Lettre au Papa Noël 2013 – Mes suggestions de romans

Le mois de décembre 2013 débute, il est grand temps de sérieusement se pencher sur les cadeaux à faire ou se faire.

Si par hasard vous manquez d’idées ou si vous hésitez encore, voici pour moi les titres marquants de 2013. Je vous propose mes petits commentaires sur chacun d’eux, afin de tenter de vous donner envie de vous y plonger.

15 romans absolument inoubliables.

15 romans qui vous hantent longtemps après en avoir fini la lecture.

15 romans qui risquent fort de rester en moi pour longtemps.

Vous trouverez le lien vers mes chroniques en cliquant sur le titre ou la couverture.

Paul Colize – Un long moment de silence

Le roman noir par excellence. Un roman particulièrement touchant, d’une profondeur rare. Un sujet fort, entre passé et présent. La quête d’un homme qui essaye de comprendre son passé et qui va le plonger dans les méandres de la 2ème guerre mondiale.

Une des plus belles plumes européennes du genre. Un roman émotionnellement puissant.

Donato Carrisi – L’écorchée

Cette « suite » de son roman Le chuchoteur, peut parfaitement se lire indépendamment. En matière de thriller psychologique, c’est d’une rare intelligence.

Une construction de l’histoire sans faille, des personnages écorchés et tellement attachants, une écriture entièrement tournée vers le récit. Plein de créativité et loin de toute violence inutile : un must.

R. J. Ellory – Mauvaise étoile

Ce roman, tour à tour polar, roman noir et thriller n’a laissé personne indifférent. Certains ont été déçus, mais les nombreux lecteurs qui ont adoré pensent, comme moi, que c’est l’une des plus belles réussites de l’année.

Qui mieux qu’Ellory sait plonger dans les affres de l’âme humaine avec autant de profondeur, de justesse et d’humanité ? Inoubliable !

Yannick Monget – Resilience

Un thriller post-apocalyptique oui, mais signal d’alarme. Un roman qui tente d’ouvrir les conscience sur les dangers du nucléaire, un cri d’alerte mais aussi un cri d’amour pour l’humanité et un vrai message d’espoir. Ce roman se lit clairement comme un thriller, l’intrigue extrêmement prenante et le récit ultra documenté.

Une fiction (on l’espère…) d’utilité publique.

Ian Manook – Yeruldelgger

Sans aucun doute pour moi, la révélation de l’année, en ce qui concerne un premier polar.

Un premier essai et un coup de maître ! Tout y est : une intrigue magnifique qui ne faiblit jamais, un contexte original et totalement immersif (La Mongolie, entre tradition et modernité), une plume éclatante et une intrigue coup de poing.

Gilles Legardinier – Et soudain tout change

Si vous avez du mal avec la morosité ambiante, laissez-vous contaminer par le virus Orange. Gilles Legardinier est le Docteur Feelgood qu’il vous faut, un écrivain qui va vous redonner du peps, le moral et vous faire retrouver foi en l’humanité.

C’est drôle, plein d’esprit et émouvant. Un auteur qui ne tente rien d’autre que vous faire du bien. Inégalable dans le domaine.

Franck Thilliez – Puzzle

Pas la peine de présenter l’auteur, et pourtant… Pourtant il est capable de se renouveler, capable de sortir de ses schémas, tout en restant ce qu’il est au plus profond : un magnifique raconteur d’histoires.

Ce n’est peut-être pas l’histoire la plus originale de l’année, mais en matière de thriller psychologique c’est imparable. Oubliez le nom sur la couverture et son passé littéraire pour vous laisser embarqué par cette intrigue parfaitement maîtrisée.

Pierre Bordage – Chronique des ombres

Bordage est un auteur majeur de la SF française. C’est surtout un immense conteur et un vrai humaniste.

Il n’en est pas à son coup d’essai en matière de récit post-apocalyptique, mais celui-ci est idéal pour se plonger dans son univers. Un roman vraiment grand public, une histoire qu’on ne lâche pas, des personnages profondément touchants, et un thème qui fait réfléchir sans jamais  mettre de coté l’aspect divertissement.

Ghislain Gilberti – Le festin du serpent

Pour un premier roman (papier) c’est une réussite étonnante et (pour moi) l’un des plus belles surprises de l’année.

Un thriller haletant, hyper documenté (je n’ai que rarement vu ça), une intrigue au cordeau, deux personnage qu’on sera content de retrouver dans une prochaine aventure, une écriture qui colle parfaitement à ce genre littéraire. Totalement bluffant.

Laurent Guillaume – Black cocaïne

Oubliez ce que les médias veulent faire passer comme image sur le Mali. L’auteur, ancien flic des stups et qui a travaillé dans le pays, sait de quoi il parle.

Cela nous donne un polar noir (sans aucun mauvais jeu de mot), d’une incroyable intensité, admirablement maîtrisé par un auteur au sommet de son art et qui confirme qu’il deviendra rapidement incontournable.

Paul Cleave – Nécrologie

En matière de thriller sombre, Paul Cleave est un virtuose en la matière.

Ce troisième roman publié en France confirme qu’il n’a pas son pareil pour nous concocter une intrigue prenante et qui fait la part belle à la psychologie (particulièrement) tourmentée de ses personnages.

Un récit clairement angoissant, mais également profondément touchant.

Barbara Abel – Après la fin

Avec cette suite de « Derrière la haine » (mais qui peut se lire indépendamment), l’auteure prouve magistralement qu’elle est devenue la référence en matière de thriller psychologique mêlant personnages du quotidien.

Elle sait instiller à merveille le venin dans ce quotidien qui pourrait être le notre et rend ainsi son histoire glaçante et tellement crédible, loin de toute violence inutile. Une suite parfaitement maîtrisée.

Jean-Philippe Depotte – Le chemin des dieux

Bienvenue au Japon, l’auteur vous emmène dans un voyage extraordinaire à travers le pays, entre traditions, coutumes et modernité.

Un roman fantastique qui utilise à merveille l’héritage et le folklore de ce pays étonnant pour nous faire sortir de notre cadre habituel et nous plonger dans une histoire fascinante, profondément dépaysante et qui captivera un large public, tant l’auteur possède son sujet.

Stephen King

22/11/63

Docteur Sleep

Deux romans du King la même année, deux chefs-d’oeuvre. Depuis Dôme, l’auteur est (pour moi) au sommet de son art.

Pas la peine d’en faire des caisses : 22/11/63 est mon roman préféré, toutes périodes confondues. Le roman ultime, la quintessence de l’art du maître. Un roman à la croisée des chemins, SF, fantastique, mais surtout roman initiatique. Un récit qui prouve que King n’est pas le maître de l’horreur comme certains veulent le présenter de manière réductrice, mais bien le maître de l’émotion. 900 page de bonheur à l’état pur, jamais je n’ai ressenti de telles émotions à la lecture d’un roman.

Docteur Sleep, suite de Shining, n’est en aucun cas un vulgaire copié / collé. N’hésitez pas à plonger dans cette lecture, même si vous n’avez pas lu Shining, King intègre admirablement le passé du personnage principal dans cette histoire fantastique qui a le don de vous coller la chair de poule. Pas tant par les scènes d’horreur, mais bien par l’émotion qui se dégage ce cette magnifique histoire. Un récit très personnel où l’auteur a mis beaucoup de lui même, une maîtrise du récit inégalée et quelques scènes d’anthologie. Chronique à venir.

Et puis, lettre au Papa Noël ou pas, achetez des livres, ceux de cette liste ou d’autres. Une belle lecture est toujours un petit miracle 😉



Catégories :Classements livres, Littérature

Tags:, , , , , , , , , , , , , ,

33 réponses

  1. Oh, je pensais que tu allais envoyer une lettre au père Noël avec les livres que tu aimerais recevoir sous le sapin…

    Tes idées cadeaux, elles sont déjà sur ma liste !! Certains je les ai lu, d’autres, je les possède enfin et puis, il m’en reste encore à trouver 😉

    Si jamais… je ne fais pas de sapin, mais tu peux en déposer quelques uns devant ma cheminée… 🙄

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      je ne m’inquiétais pas te concernant, je sais que tu suis cette affaire de près, pas de surprises pour toi 😉
      Si tu fais l’économie du sapin, ça te fait 1 livre en + 😉

      • C’était un faux qu’on m’avait offert…

        Oh, j’ai été sciée, moi, l’auteur, Ian Manook, il est passé sur mon blog, à l’article « happy birthday » et m’a souhaité un bon anniversaire en souriant du fait qu’il était mon cadeau…

        J’en reviens pas…manque plus qu’un gros kiss de Doyle et j’ai des étoiles dans les yeux… 😳

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          ce mec est extraordinaire !

          • Là, je peux confirmer que oui ! faut le faire, un truc pareil. Dingue, j’ai papoté avec Caryl Férey, Ghislain Gilberti, Manook…

            Je comprends mieux ton addiction aux interviews… c’est une drogue ! 😉

            • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

              eheh, tu verras que c’est un enrichissement de tous les instants et un vrai « gonfle-moral » (hein, quoi, il existe pas ce mot ?)

              • Écoute, tu gonfles ce que tu veux, mais je ne veux rien savoir !!

                Discuter avec les auteurs, c’est plus remontant que la pilule bleue… du Prozac sans ordonnance, des étoiles dans les yeux sans cocaïne… 😉

  2. allez hop, je peux poster ma lettre maintenant! merci papa Noel Yvan! 😉

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      vu que tu en as déjà lu un bon paquet de cette liste, ça devrait aller 😉

  3. Je vois que dans ta hotte il y a quelques livres qui sont aussi dans la mienne.
    Mais bientôt il y en aura d’autre. A suivre….

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      je veux voir ta liste aussi 😉 J’ai confiance en la qualité de tes conseils 😉

  4. J’ai hâte que L’écorchée sorte en poche! J’avais adoré le chuchoteur! En tout cas jolie liste, ça donne envie tout ça.

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Merci pour le message et pour ton passage par ici 😉
      Oui, les romans de Carrisi valent vraiment la peine !

  5. Six étaient déjà notés sur ma « liste potentielle » 😉

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Bon score 😉
      Merci pour ton message !

  6. Je vais piocher là-dedans ! merci 😉

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      de rien, c’est le but 😉
      Merci à toi

  7. Black Kat – Ni O-, ni A- ... juste mon sang artistique, passionnément livresque...

    Mmhhh, ça va, je ne suis pas à la ramasse… mais je suis sur liste noire du Père Nouwell… ma liste est énorme… 😉 Pourtant je suis bien sage… je ne comprends pas!!! 😀

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Moi non plus je ne comprend pas, je vais lui faire un lettre lui confirmer que tu as été sage 😉

  8. Sido – lectrice compulsive, j'adore partager mes coups de coeurs et donner des conseils de lecture sur mon blog, http://errancesimmobiles.com. Je vous y attends !

    Le chuchoteur et l’écorchée me tentent bien mais en Top one, je place le dernier Stephen King !
    Le problème est… qu’on ne m’offre plus de livres depuis longtemps: « tu dois l’avoir lu », « on ne sait pas quoi t’offrir »… on verra bien si cette année, Noël est surprenant !
    Merci pour tes conseils !

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      oh les vilains qui n’offrent plus de livres 😉
      Tu as bien compris ce que je pensais du dernier King 😉
      Merci pour ton message !

      • Sido – lectrice compulsive, j'adore partager mes coups de coeurs et donner des conseils de lecture sur mon blog, http://errancesimmobiles.com. Je vous y attends !

        De rien ! C’est un plaisir pour moi de papoter de ma passion avec d’autres et de m’enrichir de leur différence 😉

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          C’est exactement ça 😉
          C’est toujours passionnant d’échanger, même quand on est pas du même avis !

  9. Lord Arsenik – Noumea - Nelle-Calédonie

    Etonnant tu as lu Doc Slip mais pas posté de critique… Comment se fesse ? Tu sembles pourtant avoir aimé le bouquin. (Ce n’est pas un reproche, juste une pointe de curiosité personnelle).

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Oui ça peut paraître étonnant 😉
      Juste entre nous deux : j’ai trouvé ce livre tellement bon, que j’ai envie de faire quelque chose de spécial, pas un chronique classique. Ça risque de me prendre pas mal de temps, mais il faut ce qu’il faut 😉

      • Lord Arsenik – Noumea - Nelle-Calédonie

        Alors là ça ne fait que titiller d’avantage ma curiosité. Mais je reconnais volontiers que ce bouquin n’est pas facile à chroniquer en quelques lignes.

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          Va falloir attendre 😉
          Je suis super motivé par mon idée, et je vais peut être me planter dans les grandes largeurs 😉

  10. Lord Arsenik – Noumea - Nelle-Calédonie

    Sinon sur ta liste j’en ai 6 déjà lus et 4 en stock. Vu l’épaisseur dudit Stock je ne sais pas quand je pourrais les attaquer, ça donne le tournis (ah non ça c’est un vieux reste de gueule de bois).

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      oui oui ça c’est l’alcool des îles 😉

  11. J’ai 10/15 et bientôt 11/15!!! Waouhhhh!!!!! Je m’épate parfois!!! J’ai gagné quoi??? Où est la liste de lots??? J’imagine que je vais gagner le premier prix??? Quoique le premier prix, je l’ai eu ce week end…c’était de vous rencontrer!! Bon…je devine que j’aurai le deuxième..ben non…je l’ai eu aussi….c’était de partager des moments de « purbonheurintense » avec vous! J’espère avoir le troisième alors…ben zuuut…je l’ai déjà aussi…avoir des belles photos souvenirs!!! J’ai compris j’aurai le quatrième…yeeeess!! C’est quoi le quatrième????? ahahahahaha

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      A t’offrir, je n’ai plus que ma sincère amitié en stock 😉
      certains doivent se demander de quoi tu parles, mais je confirme pour les points 1, 2 et 3 😉

      • Le quatrième prix est en OR!!! 🙂 J’adooore ce prix!!! 🙂 Merci…je suis comblée!

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          😉

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

%%footer%%