Michel Bussi – Nymphéas noirs

4° de couverture

Tout n’est qu’illusion, surtout quand un jeu de miroirs multiplie les indices et brouille les pistes. Pourtant les meurtres qui troublent la quiétude de Giverny, le village cher à Claude Monet, sont bien réels.

Au coeur de l’intrigue, trois femmes : une fillette de onze ans douée pour la peinture, une institutrice redoutablement séduisante et une vieille femme aux yeux de hibou qui voit et sait tout.

Et puis, bien sûr, une passion dévastatrice. Le tout sur fond de rumeur de toiles perdues ou volées, dont les fameux Nymphéas noirs. Perdues ou volées, telles les illusions quand passé et présent se confondent et que jeunesse et mort défient le temps.

Mon avis

« Nymphéas noirs » est, à l’image de son sujet, un camaïeu d’émotions. C’est un roman noir, mais qui sait tirer parti de l’étendue de la palette graphique du genre.

Un roman en trompe l’œil, magistralement maîtrisé par Michel Bussi, tout au long d’une histoire profondément originale, surprenante et même instructive !

Une histoire toute en nuances, parfaitement contée par l’auteur. Un récit entre ombres et lumières, constitué de multiples couches, qui fait que le lecteur va de surprise en surprise jusqu’à un final magnifique et empli d’émotion (ce n’est pas si souvent le cas, dans ce genre littéraire).

C’est vraiment un polar de grande qualité que nous propose Bussi : histoire singulière, personnages très travaillés, surprises amenées avec intelligence, écriture addictive.

Et une très bonne idée de départ de dessiner son intrigue dans le milieu de la peinture, sur les traces de Monet. Que l’on s’intéresse ou non à la peinture, Bussi arrive à capter l’attention et à captiver parfaitement le lecteur.

Au final, un polar tout en nuances, une peinture au couteau qui sait utiliser tous les pigments qui teintent une intrigue mémorable.

Mention spéciale à la superbe couverture de la réédition poche de 2013 chez Pocket.

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥

Émotion : ♥♥♥♥

Note générale : ♥♥♥



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

22 réponses

  1. Mais oui!!!! C’est tout à fait ça!!! Même si ce n’est pas mon préféré, je l’ai totalement dévoré. J’ai adoré cette histoire. Il faut dire que j’apprécie beaucoup cet auteur. Je ne vais rien dire de plus puisque tu as tout dit et très bien dit d’ailleurs!!!!

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      merci 😉
      Moi aussi j’aime beaucoup cet auteur, mais dans mon cas je crois que celui-ci est mon préféré

    • Ben vas-y, Foumette, rajoutes-en !!! 😀

  2. Waouh je suis ravie de lire cette superbe chronique qui me donne l’envie de le faire passer devant quelques autres … Merci mon cher Yvan et nous en reparlerons ! Bises …

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Je suis impatient d’en reparler avec toi, c’est toujours enrichissant !

  3. Asphodèle – https//leslecturesdasphodele.wordpress.com https://motsandco.wordpress.

    Je l’avais déjà noté mais ton avis tout en nuances impressionnistes en rajoute une couche, si je puis me permettre ce mauvais jeu de mots ! Il est noté, comme tant d’autres, ma prochaine descente en librairie va être ruineuse ! 😀

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      tu peux te le permettre, c’est tout à fait adapté 😉

  4. Yvan, je m’écroule dans le divan, car en lisant ton avis si vivant, si enthousiasmant, j’en ai les bras ballant ! 😀

    La minute de poésie pourave vous était offerte par Belette !

    Bon, tu devines, j’ajoute le livre !! Merci Yvan *voix glaciale* 👿

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      va déposer ton texte immédiatement avant de te le faire voler (par un rappeur quelconque)

  5. Mais arrêêêêêête Gruz avec tes chroniques de folie. Je ne sais plus où donner de la tête avec tous ces auteurs que tu me fais découvrir. Va falloir que je fasse installer une clé USB dans mon cercueil 😛 Pfffff

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Bon ok j’arrête…
      Ahahah même pas en rêve ! 🙂
      Tu as raison, faut profiter du confort moderne, même dans son cercueil 🙂

  6. Très belle chronique. Bravo ami blogueur 🙂
    J’avais adoré ‘un avion sans elle’ et j’ai hâte de lire celui-la.
    Mais il faut avant que ma liste diminue un peu.
    Amitiés

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Merci 🙂
      Tu as encore un tel espoir ? Nos listes ne diminuent jamais 🙂

  7. Je suis une grande rêveuse 😉

  8. Il faut vraiment que je découvre cet auteur bon sang. J’en entend parler partout et ça commence vraiment à me titiller…

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      ça commence seulement ?? Mince alors, j’ai pas du être assez clair 😉

  9. Black Kat – Ni O-, ni A- ... juste mon sang artistique, passionnément livresque...

    Belle chronique… une de plus… tu me tues, là… 😉

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Ah non, va pas clamser, hein ! Tu nous es indispensable ! 😉

  10. Ca sera celui ci finalement le prochain!!!!En cours de lecture…..J’espère qu’il me ravira autant……….

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      c’est mon préféré de l’auteur 😉

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

%%footer%%