Joël Henry – Pêche mortelle à Strasbourg

peche-mortelle-a-strasbourg-joel-henry-97828457414164° de couverture

Armand Schneider-Schmidt, dit ASS, est le modèle même de la réussite : adjoint au maire de la ville de Strasbourg, “issu de la société civile”, il dirige également Alsafood, leader mondial de l’alimentation canine…

Aussi, quand son corps est repêché dans les eaux troubles de l’Ill, la question est inévitable : suicide ou crime ? L’homme, curieusement, était en proie à une grosse dépression. Était-elle liée à cette affaire étrange de rachat d’une société allemande ? À ses relations avec son épouse ?

Obligé de se mêler d’un milieu de puissants qui lui est étranger, le commissaire Belkala doit marcher sur des oeufs…

Mais celui que son équipe appelle affectueusement “Pénélope” car il mène ses interrogatoires en brodant des reproductions d’oeuvres d’art au canevas ne manque pas de ressource.

Mon avis

Crime, politique, affaires et bonbons gélifiés en forme d’ours…

Quelques mots pour résumer ce polar régional se déroulant à Strasbourg et publié par un sympathique éditeur du coin.

L’auteur, Joël Henry, semble être un personnage étonnant ayant touché à de nombreux métiers (journaliste, bouquiniste, éducateur, photographe…), et est également responsable du tout aussi étonnant site du Laboratoire de Tourisme Expérimental (latourex,org).

Le roman est quant à lui agréable à lire, grâce à la plume alerte et pleine d’humour de Henry. Une histoire divertissante dont l’intérêt tient beaucoup à ses personnages, à l’image de son commissaire Yacine Belkala (alias Pénélope) qui a la particularité de broder des reproductions d’œuvres d’art durant les interrogatoires (pour le plus grand énervement des interrogés).

Déjà, un héros alsacien avec un nom pareil, ça me plaît ;-). Et il est secondé par quelques personnages du cru qui ont également de sacrés tempéraments.

Crime donc, et malversations financières. Rien de très original, mais une belle virée le long d’une histoire qui tient la route, avec des personnages attachants et qui est aussi le prétexte d’une belle promenade à travers Strasbourg.

La ville qui est un personnage à part entière du livre, l’auteur nous baladant à travers ses lieux favoris (bistrots, rues…) en nous clamant son amour de la ville tout en ne se privant  pas pour lancer quelques piques bien senties au passage. Étant un habitant de la région, je ne peux qu’apprécier !

Quelques messages sont aussi passés, sans que l’auteur en rajoute des tonnes (à l’image de cette société de bretzel qui est passée à la production de pâtée pour chien), restant toujours dans le registre du divertissement.

Une histoire simple, mais documentée, drôle et humaine. Un sympathique divertissement donc, quelquefois plus profond qu’il n’y paraît.

Ce roman peut être commandé directement sur le site de l’éditeur :

http://www.verger-editeur.fr

Publication française : 2012

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥

Émotion : ♥♥♥

Note générale : ♥♥♥

joel-henry-secretaire-general-du-latourex-publie-le-polar-peche-mortelle-a-strasbourg-(photo-dna-christian-lutz-sorg)



Catégories :Littérature

Tags:, ,

2 réponses

Rétroliens

  1. Bilan livresque : janvier / avril 2013 |
  2. Bilan livresque : janvier / Juin 2013 |

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :