13 à table 2017 – recueil de nouvelles au profit des Restos du coeur

Voici le troisième anniversaire de cette belle initiative qu’est 13 à table, proposée par les éditions Pocket. 13 nouvelles dans un recueil en faveur des Restos du cœur. Cette fois-encore, la générosité de tous permettra de financer 4 repas pour chaque livre acheté.

Lors de la première édition, ce sont 1 400 000 repas qui ont pu être offerts grâce à l’élan de solidarité de tous les intervenants de la chaîne du livre et des lecteurs. Cette fois encore, tous on participé gracieusement à cette belle aventure humaine (les auteurs, l’éditeur, l’imprimeur, les publicitaires, les médias…).

5 € pour se faire plaisir et faire une bonne action, c’est cadeau !

Une fois encore, il y en a pour tous les goûts, sur le thème cette fois-ci de « l’anniversaire » (ça tombe bien).

Chaque auteur a donné le meilleur de lui-même. Je peux vous assurer qu’on est loin d’un quelconque remplissage et que ces 13 nouvelles sont autant de beaux présents offerts aux lecteurs.

Les auteurs de romans noirs, que j’affectionne, sont particulièrement bien représentés. Une brochette incroyable : Chattam, Férey, Giébel, Minier, Thilliez. Les autres auteurs ne sont pas en reste, chacun avec sa propre personnalité.

Des histoires suprenantes, gaies, tristes, noires, violentes, drôles ou explicites. Des histoires fortes surtout, où l’homme a la place centrale :

Françoise Bourdin et son anniversaire familial

Maxime Chattam et son anniversaire diabolique

François d’Epenoux et son anniversaire centenaire

Caryl Férey et son anniversaire mortellement douteux

Karine Giébel et son anniversaire à huis clos

Alexandra Lapierre et son anniversaire centenaire (bis)

Agnès Ledig et son anniversaire montagnard

Marc Levy et son anniversaire sensuel

Agnès Martin-Lugand et son anniversaire scolaire

Bernard Minier et son anniversaire bestial

Romain Puértolas et son anniversaire de retrouvailles

Yann Quéffelec et son anniversaire maritime

Franck Thilliez et son anniversaire partageur.

Couverture de Jean-Charles de Castelbajac

Sortie en poche : 06 novembre 2016

Éditeur Pocket



Catégories :Littérature

Tags:, , , , , , , , , , , ,

18 réponses

  1. J’aime beaucoup cette initiative, que je soutiens chaque année. Il faut aussi souligner que depuis le départ, il y a trois ans, les écrivains ont totalement renoncé à leurs droits d’auteur pour participer à beau projet et c’est la première fois.

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Tous les acteurs de la chaîne ont renoncé à leurs revenus. Et puis, c’est un vrai vrai plaisir de lecture, les nouvelles sont vraiment bonnes, alors tout le monde devrait y participer. Pour la part, chaque année j’en achète plusieurs que j’offre autour de moi

      • Je fais la même chose, chaque année, c’est un cadeau intelligent pour Noël.

        • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

          Voilà 😉

  2. Yvan as tu une explication sur le fait qu’on ne puisse pas se procurer les 2 premiers livres ? Ma libraire voulait les lire mais elle n’arrive pas à les commander.

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Bizarre, peut être que quand ils sont épuisés, ils ne sont pas réimprimés afin de mettre en avant l’édition de l’année seulement

  3. En cours, chez moi….;) Je me suis bien sur précipitée sur la nouvelle de Thilliez (comme par hasard ^^ ) ….

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Moi j’ai lu dans l’ordre 😉

  4. J’aime beaucoup ce rendez vous annuel. Un tout petit geste pour une cause essentielle

  5. belette2911 – Grande amatrice de Conan Doyle et de son "consultant detective", Sherlock Holmes... Dévoreuse de bouquins, aussi ! Cannibal Lecteur... dévorant des tonnes de livres sans jamais être rassasiée, voilà ce que je suis.

    13 à table, il y en a un à qui ça n’a pas porté chance, on l’a suspendu ! 😆 Je sors acheter le roman, oui m’sieur et ok, j’arrête de dire des bêtises hérétiques sur cette page…

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      Un truc animal ? Hérétique et puces ?

  6. Lord Arsenik – Noumea - Nelle-Calédonie

    Comme l’an dernier ce sera mon seul achat en livre papier pour 2016.
    Même si je ne sais pas vraiment où va la thune ici…

  7. Collectif Polar : chronique de nuit – Simple bibliothécaire férue de toutes les littératures policières et de l'imaginaire.

    Comme toi, j’ai acheté mon petit bouquin de nouvelles et j’aime en lire une de temps à autre et le déjuster tranquillement. On y fait de belles découvertes même si tous ces auteurs sont déjà des cadors !

    • Yvan – Strasbourg – Les livres, je les dévore. Tout d’abord je les dévore des yeux en librairie, sur Babelio ou sur le net, Pour ensuite les dévorer page après page. Pour terminer par les re-dévorer des yeux en contemplant ma bibliothèque. Je suis un peu glouton. Qui suis-je : homme, 54 ans, Strasbourg, France

      moi j’ai tout lu dans l’ordre, sans me poser de questions 😉

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

%%footer%%