Le temps des hordes : Menaces – Anouk Langaney

Écrire un roman pour ados n’est pas chose facile. Il faut vite capter l’attention, trouver de quoi titiller la curiosité d’une génération gavée d’histoires, d’images et de sons. Et ne pas les prendre pour des sous-lecteurs. Quand ces qualités sont réunies, le livre en devient accessible et attirant, y compris pour les moins jeunes.

« Singularités »

La Corse, île de beauté en 2036, chahutée par les changements climatiques. Juste avant la grande plongée vers le lycée, un groupe d’adolescents se forme, presque contre leur gré. Comme s’ils étaient destinés à se solidariser. Même Louna, la jeune parisienne juste arrivée du continent.

Va s’en suivre une (des) aventure(s) étonnante(s), au plus proche de ces jeunes héros, qui découvrent qu’ils ont des « singularités », des pouvoirs, et que l’énergie du groupe les rend plus forts.

Une thématique universelle, mais qu’Anouk Langaney arrive à faire sortir du lot, sans prise de tête, en privilégiant l’aspect ludique tout en y injectant du fond.

Voilà un livre destiné à de jeunes lecteurs, mais que j’ai lu avec plaisir alors que mon adolescence est bien lointaine. Il faut dire que l’écrivaine est atypique. Entre son premier roman qui mettait en scène une mamie de 88 berges ancienne braqueuse de banque (Même pas morte) et son histoire de cannibalisme touristique (Cannibal tour), aucun de ses livres ne ressemble aux autres. L’imaginaire au pouvoir, tout l’imaginaire !

Ludique, écolo et humaniste

Le temps des hordes, assurément le premier tome d’une série, se veut un cadeau pour sa fille. Mais tourne à la gratification collective (c’est la déformation professionnelle d’une enseignante qui aime ce qu’elle fait).

C’est donc un roman d’anticipation, dans un monde très proche qui ne va pas dans le bon sens, et où l’insouciance de cette jeunesse va se confronter à des chamboulements. Dans leur environnement, dans leurs vies, et en eux-même.

La technologie très présente est pourtant confrontée à la puissance de la nature, sur une île qui a une âme. Et comme l’autrice développe de belles considérations écologiques et humanistes, le coté ludique en prend d’autant plus de valeur.

Avec humour

On s’attache vite à ces personnages-là, on a envie de les suivre (et de les retrouver dans le futur). Pas le genre à être les stars du collège, ils ont de vraies personnalités et une timidité qui paradoxalement les rapproche. Cette aventure va les faire grandir, vite, parce que le monde va à toute vitesse.

Le temps des hordes – Menaces est un chouette roman, à chaudement recommander aux adolescents (mais pas que). Une histoire pleine de tension et d’action, viscérale parfois, mais aussi bourrée d’émotions. Et, énorme cerise sur le gâteau, l’humour d’Anouk Langaney, qui est décidément à l’aise dans bien des styles.

A noter le très beau travail sur la couverture, proposé par le petit éditeur corse Albiana.

Lien vers mon interview d’Anouk Langaney au sujet de ce roman

Yvan Fauth

Date de sortie : 14 mai 2020

Éditeur : Albiana

Genre : Roman adolescent / fantastique

4° de couverture

Ils sont sept. Sept collégiens. Chacun possède un « don », caché, unique en son genre.

Alors que des évènements catastrophiques s’annoncent, ils vont devoir former une équipe solide. Ils ne le savent pas encore mais c’est pour cela qu’ils ont été « choisis »… pour constituer la Horde.

Un passionnant roman jeunesse d’anticipation et d’initiation.



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

8 réponses

  1. Mais ta jeunesse, est dans la tête Yvan. On est jeunes depuis plus longtemps que certains. 😉❤️

  2. Ça m’arrange, je suis plus vintage que toi 😅

  3. Ah cool, j’aime beaucoup le style d’écriture d’Anouk et j’apprécie ce genre de lecture aussi . Je le note donc il pourrait bien me plaire 😉

  4. Un livre qui a l’air original!

  5. Je suis dedans et j’avoue me régaler.
    Une lecture qui arrive à point pour relancer mon envie de lire.

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Le temps des hordes, Menaces - Anouk Langaney - EmOtionS - Blog littéraire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :