La vie qui m’attendait – Julien Sandrel

2018, premier roman, et un rêve éveillé : La chambre des merveilles a rencontré un énorme succès populaire, a été vendu dans 23 pays et sera adapté au cinéma.

Boule d’émotions

2019, là où certains ont un mal fou à passer le cap du second roman, Julien Sandrel nous revient déjà avec un livre que je considère encore plus réussi que le précédent.

La vie qui m’attendait est une nouvelle boule d’émotions, entre rires et larmes, sans pathos et empli de bonnes ondes.

Le sujet est à nouveau très accrocheur. On explique à Romane, 39 ans, qu’elle a été vue récemment sortir d’un service de pneumo à Marseille, alors qu’elle n’y a jamais mis les pieds. Cette (encore) jeune femme, engoncée dans une vie toute tracée, va découvrir que la vie, on doit se l’approprier.

Julien Sandrel a une belle sensibilité et une manière très humaine de construire ses récits. Cette nouvelle histoire n’est pourtant pas que « feelgood », expression à la mode. Elle balaie une large palette de sentiments.

Le formidable personnage principal est touchant par ses failles et ses doutes. Elle se sent si terne et va pourtant illuminer ce récit, grâce à la lumière apportée par les autres.

Respiration et rythme

Il est question du poids des mensonges, et de la manière de construire son bonheur malgré ce fardeau. Autour de ces thématiques, Sandrel a construit une histoire aussi aérienne que bien ancrée sur terre. Avec souffle il apporte au lecteur une belle respiration.

L’auteur a un vrai sens du rythme. Les sensations varient et s’accumulent. Même si le roman n’est pas dans ce genre-là, certains rebondissements sont dignes des meilleurs thrillers (et je sais de quoi je parle).

La vie qui m’attendait est un vrai cri d’amour à la vie, à la famille. Un vrai appel à prendre en mains les rênes de son existence. Julien Sandrel est un formidable conteur, qui sait créer une énorme palette d’émotions avec un bonheur de chaque instant. Voilà un livre qui touche au cœur, assurément.

Lien vers l’interview de Julien Sandrel au sujet de ce roman

Sortie : 06 mars 2019

Éditeur : Calmann-Lévy

Genre : Fiction

4° de couverture

« Ma petite Romane, on se connaît depuis longtemps, il faut que je vous dise : je vous ai vue sortir en larmes du bureau de ce pneumologue à Marseille. Pourquoi vous cachiez-vous sous une perruque rousse ? »

Romane, 39 ans, regarde avec incrédulité la vieille dame qui vient de lui parler. Jamais Romane n’a mis les pieds à Marseille.
Mais un élément l’intrigue, car il résonne étrangement avec un détail connu de Romane seule : sa véritable couleur de cheveux est un roux flamboyant, qu’elle déteste et masque depuis l’adolescence sous un classique châtain.

Qui était à Marseille ? Troublée par l’impression que ce mystère répond au vide qu’elle ressent depuis toujours, Romane décide de partir à la recherche de cette autre elle-même. En cheminant vers la vérité, elle se lance à corps perdu dans un étonnant voyage
entre rires et douleurs.



Catégories :Littérature

Tags:, , ,

7 réponses

  1. Tu as raison Yvan. Julien nous livre un roman sublime, mieux réussi encore que La chambre des merveilles. Un shoot de bonheur.

    Aimé par 1 personne

  2. Relativement impatient car j’avais adoré le précédent, beaucoup de tendresse, de profondeur et d’intelligence, le genre de roman qui fait du bien et qui ne s’oublie pas.

    Aimé par 1 personne

  3. Ben mince, j’ai loupé le premier ! 😆 S’agirait pas de louper le suivant, s’il est encore meilleur que le premier…. 😉

    J'aime

  4. Après avoir tout juste terminé « raisons obscures » de Amélie Antoine je me dois impérativement d’enchainer avec ce roman pour espérer entrevoir de la lumière, du positif et du bon sentiment. Je veux avoir le sourire aux lèvres pour laver le bouleversement profond que vient de me provoquer la lecture du roman précédent cité.
    La littérature peut décidément vraiment marquer.

    Aimé par 1 personne

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : La vie qui m’attendait – Julien Sandrel – EmOtionS – Blog littéraire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :