Patrick Ness – Le chaos en marche, Tome 1 : La voix du couteau

41GJEVXXAxL._SL160_4° de couverture

C’est l’année de ses treize ans et, dans un mois, Todd Hewitt va devenir un homme. Il est le dernier garçon de Prentissville.

Cette ville de Nouveau Monde est uniquement peuplée d’hommes. Depuis longtemps, toutes les femmes et les enfants ont disparu.

A Nouveau Monde, chacun peut entendre les pensées des autres, qui circulent en un brouhaha incessant, le Bruit. Nul ne peut échapper au Bruit, nulle part, jamais…

Mon avis

Un jour, on ouvre un livre, attiré par la 4° de couverture, espérant se plonger dans un univers agréable. Et puis, on tombe sur ça…

Un univers parallèle, déroutant, une écriture unique, totalement réinventée. Du jamais vu !

La déstabilisation passée (si on y arrive, le livre étant écrit à la première personne, tel que le personnage parle et pense), on est happé par cette histoire rédigée magistralement, ou chaque mot, chaque son, chaque tournure nous permettent de s’insinuer au plus profond du personnage.

La trame de base du récit est menée admirablement : « le bruit » que personne ne peut cacher aux autres, mélange de toutes les pensées, désirs, frustrations, violences…

Pour moi, l’écriture est tout bonnement remarquable, ce n’est pas pour rien que ce livre a obtenu des prestigieux prix.

Le livre est classé dans la catégorie des œuvres pour ados ou jeunes adultes, ce que je trouve absurde et beaucoup trop réducteur, tant il est original et tant les réflexions et l’action sont poussées à l’extrême.

Le début d’une trilogie totalement unique.

Publication française : 2009

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥♥

Émotion : ♥♥♥♥

Note générale : ♥♥♥♥♥



Catégories :Littérature

Tags:, ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :