Solitudes – Niko Tackian

Après une année 2020 enfermé dans un bocal, Niko Tackian rêvait de grand air. Il était loin d’être le seul. Du coup, Solitudes est un énorme bol d’oxygène, même s’il est clairement parfois asphyxiant.

Ambiance montagneuse

Le massif du Vercors, des tombereaux de neige à perte de vue, le froid, l’isolement. Voilà pour l’environnement.

Des secrets, des hommes et femmes difficiles à cerner, la peur de l’inconnu et du vide, le passé qui revient à la surface, du rouge qui tache le blanc, des phénomènes difficiles à expliquer, l’immensité qui prend à la gorge. Voici pour l’ambiance.

La montagne, l’écrivain semble bien la connaître, parce qu’il y passe du temps à titre personnel, et aussi à travers ses fictions (l’écriture des scénarios de la série Alex Hugo).

Images mentales

Solitudes est un one shot. Comme son ami et partenaire de travail Franck Thilliez, Tackian aime varier les plaisirs, en alternant personnages récurrents et histoires solitaires. C’est la liberté des espaces encore à défricher.

Solitaire. Un des mots qui résume ce livre, dans la manière d’être des personnages, dans ce qu’inspire cette nature. Un sentiment d’isolement, au grand air, parfaitement retranscrit par l’écriture très imagée de l’auteur.

C’est sa caractéristique et sa force. Raconter en suscitant des images mentales au lecteur. Vous ne lisez pas seulement les lignes, vous êtes souvent projetés au milieu de la scène, et vous la voyez se jouer autour de vous.

L’auteur n’invente rien, mais en matière de thrillers grand public, il sait y faire. Et varier les plaisirs. N’imaginez-pas que l’atmosphère sera la même que dans son autre livre se passant en montagne, Avalanche hôtel. Elle est au contraire tout autre.

Soin des personnages secondaires

Solitudes est sans toute un peu plus inattendu. Ce sentiment vient clairement de la manière dont ont été traités les personnages secondaires. Ils sont dessinés davantage dans le détail que dans ses précédents romans. Ce soin inédit les rend plus attachants et donne davantage de profondeur aux relations humaines, même entre taiseux. Mais, je trouve qu’il y avait de la place pour écrire un roman plus long.

Ce qui ne change pas, en revanche, c’est que l’auteur invoque les racines, comme souvent d’une manière ou d’une autre. Il n’y a qu’à admirer la belle couverture pour s’en convaincre.

Niko Tackian parle en images et en sensibilités, tout en montrant son habileté à construire une intrigue prenante. Ces Solitudes s’entrechoquent et trouvent écho en nous, pour une lecture des paradoxes, à la fois oxygénante et étouffante.

Lien vers mon interview de Niko Tackian au sujet de « Solitudes »

Yvan Fauth

Date de sortie : 06 janvier 2021

Éditeur : Calmann-Lévy

Genre : Thriller

4° de couverture

AUSSI ÉPAISSES SOIENT LES BRUMES QUI LES PROTÈGENT, CERTAINES VÉRITÉS NE PEUVENT ÊTRE OUBLIÉES.

 Élie Martins est garde nature dans le massif du Vercors. Il y a douze ans, une blessure par balle l’a laissé totalement amnésique. Depuis, il s’est reconstruit une vie dans cette région aux hivers impitoyables, aux brumes si opaques qu’elles vous égarent en deux pas.

Alors qu’une tempête de neige s’abat sur le Vercors, des traces étranges mènent Élie jusqu’à l’« arbre taillé », un pin gigantesque dressé comme un phare au milieu de l’immensité blanche. Une femme nue est pendue à ses branches. Cette macabre découverte anime quelque chose sur la toile vierge des souvenirs d’Élie. 

LA VICTIME EST UN MESSAGE À SON INTENTION, IL EN EST CERTAIN. ET IL EST TERRIFIÉ.



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

13 réponses

  1. Un de mes prochains !

  2. Aujourd’hui, -6 degrés dehors… je regrette presque de l’avoir déjà lu… pour l’ambiance mais aussi pour le silence…

  3. Pourrait me plaire merci

  4. ♫ La solitude, ça n’existe pas ♪ (Désolée si Bécaud va chanter dans ta tête maintenant) 😆

  5. Il est arrivé aujourd’hui. Merci Yvan pour le bol d’air et cette chronique 🙏😘

  6. Un coup de cœur pour l’ambiance, les personnages, Jacques, plus dense, plus intense.
    De toutes façons je suis fan absolue de Niko

  7. J’ai vraiment été totalement dépaysée le temps de ma lecture ! Une réussite !

  8. Bonjour,
    J’aime bien Niko Tackian, il est dans ma PAL 😉

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Solitudes - Niko Tackian - EmOtionS - Blog littéraire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :