, des gens heureux partout, tout le temps, de l’amour. Et la preuve que le polar est une grande Famille. Ma gratitude éternelle pour toutes vos bonnes ondes.

Rendez-vous en 2019 ! Notez les dates : les 19 et 20 octobre

Lien vers le compte-rendu de Collectif Polar



Catégories :Littérature

Tags:, ,

28 réponses

  1. Un grand Salon ! pas besoin de nom, un salon où il faut être, un salon où je me suis sentie bien où toute l’équipe étaient au petit soin, des auteurs détendus, le rendez vous des amoureux du polars, thrillers et romans noirs, promis je reviendrai 😊

  2. Mais mais mais IL EST FANTASTIQUE CE FESTIVAL SANS NOM ….

    OH PUNAISE pourvu que je puisse venir l’année prochaine

    Merci Merciiiiii pour ce super reportage
    A bientôt
    Bises

  3. Les absents ont toujours tort…
    Merci pour ces magnifiques moments de partage, de joie de vivre, de complicité et de pur bonheur…
    J’espère de tout cœur assister au Festival des Festivals lors d’une prochaine édition.
    D’ici là, je ne manquerai pas de lire ta prose (que j’attends toujours avec grande impatience).
    À bientôt Yvan ! 🙂

  4. Comme je suis triste de ne pas avoir été là. 😔😔
    J’espère être là pour la 7eme édition.
    Bisous Yvan

  5. Oh punaise ! Non pas le Festival Sans Nom !
    Au secours ils sont tous devenus fous à Mulhouse. 😛
    Merci mon ami de me permettre années après année à passer ces extraordinaires moments.

  6. J’aurai tant aimé être parmi vous! merci pour ces jolies photos qui rendent le plaisir de ce salon!


  7. https://polldaddy.com/js/rating/rating.jsBravo pour ce festival rien qu’à voir les photos on en ressent l’atmosphère pas pu être parmi vous mais quels superbes retours merci pour les photos

  8. Ce festival a l’air super sympa. Ça doit demander énormément de travail mais le résultat est magnifique. Merci de t’investir autant pour faire vivre notre passion commune! C’est grâce à des gens comme toi que la littérature peut continuer!

  9. Il faut que je fasse ça un jour. Cela donne trop envie !

  10. Ce festival est vraiment devenu une manifestation incontournable en France ! Bravo à tout les bénévoles et à toi Yvan pour tout ton travail. Quelle ambiance exceptionnelle.

  11. Je parie que tu as bu des mojitos avant, ou alors, ton eau, c’est du rhum pur… J’adore le petit mot sur le t-shirt de David !!! Excellent.

    beau boulot l’ami.

  12. Quel merveilleux compte-rendu tu nous as proposé là mon Yvan !!!
    J’ai adoré chaque mot et chaque photo qui retranscrivent avec tant de charme l’ambiance extraordinaire qui régnait à Mulhouse durant ces 3 jours. Merci de nous avoir permis (aux membres du jury) de vivre un moment exceptionnel qui restera gravé dans nos âmes éternellement et merci à tous les organisateurs d’avoir permis aux visiteurs et aux auteurs présents de passer un moment inoubliable hors du temps et des tracas du quotidien. Vivement l’année prochaine ! Je veux revivre ce moment à l’infiniiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!

    ps : merci pour tes gentils mots qui me touchent aux tréfonds de mon coeur. Je t’aime aussi mon ami ❤

Rétroliens

  1. Concours : novembre 2018 – 1 gagnant, 6 livres récents à gagner ! – EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :