Sélection de sorties littéraires : octobre et novembre 2022

Voici une sélection toute personnelle de sorties littéraires d’octobre et novembre 2022qui ne se veut absolument pas exhaustive.

Elle est uniquement le reflet de mes goûts variés et de mes envies actuelles.

Bonnes découvertes, bonnes futures lectures ! Allez chez vos libraires et lisez !

Claire Favan – De nulle part (HarperCollins) 05/10

Chatou. Fin des années  1990. Deux nouveau-nés sont trouvés et confiés à l’Assistance publique. Des jumeaux que l’existence va vite se charger de séparer.
Trappes. 2020. Ballotté de foyers sordides en familles d’accueil, Antoine, dit «  Tony  », s’est construit tant bien que mal avec l’idée que la vie est un combat. Il lutte pour mener de front études de droit et petits boulots, et qui sait  : dépasser sa condition. 

Alors que tout ce qu’il réussit à faire est d’accumuler les dettes, se présente un beau jour à sa porte un certain Raphaël. Raf, c’est son frère, sa copie conforme et son exact contraire, un héritier qui a les codes et la confiance qui va avec. Raf a un plan qui peut changer le destin de son frère. Passé la surprise de la première rencontre, Tony hésite à qualifier la visite de providentielle. Car il n’oublie pas  : l’échec est inscrit en lui depuis son premier cri. Mais il reste l’espoir. Cet espoir qui engendre le supplice.

Claire Favan livre un étouffant thriller psychologique et un cri de révolte contre la tragédie endurée par les enfants placés.

Gilles Legardinier – Le secret de la cité sans soleil (Flammarion) 05/10

Près de huit siècles après sa chute, la forteresse de Montségur n’a toujours pas livré son secret. Quel est donc ce fabuleux trésor que Templiers et cathares ont protégé au prix de leur vie ? Quel inestimable savoir rapporté des confins du monde cachent encore les entrailles du vénérable nid d’aigle ?Quelques hommes que rien ne destinait à vivre cette aventure vont devoir exhumer d’urgence cet héritage avant qu’il ne tombe aux mains de ceux qui veulent en faire l’instrument du chaos. Pour avoir une chance de réussir, il va leur falloir résoudre les énigmes, affronter l’inconnu, et surtout survivre aux pièges… Contre la montre, confrontés à ceux qui les menacent, ils n’ont pas d’autre choix que d’achever ce que leurs prédécesseurs ont commencé en 1244…

Fabrice Colin – Golden Age (Hachette) 05/10

« Il nous faut distinguer trois mondes. Le Nôtre, le Leur, et celui du milieu : le Delirium. »

Dandelion Manor, Dorset, juillet 1914.

Dans la langueur d’un été secoué par les éclairs menaçants de la guerre qui approche, quatre écrivains vieillissants, jadis si créatifs, sont réunis. L’inspiration s’est envolée ; les bruits de bottes feraient-ils fuir les fées ?

A leurs côtés, un elfe sauvage et fantasque, une femme secrète assoiffée de réponses et un enfant rêveur connecté aux univers visibles et invisibles assistent aux derniers soubresauts de ce monde qui meurt. Jusqu’où iront les créatures déboussolées pour faire revenir leurs muses ? Et qu’advient-il de ce qui compte vraiment quant tout s’écroule ? 

Un peu, beaucoup… à la folie – Recueil de nouvelles (HarperCollins) 05/10

Les grands noms de la littérature brisent le tabou de la santé mentale. 

Tous concernés ! De près ou de loin, nous sommes tous concernés par la santé mentale.

Pourtant, on n’en parle pas, ou si peu. Est-ce la honte de la mise à nu ? La crainte d’être jugés ? La peur du rejet ?

Bipolarité, dépression, anxiété, addictions, schizophrénies… Bien souvent invisibles, les maladies psychiques recouvrent des réalités variées. Mais elles ont un point commun : discriminantes et méconnues, elles finissent par couper du monde.
Si taboues, mal-aimées soient-elles, elles doivent sortir de l’ombre. Plus elles seront visibles, plus elles auront de chances d’être comprises, prises en charge, accompagnées.

Dix auteurs se mobilisent pour faire de la santé mentale leur muse idéale le temps d’une nouvelle. Avec un thème qui les relie : Invisible.

Jacques Saussey – L’aigle noir (Fleuve) 06/10

Une île de rêve
Un tragique accident
Le thriller de tous les dangers

Un sorcier vaudou qui décide de fonder une obscure Eglise loin de son Togo natal. Un homme qui meurt dans une terrible attaque de requin. Une petite fille qui se replie sur sa détresse de jour en jour. L’île de la Réunion, malgré ses paysages entre lagons turquoise et montagnes luxuriantes, n’a rien du paradis auquel Paul Kessler s’attendait. Pourtant, cet ex-commandant de police n’aspirait qu’à un peu de tranquillité jusqu’à sa rencontre, à Toulon, avec Hubert Bourdonnais.

Trois ans plus tôt, ce riche industriel a quitté son île en confiant la direction de la vanilleraie familiale à Pierre, son fils unique. Mais celui-ci est décédé dans un crash d’hélicoptère il y a peu. Et si la gendarmerie a conclu à un accident, Hubert Bourdonnais, lui, ne croit pas à cette thèse. Face à ses doutes, Kessler a alors accepté de mener l’enquête, sans imaginer qu’il serait confronté à une réalité bien sombre…

Harlan Coben – Identités croisées (Belfond) 06/10

WILDE.
Il vit loin du monde, dans une forêt du New Jersey. C’est un enquêteur aux méthodes très spéciales. Nul ne sait d’où il vient, pas même lui.
Un site internet, une recherche ADN et soudain une piste.
Le secret de ses origines ? Enfin ?
Un lointain cousin, star de téléréalité. Un homme suivi par une nation entière.
Wilde touche au but mais le cousin disparaît.
De lui ne reste qu’une photo énigmatique postée sur les réseaux sociaux.
Mise en scène ? Conspiration ? Pire encore ?
Wilde est sur ses traces.
Et il n’est pas le seul.
AU CŒUR DE CES IDENTITÉS CROISÉES SE CACHE UN PIEGE MORTEL…

Gwenaël Bulteau – Le grand soir (La manufacture de livres) 06/10

22 janvier 1905. Paris se presse à la suite du cortège funéraire de Louise Michel, icône légendaire de la Commune. Parmi les ouvriers, la jeune Jeanne Desroselles, travestie en femme du peuple, se mêle à la foule. Idéaliste et militante, cette jeune héritière fréquente depuis quelques mois les rassemblements publics, vibrant des revendications de ceux qui luttent pour la justice et la liberté. Mais ce matin d’hiver sera pour Jeanne le dernier. Aux yeux de la police comme de sa famille, Jeanne s’est volatilisée. Sa cousine Lucie n’entend pas se satisfaire de cette conclusion, et elle se glisse de tavernes en ruelles pour retrouver la trace de la disparue. Pendant ce temps, aux quatre coins de la France, les manifestations se multiplient, les femmes se rassemblent pour faire entendre leur droit à la parole et à disposer de leur corps, les mineurs et les ouvriers réclament un travail qui ne les condamne pas à mort… Tous s’apprêtent à venir massivement à Paris, manifester ensemble le 1er mai. Ce sera le Grand Soir.

Après La République des faibles, lauréat de plusieurs prix littéraires, Gwenaël Bulteau nous entraîne aux côtés de Lucie, dans une Belle Époque vibrant au son des cris de révolte.

Joyce Carol Oates – Un (autre) toi (Philippe Rey) 06/10

Une exploration aussi troublante que brillante sur ces vies que nous aurions menées si nous avions fait des choix différents

Dans Un (autre) toi, la libraire de la petite bourgade de Yewville se prend à imaginer ce qu’aurait pu être sa vie si ses résultats médiocres à l’examen de fin d’études ne l’avaient pas contrainte à sacrifier ses rêves d’indépendance, alors qu’à quelques pas de là, de retour dans la demeure familiale, une écrivaine accomplie est troublée de se projeter en bibliothécaire mère de famille, celle qu’elle aurait pu devenir si elle
n’était jamais partie. Dans Guide Bleu, un professeur retraité part à la recherche de son amour perdu et le retrouve sous la forme d’un oiseau. Dans La fente, une jeune fille décédée brutalement déambule parmi les vivants sans comprendre qu’elle n’est plus de leur monde.

Joyce Carol Oates explore brillamment les réalités alternatives auxquelles nous avons échappé. Amours déçues, espérances trompées, regrets amers, autant de sentiments déclinés dans toute leur noirceur, et que l’autrice prend plaisir à manipuler. Saisissantes, incisives, les quinze nouvelles de ce recueil bousculent les destinées de leurs personnages dont le principe de vie n’est autre que l’absolue liberté de la création en littérature – cela pour le plus grand délice des lecteurs.

Pierre Léauté – The 8 list (L’homme sans nom) 06/10

Dis moi qui tu hais, je te dirai qui tu es.

Marre du patron, mais tu es un peu lâche ? Tu ne supportes plus ton mari ou ton voisin ? Il y a un moyen pour libérer ta colère sans finir derrière des barreaux. Télécharge la top app de la décennie !

Un milliard d’utilisateurs dans le monde… Tout ce que tu as à faire, c’est inscrire les huit noms des personnes que tu détestes le plus. C’est gratuit, sans âge limite et surtout sans morale.

The 8 list, c’est l’idée folle de Thomas, un développeur qui crée un géant mondial des réseaux sociaux. Suivez le parcours d’un ambitieux capable du pire pour réussir.

Avec The 8 list, Pierre Léauté achève dans son huitième roman une étude contemporaine de la haine numérique, après la haine politique dans Je n’aime pas les grands et la haine sociale dans Retour à Malataverne.

Une plongée à la Black Mirror dans les travers de notre société dans laquelle notre identité et nos données personnelles sont à vendre. Un technothriller cynique et prophétique.

Et vous, quelle sera votre 8 list ?

Roberto Cotroneo – La maison de verre (Buchet-Chastel) 06/10

Après avoir décidé d’interrompre ses études de médecine, la jeune Margherita B. devient la préceptrice de Lavina et Lucrezia, les deux jumelles d’Alessandra et Umberto Ordelaffi, au début de l’été 2018. Son expérience au sein de la sublime maison d’architecte aux parois de verre dans laquelle réside cette famille d’aristocrates, où tout le monde peut voir et être vu, s’annonce idyllique pour la jeune femme ; d’autant plus que les jumelles, liées entre elles par une étroite connivence, semblent charmantes et bien élevées.

Mais son séjour va rapidement tourner au cauchemar. Au cours d’une promenade dans le parc de la propriété, elle fait la découverte d’un petit temple romain abritant la statue d’Hécate, déesse des croisements et des carrefours. À cet instant, tout bascule pour Margherita. Les mystérieux fantômes d’un homme et d’un jeune garçon commencent à se manifester de façon régulière, persistante, les frontières s’abolissent entre le monde des vivants et le monde des morts. Le comportement des jumelles, si dociles en apparence, devient de plus en plus ambigu, l’atmosphère se tend. Les domestiques de la maison de verre et leurs contradictions, ainsi que les agissements énigmatiques des époux Ordelaffi, accroissent le trouble de Margherita.

Les présences ne cessent de se manifester, la jeune femme a l’intime conviction d’être au beau milieu d’un orchestre macabre, dont Lavinia et Lucrezia seraient les chefs d’orchestre.

Un bref roman gothique d’épouvante, qui entraîne le lecteur dans une spirale infernale et s’approprie avec modernité les codes du roman gothique tout en questionnant notre besoin de fiction, la frontière entre le bien et le mal, entre le monde sensible et le monde invisible.

Paul Tremblay – Le chant des survivants (Gallmeister) 06/10

Natalie a une heure. Une heure pour recevoir la dose de vaccin antirabique qui lui sauvera peut-être la vie. Son mari vient d’être tué, elle a été mordue par un homme “zombifié” par l’épidémie de rage foudroyante qui submerge le Massachusetts. le virus, véhiculé par la salive, transforme ses victimes en brutes qui mordent et infectent leurs semblables avant de succomber. La panique se répand. Les hôpitaux sont débordés, l’efficacité du vaccin n’est pas certaine contre cette forme déviante, à 100% mortelle. Natalie n’a qu’un espoir, celui de rejoindre son amie médecin Ramola Sherman. Toutes deux se lancent dans une course contre la montre et contre la mort, à travers une ville plongée en plein chaos.

Virtuose de l’horreur, Paul Tremblay signe un compte-à-rebours cauchemardesque empreint d’émotion.

Camille Leboulanger – Eutopia (Argyll) 06/10

Selon la Déclaration d’Antonia, il n’y a de propriété que d’usage. Chaque être humain est libre et maître en son travail ; le sol, l’air, l’eau, les animaux et les plantes ne sont pas des ressources. Et le monde est un bon endroit où vivre, si tant est qu’on se donne la possibilité de le construire ensemble.
Umo est né et a grandi à Pelagoya. Il aime la musique, voyager et fabriquer des objets.
Gob est née à Antonia. Elle n’aime rien tant que les livres, les lire et les écrire.
Voici l’histoire de leurs amours, leurs expériences, leurs doutes, et de toutes les personnes qui ont un jour croisées leur route, de Pelagoya à Télégie, en passant par les cités jumelles, Arkadia et Amistad,
Voici l’histoire de tout l’amour et de tout le travail qu’ils ont fait.
Voici Eutopia.

Olivier Truc – Les Sentiers obscurs de Karachi (Métailié) 07/10

En 2002, à la sortie d’un hôtel à Karachi, un attentat à la bombe a coûté la vie à 14 personnes, dont 11 ingénieurs français travaillant à la mise au point d’un sous-marin acheté par le gouvernement pakistanais. Toutes les victimes venaient de la base nautique de Cherbourg.

Vingt ans après, un jeune journaliste localier proche de l’un des ingénieurs rescapés de l’attentat décide de mener une véritable investigation sur les coupables. Une enquête menée par les Français a certes révélé les probables pots-de-vin ayant servi au financement de la campagne de Balladur, mais tout s’est arrêté là. Les victimes ont été abandonnées.

Le journaliste trouve à Karachi de l’aide auprès d’une jeune lieutenante pakistanaise et d’un homme droit, fidèle aux valeurs du travail bien fait et de la loyauté. Mais il progresse dans une jungle de mensonges politiques avant de s’apercevoir que la vérité de Karachi ne se trouve pas dans les journaux mais peut-être dans les poèmes que tous récitent.

Des personnages attachants et une enquête rigoureuse nous plongent dans les mystères de la ville de Karachi, mais nous dévoilent aussi les luttes de pouvoir régionales et syndicales en France. Un thriller remarquable, furieusement décoiffant, au rythme addictif.

Patrick Senécal – Résonnances (Ramsey) 11/10

Théodore Moisan, un auteur de cinquante et un ans, va passer une IRM. Pendant les quarante minutes que durent cet examen, l’écrivain vit une véritable crise de claustrophobie et il en sort ébranlé, mais rassuré que tout soit terminé.

Mais dès qu’il quitte l’hôpital, il remarque que quelque chose cloche: les gens ont changé. Ils sont bizarres, agissent de manière étrange… et parfois inquiétante. Même sa femme n’est plus la même. Et puis, comment expliquer ses pertes soudaines de mémoire ?

Que s’est-il donc passé pendant qu’il passait son IRM ?

Donato Carrisi – La maison sans souvenirs (Calmann-Lévy) 12/10

BIENVENUE DANS UNE FORÊT DE MENSONGES ET D’ILLUSIONS

Les faits évoqués dans le rapport de la police locale semblent anodins : peu après l’aube, deux promeneurs découvrent une voiture abandonnée dans les bois en Toscane, le pneu arrière crevé et les portières ouvertes. Mais un détail interpelle les forces de l’ordre : elles remarquent les traces d’une tentative de fuite et les effets personnels d’une mère et de son fils, disparus depuis des mois.

Lorsque l’adolescent réapparaît seul dans la vallée de l’Enfer, il se déclare l’auteur d’un crime effroyable. Et pourtant, l’hypnotiseur florentin Pietro Gerber, appelé à l’aide sur cette enquête, soupçonne que quelque chose d’autre, plus sinistre encore, est à l’origine du mal.

Dès lors, les événements macabres se multiplient et Gerber se retrouve piégé dans une énigme meurtrière où sa vie et celle du garçon seront gravement menacées.

Dans ce thriller psychologique d’une originalité ensorcelante, Donato Carrisi plonge le lecteur dans les abîmes de la conscience humaine.

Liu Cixin – Nouvelles Complètes, Tome 2 : Les migrants du temps (Actes Sud) 12/10

Porte-étendard incontesté de la science-fiction chinoise, Liu Cixin apparaît dans ses textes courts (nouvelles et novellas) comme un maître de la dramaturgie cosmique en même temps qu’un écrivain profondément humaniste. Qu’il mette en scène l’invention d’une matière néosolide qui permet de creuser la Terre de part en part, une petite fille qui n’aime rien tant que les bulles de savon et fera de sa passion le salut de l’humanité, ou un alpiniste qui gravit des montagnes d’eau à la nage, l’auteur de la trilogie du « Problème à trois corps » poursuit en autant de formes brèves la réflexion mélancolique sur le sens de la vie et l’avenir de l’humanité qui caractérisent tous ses romans.

Nicolas Trenti – Escape book – Le mystère Houdini (Larousse) 12/10

Ce livre-jeu original retrace la vie de Harry Houdini, de son enfance dans le Wisconsin dans les années 1870 jusqu’à ses derniers défis, les jours précédant sa mort en 1926. Vous y découvrirez ses premiers succès aux États-Unis et sa conquête de l’Europe au début du XXe siècle, assisterez à ses tours de magie de plus en plus spectaculaires et comprendrez pourquoi Houdini a choisi de passer la fin de sa carrière à démystifier les médiums et autres spirites.

Sous la forme d’un journal secret tenu par Houdini tout au long de sa vie, plongez dans une vingtaine de dates marquantes de la vie du magicien et résolvez des énigmes pour avancer dans votre découverte.

Deon Meyer – Cupidité (Série noire) 13/10

Benny Griessel et Vaughn Cupido, ravalés au rang d’enquêteurs de base pour avoir enfreint les ordres de leur hiérarchie, soupçonnent leur punition d’être liée au meurtre en plein jour d’un de leurs collègues et aux lettres anonymes qu’ils ont reçues récemment. Mais ils n’ont pas le loisir d’approfondir la question car on les charge d’élucider la disparition de Callie, brillant étudiant en informatique.Dans le même temps, Jasper Boonstra, milliardaire et escroc notoire, confie à une agente immobilière accablée de dettes la vente de son prestigieux domaine viticole. Conscient que la commission de trois millions de rands réglerait tous les problèmes de la jeune femme, l’homme d’affaires exerce sur elle un chantage qui la met au pied du mur.A priori, il n’y a aucun lien entre les deux affaires, sauf le lieu, Stellenbosch, au coeur des vignobles du Cap. Mais lorsqu’elles convergent, la cupidité se révèle être leur moteur commun.

Jonathan Gaudet – Les Mares-Noires (Belfond) 13/10

Le cœur d’une centrale nucléaire qui explose ; le destin d’une famille qui vole en éclats.

Sous la douce lumière d’un matin d’été aux Mares-Noires, au beau milieu du Québec, une femme berce son bébé près d’une fenêtre, en fixant le coyote qui s’approche trop près de leur petite maison. Soudain, à la radio, un flash spécial : une explosion est survenue à la centrale nucléaire. Un bâtiment est en flammes, sept employés sont coincés à l’intérieur. Parmi eux, le mari de cette femme. Le cri qu’elle pousse alors ébranle toute la forêt. Les autorités se veulent rassurantes, mais la femme sait que le pire va arriver. Qu’il est trop tard.

Treize ans ont passé, la femme a refait sa vie et son bébé est devenue une adolescente rebelle. Si le drame qui les a touchées semble derrière elles, les fantômes ne sont pas loin. Encombrée de tensions, de silences, d’indicibles secrets, leur relation est une bombe à retardement aussi imprévisible que menaçante…

Avec ce roman d’une profonde noirceur, Jonathan Gaudet nous entraîne dans une danse macabre, tendue, d’une férocité radioactive.

Amélie Antoine – Aux quatre vents (XO) 13/10

On dit que chaque famille a ses secrets. C’est encore plus vrai en temps de guerre…

1985, Sabran-sur-la-Lys. Un paisible petit village du nord de la France où tout le monde se connaît, depuis toujours. Un petit village où tout se sait. Et où, surtout, rien ne s’oublie.

Après avoir fait l’acquisition du château, un mystérieux personnage achète maison sur maison. De lui, on ne connaît que le nom : Clément de Clercq. Un matin, les villageois découvrent avec effroi que les portes et les fenêtres de toutes ces demeures ont été retirées. Les habitations sont ouvertes aux quatre vents, abandonnées, défigurées.

Bouleversée, une jeune femme, Léa, décide de tout faire pour sauver le village de son enfance. Il lui faudra alors fouiller dans les mémoires jusqu’à plonger au cœur d’un passé qu’aucun habitant n’a envie de revivre…

Aux quatre vents est l’histoire fascinante d’un homme qui, sans même en avoir conscience, se lance dans une quête éperdue d’identité. Car qui est-on quand on ignore d’où l’on vient ?

Olivier Norek, Matz et Luc Brahy – Surface (Michel Lafon – BD) 13/10

Ici, personne ne veut plus de cette capitaine de police.
Là-bas, personne ne veut de son enquête.

UN POLAR BRUTAL TERRIBLEMENT HUMAIN,
UN SUSPENS À COUPER LE SOUFFLE.

Margaret Atwood – Questions brûlantes : Le monde vu par Margaret Atwood (Robert Laffont) 13/10

Dans ce recueil d’essais à la fois drôles, érudits, débordants de curiosité et étrangement prémonitoires, Margaret Atwood tourne son intelligence exceptionnelle et son humour espiègle sur notre monde et nous rend compte de ses réflexions. Elle revient sur le krach financier, l’ascension de Trump et la pandémie. De la crise climatique à la question de l’avortement, personne n’est plus à même d’interroger les mystères multiples et variés de l’humanité.

Cette anthologie non seulement saisit parfaitement notre époque, mais nous en dit un peu plus sur la personnalité de l’autrice emblématique de La Servante écarlate, sur ses combats et sur les écrivains qu’elle affectionne, de Richard Powers à Doris Lessing en passant par Alice Munro.

René Manzor – Du fond des âges (Calmann-Lévy) 19/10

Nouvelle-Zélande. Un petit garçon court à perdre haleine dans les rues de Christchurch, poursuivi par un homme armé. Des coups de feu éclatent. À l’hôpital, on découvre que l’enfant a été porté disparu il y a trois ans. Il s’appelle Nateo, c’est le fils du célèbre explorateur Marcus Taylor. Pourquoi le retrouve-t-on maintenant ? Était-il séquestré ? S’est-il enfui ? Et qui peut vouloir tuer un enfant de huit ans ?

Un an auparavant, le glaciologue Marcus Taylor dirige une mission de scientifiques envoyés dans une base implantée en plein milieu de l’Antarctique. Quand ils arrivent sur place, ils découvrent des bâtiments saccagés et déserts. L’équipe précédente a disparu sans laisser de trace.

Quel lien y a-t-il entre la réapparition de l’enfant et cette expédition qui tourne au cauchemar?

Une chose est sûre. Il est trop tard pour avoir peur….

Nos futurs désirables (La manufacture de livres) 20/10

Et si nous prenions de bonnes nouvelles du futur ?

Si l’avenir ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices, il est aussi porté par de nouvelles générations déterminées, prêtes à se retrousser les manches pour ne rien céder au pessimisme. C’est à elles qu’est donnée la parole dans ce recueil, qui réunit six écrivains professionnels et une relève littéraire pleine de talent.

Sélectionnés dans le cadre d’un concours d’écriture en partenariat avec la biennale Ecoposs, six jeunes ont laissé leur créativité s’exprimer dans un seul objectif : nous dévoiler un futur possible, et même souhaitable, pour la planète et l’humanité.

Nos futurs désirables rassemble douze textes d’une singulière richesse pour aborder demain avec espoir.

Chen Qiufan – L’île de Silicium (Rivages) 26/10

Un roman d’anticipation offrant la vision réaliste d’une calamité environnementale dans la Chine de demain.

Lancement de la nouvelle collection Rivages/imaginaire avec ce premier roman chinois. Un roman phénomène publié dans quatorze territoires. Un roman écologiste inspiré par la décharge de Guiyu en Chine, où se trouve le plus grand centre de recyclage de déchets électroniques du monde, une zone que les Nations unies ont qualifiée de « calamité environnementale ». Un roman d’anticipation qui combine le réalisme avec l’allégorie pour présenter l’hybridité des humains et des machines. 

Didier Convard, Olivier Brazao, d’après Gilles Legardinier – Le premier miracle, tome 2 (BD – Glénat) 26/10

« Dans mon métier, les coïncidences n’existent pas. »

Depuis son retour d’Égypte, Benjamin Horwood est inquiet. Hanté par des rêves mystiques, il ne cesse de penser à la mystérieuse bible des alchimistes. À la lumière des récentes découvertes scientifiques il réalise soudain que certains des artéfacts archéologiques sur lesquels il enquête sont radioactifs ! Pire encore, la lumière solaire et l’arme nucléaire semblent étroitement liées au Premier Miracle. Intrigué, il décide de mener sa mission jusqu’à son terme. Direction : l’Ecosse… là où a disparu son défunt mentor, le professeur Wheelan. Mais à trop persévérer, Benjamin, et Karen, l’agent des services secrets, pourraient se retrouver piégés. Parviendront-ils à trouver les réponses qu’ils cherchent avant que ne se déclenche l’apocalypse du Premier Miracle ? Adaptation du célèbre roman de Gilles Legardinier entremêlant fiction et faits historiques, 

Le Premier Miracle est une aventure ésotérique s’inscrivant dans la continuité des œuvres de Didier Convard, maître du genre en bande dessinée. Le second tome de ce diptyque hors du commun clôt une enquête fascinante dans les arcanes de l’Histoire, mise en scène par le dessin élégant et précis d’Olivier Brazao.

Judith Rocheman – Fièvres rouges (Plon) 27/10

1951. En pleine Guerre froide, un affrontement tout aussi violent et insidieux s’opère chez les Dimitrov. Un combat opposant Julia et Emilie, amantes et alliées, et Sergueï, homme d’une perversité sans nom. Un trio sous haute tension.

Il y a des combats qu’on ne choisit pas vraiment, ils sont en nous depuis toujours. Le père de Julia, républicain, est mort pendant la guerre civile espagnole mais les idées en lesquelles il croyait ne se sont pas éteintes avec lui et le combat qu’il a mené continue à travers sa fille. Julia Guzman décide d’intégrer la cellule communiste de l’avenue d’Italie et de porter les idées du camarade Staline. Plus qu’un parti, c’est son histoire, elle veut se battre pour les causes autrefois défendues par son père, puis par son beau-père.

Elle est alors accueillie et recueillie par Sergueï Dimitrov, responsable de la cellule et membre très actif du parti. Tandis que Sergueï tente de séduire un peu plus chaque jour Julia, cette dernière tombe amoureuse de son épouse, Emilie. Leur idylle secrète naît dans ce monde d’hommes où les femmes n’ont pas leur place. Julia trouve en Emilie plus qu’une amante, une alliée. Sergueï, de son côté, multiplie les actes pervers et malveillants envers sa femme et son invitée et, lors d’un prétendu stage à Moscou, Julia se retrouve accusée de haute trahison envers l’URSS par sa faute.

À leur retour en France, la paix est seulement apparente dans le foyer des Dimitrov. Une guerre froide ici aussi se joue. Emilie comprend que l’homme qu’elle a épousé est un être sans pitié, qui ne sert que ses propres intérêts. Julia et Emilie décident de prendre les armes, déterminées à se venger et à faire tomber leur bourreau, quoiqu’il en coûte. Ce sera, maintenant, elles contre lui. Entre alliances avec les services secrets et espionnage, tous les moyens seront bons pour compromettre le traître.

Mais la détermination, la loyauté et l’amour l’emporteront-ils sur la traîtrise et la manipulation ? Dans ce combat sans merci, les convictions les plus intimes de Julia pourront bien être ébranlées.

22 v’la les flics – Recueil de nouvelles (Lajouanie) 28/10

22 flics ou ex-flics, romanciers reconnus, réunis dans cet ouvrage unique, édité et vendu au profit exclusif des orphelins de la police. Au menu, des nouvelles inédites, autour de l’enfance… mais pas que. Un extraordinaire panorama sur le monde policier, proposé par des flics au grand cœur et préfacé par Olivier Marchal. Les marraine et parrain sont Danielle Thiéry et Jean-Marc Bloch. Pour chaque exemplaire vendu, 1,50€ sera reversé aux orphelins de la police (Orpheopolis).

Reconnue d’utilité publique depuis 1925 et placée sous le haut patronage du Président de la République depuis 1947, Orphéopolis apporte une aide financière et matérielle, ainsi qu’une présence immédiate et un soutien régulier aux familles de policiers frappées par le décès d’un des leurs. Les orphelins sont accompagnés jusqu’à leur entrée dans la vie active. Lorsque c’est nécessaire, ils sont pris en charge au sein de villages d’accueil où ils bénéficient d’un suivi personnalisé.

Mary Robinette Kowal – Sur la Lune (Denoël) 02/11

Sur Terre, la situation est critique : le climat se détériore inexorablement et les tensions politiques s’accroissent. Une coalition internationale espère envoyer le plus de gens possible sur Mars avant que la planète bleue ne devienne inhabitable, mais il est évident que tout le monde ne pourra pas partir. Les manifestations contre le projet de conquête spatiale virent à l’émeute et des tentatives de sabotage des fusées sont mises au jour.

Le FBI craint désormais un attentat de grande ampleur visant la colonie lunaire, première étape vers Mars, ce qui condamnerait définitivement le programme spatial. Nicole Wargin, l’une des premières femmes astronautes, amie d’Elma York, se voit confier une mission en urgence pour le déjouer sur place. Malheureusement, le moment est plutôt mal choisi pour quitter la Terre : son mari, gouverneur du Kansas, envisage de se lancer dans la course à la nouvelle Maison-Blanche. Alors qu’Elma est à mi-chemin de Mars, si Nicole échoue, la survie de l’humanité pourrait être compromise.

Avec Sur la Lune, Mary Robinette Kowal donne une nouvelle orientation à sa série de la « Lady Astronaute » : la science-fiction se teinte de thriller et d’espionnage. Politique, trahison, attentats et tentatives d’assassinat pimentent cette nouvelle aventure qui peut se lire indépendamment des précédentes.

Maxime Chattam – La Constance du prédateur (Albin Michel) 02/11

La profiler Ludivine Vancker enquête dans une mine abandonnée du nord-est de la France, où des cadavres vieux de plusieurs dizaines d’années ont été découverts.

Pourtant, l’ADN du meurtrier potentiel découvert sur place est identique à celui d’une affaire récente.

La mise au jour d’un troisième charnier marqué du même ADN, datant cette fois des années 1920, complique encore ses investigations.

Eric-Emmanuel Schmitt – La Traversée des Temps – Tome 3 : Soleil sombre (Albin Michel) 02/11

Poursuivant sa traversée de l’histoire humaine, Noam s’éveille d’un long sommeil sur les rives du Nil, en 1650 av. J.-C. et se lance à la découverte de Memphis, capitale des deux royaumes d’Égypte. Les temps ont bien changé. Des maisons de plaisir à la Maison des morts, des quartiers hébreux au palais de Pharaon se dévoile à lui une civilisation inouïe qui se transmet sur des rouleaux de papyrus, qui vénère le Nil, fleuve nourricier, momifie les morts, invente l’au-delà, érige des temples et des pyramides pour accéder à l’éternité. Mais Noam, le coeur plein de rage, a une unique idée en tête : en découdre avec son ennemi pour connaître enfin l’immortalité heureuse auprès de Noura, son aimée.

Avec le troisième tome du cycle de La Traversée des Temps, Éric-Emmanuel Schmitt nous embarque en Égypte ancienne, une civilisation qui prospéra pendant plus de trois mille ans. Fertile en surprises, Soleil sombre restitue ce monde en pleine effervescence dont notre modernité a conservé des traces, mais qui reste dans l’Histoire des hommes une parenthèse aussi sublime qu’énigmatique.

Rio Youers et Alison Sampson – Sleeping beauties (BD – Le livre de poche) 02/11

Un mal inexplicable touche les femmes dans le monde entier. Cette étrange maladie les plonge dans un sommeil qui semble interminable alors que leur corps s’entoure d’une sorte de cocon inextricable. Si l’on tente de les réveiller, ces femmes se transforment en furies sanguinaires. Bientôt, presque toutes sont touchées par cette maladie qu’on surnomme « Aurore » et le monde, privé de femmes, sombre dans le chaos.

À Dooling, petite ville des Appalaches, une mystérieuse jeune femme, Evie, semble immunisée contre cette contagion. Remède miracle pour certains, créature démoniaque pour d’autres, échappera-t-elle à la violence des hommes ?

Xavier Muller – Erectus – Le dernier hiver (XO) 03/11

Et si le passé, le présent et le futur n’étaient qu’illusion ?

Vous êtes là, deux amoureux à admirer l’extraordinaire météorite qui illumine le ciel, lançant autour d’elle des pépites dorées. Puis la personne que vous aimez, tout à coup, s’endort. Et quand elle se réveille, elle n’est plus la même. Elle vous considère comme son ennemi. Pire : comme sa proie !

Paris, Rome, New York, Tahiti… le cataclysme foudroie la planète, inversant le temps, remontant aux origines, effaçant l’évolution. C’est la superrégression….

Paul Cleave – Sans un bruit (Sonatine) 03/11

Auteurs de thrillers écrits à 4 mains, Cameron et Lisa Murdoch jouissent d’une confortable notoriété à Christchurch, où ils mènent une existence paisible et heureuse. Certes Zach, leur fils de sept ans, peut être difficile à vivre, mais Cameron et Lisa font face, s’arment de patience. Jusqu’au jour où Zach disparaît en pleine nuit. Fugue ? Enlèvement ? Les Murdoch sont bouleversés, prêts à tout pour retrouver leur fils. Mais lorsque les médias s’emparent de l’affaire, une vidéo fait surface : Cameron, visiblement excédé par une crise de Zach, emportant son fils sous le bras pour le jeter dans la voiture. Et le doute, lentement, s’insinue dans les esprits : après tout, qui mieux qu’un auteur de romans policiers peut commettre le crime parfait ?

Dans la lignée directe de Ne fais confiance à personne et Cauchemar, Paul Cleave signe un nouveau thriller oppressant et paranoïaque, impossible à lâcher.

13 à table 2023 – Recueil de nouvelles (Pocket) 03/11

13 à table ! vous propose un voyage autour de la Terre, sur le thème : La planète et moi…

Françoise BOURDIN
Marina CARRÈRE D’ENCAUSSE
François D’EPENOUX
Karine GIEBEL
Raphaëlle GIORDANO
Alexandra LAPIERRE
Cyril LIGNAC
Agnès MARTIN-LUGAND
Romain PUÉRTOLAS
Mohamed MBOUGAR SARR

Préface exceptionnelle de Thomas PESQUET

Un livre acheté = 4 repas distribués

Illustration de Riad SATTOUF

Pop Icons #2 – Stephen King (L’écran fantastique) 04/11

Depuis l’enfance jusqu’à nos jours, l’incroyable épopée de l’un des plus grands auteurs de notre époque : Stephen King. Le Maître du Maine, l’expert de l’horreur et du nouveau gothique américain est raconté à travers une biographie de fan écrite par Justine Niogret (La série « Chien du Heaume ») illustrée par vingt auteurs de bandes dessinées élevés au culte de King. Analysant ses traumas, suivant ses combats contre l’addiction, pour finalement parvenir au succès et à l’influence culturelle qui rayonne sur le cinéma et la télévision, Stephen King est un écrivain hors du commun, devenu une icône de la Pop Culture.

Robert Harris – V2 (Belfond) 10/11

Jeune ingénieur allemand, Rudi Graf rêve d’explorer l’espace. Il a mis au point une
fusée puissante et moderne qui, un jour, pourra l’emmener vers la Lune. En cet automne 1944, dix mille missiles balistiques ultraperformants viennent d’être créés sous les ordres d’un Hitler acculé par les Alliés. Détruire l’Angleterre, vite ; reprendre la main sur cette guerre qui vire au marasme. Et c’est à Rudi et son ami Wernher von Braun, ingénieur aérospatial devenu officier SS de haut rang, que revient la charge de mettre ce projet létal en place depuis les côtes néerlandaises.

Le Blitz sous les missiles V2, Kay Caton-Walsh le côtoie de très près. La jeune femme a manqué périr dans son immeuble londonien traversé par l’une de ces bombes volantes, aussi discrètes qu’imprévisibles.

Officier dans la WAAF, la Women’s Auxiliary Air Force, Kay est envoyée en Belgique pour trouver le site de lancement des V2 et l’anéantir. La mission est mortellement périlleuse. Mais au cœur de ce territoire ravagé, Kay va pouvoir compter sur un allié inattendu…

C’est au crépuscule des guerres que se livrent les batailles les plus terribles. Maître du thriller historique, Robert Harris nous fait découvrir sous un autre angle la fin de la Seconde Guerre mondiale, à l’heure où les Allemands œuvraient à mettre au point l’arme absolue.

Tade Thompson – L’héritage de Molly Southbourne (Le Bélial’) 10/11

La vie de Molly Southbourne s’est fondée sur une poignée de règles d’airain. La plus cruciale : ne saigne pas.
Son corollaire : si tu saignes, une compresse, le feu, du détergent. Et surtout : Si tu vois une fille qui te ressemble, cours et bas-toi.

À chaque fois que Molly saigne, une copie d’elle-même naît. Des copies qui n’ont semblé avoir d’autre but que la mort de Molly. Mais Molly Southbourne, l’originale, est morte : elle a péri dans le brasier de sa maison, incendie qu’elle a provoqué elle-même pour mettre un terme à ce qu’elle vivait comme une malédiction.

Désormais traquées, ses copies se sont rassemblées. Se sont organisées. Ont survécu. Les dernières d’entre elles habitent une maison au fin fond de la campagne anglaise et tentent de faire la paix avec le passé.

Las, ce passé refait surface. Conçus dans un laboratoire soviétique, des secrets coulent dans les veines des Molly Southbourne. Et certains voudraient faire main basse sur cet encombrant héritage. Pour les obtenir, ils sont prêts à tout, y compris à détruire la paix fragile dans laquelle vivent les dernières Molly Southbourne.

Ultime volet de la trilogie « Molly Southbourne », L’Héritage de Molly Southbourne propose une conclusion aussi sanglante que pyrotechnique.

Jack Koch – La terre c’est… (Fleuve) 10/11

120 autrices et auteurs s’unissent pour une grande cause. Préface de Olivier Norek.

Sur le thème de La Terre, c’est, 120 autrices et auteurs ont pris la plume pour donner leur vision en soutien à l’association Le Rire médecin.

Michael Farris Smith – Nick (Sonatine) 17/11

La vie de Nick Carraway. Avant Gatsby.

Avant de se retrouver dans l’entourage de Daisy Buchanan et Jay Gatsby, Nick Carraway, comme nombre de ses compatriotes américains, s’est engagé pour défendre le territoire français durement frappé par la Première Guerre mondiale. Sur place, la désillusion est de taille : prisonnier d’un combat qui n’est pas le sien, errant seul à travers la violence des assauts et les spectres d’un passé qui ne le quitte jamais, il cherche désespérément une échappatoire à sa condition. Jusqu’au jour où, en permission à Paris, il rencontre Ella, une jeune fille excentrique, qui habite un grenier, au-dessus d’un théâtre. Troublé, Nick espère avoir trouvé le chemin de la rédemption. Il ignore encore que celle-ci ne s’offre qu’à ceux qui ont vraiment touché le fond.

Michael Farris Smith s’empare de Gatsby le Magnifique, monument de la littérature américaine, pour mieux le faire sien. De Paris à la Nouvelle-Orléans, il mêle l’intime et l’histoire, et achève son récit quelques jours avant le début du livre de F. Scott Fitzgerald, que nous ne relirons plus jamais de la même façon.

Témoins oculaires – Recueil de nouvelles (Alibi) 18/11

Une photo est confiée à un auteur qui écrit une nouvelle inédite, publiée dans la revue ALIBI.

Les auteurs : Bernard Minier, Franck Thilliez, Victor del Arbol, Marcus Malte, Dominique Sylvain, Alexandra Schwarzbrod, Claire Favan, Laurent Guillaume, R.J. Ellory, Johana Gustawsson, Olivier Truc.



Catégories :Littérature

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

23 réponses

  1. Et hop ! Un livre rajouté pour octobre !
    The 8 list ❤️, je commence à rédiger la liste 😂

  2. Aïe, je suis tentée par au moins 5 livres 😊

  3. J’ai adoré Favan et Saussey, j’attends avec impatience (tu t’en doutes) le Coben et le Antoine me tente énorme ! Pour le reste, je vais rester raison 😊

  4. Pfff, si je dis que tous me tentent, je passe pour une barge ? 😅

  5. Merci Yvan, tu me mets l’eau à la bouche…… »Le grand soir » me fait penser à « faire bientôt éclater la terre » de Karl Marlante (même époque, même combat )

  6. Oh mon dieu, il y en trop qui me tentent !!! Favan, Legardinier, Meyer, Cleave, Schmitt, Carrisi, Bulteau, Saussey et Manzor… Et je voudrais bien l’application pour noter les gens que je déteste, tiens 😆

  7. Je ne dis plus rien. Je continue mes greffons de reins et autres.
    Ma whislist vient de faire un malaise. 🤣
    Merci à toi pour la sélection 🙏😘

  8. À bas la tentation ! J’ai déjà une liste bien assez longue. Pourquoi suis-je venu regarder la tienne ?

  9. Au salon de l’iris Noire je sais ce que je vais faire dédicacer, Manzor, Saussey, Favan et après The 8 list me tente, Legardinier et Senecal. Que de beaux livres, la tentation est grande 😍

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :